MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Le Forum général de la FFA
 
Faut il pleurer, faut il en rire?
rené Fabreguettes | 15 Septembre 2017 (00h11)

Lu dans le PV n°7 du bureau fédéral:

"Pierre WEISS insiste sur la nécessité de lutter pour que la langue française soit toujours
présente dans les instances internationales.
Même si, au CIO, le français reste toujours « officiellement » la langue de référence, le
fait est qu’elle est passée -et de loin- au second plan. Aux Jeux Olympiques de Rio, les
speakers francophones ont été autorisés à parler dans la langue de Molière … 5% du
temps total !
A l’Association européenne (AEA), le français a disparu, l’anglais étant la seule langue
officielle.
A l’IAAF, le français est toujours la 2ème langue officielle mais l’anglais est la langue de
référence. Même si tous les documents devraient être traduits en français, une dérive
dans l’application de cette règle a été constatée ces dernières années."

Alors que les Anglais, eux, quittent l'Europe, leur langue devient de plus en plus invasive. Et 2024 en France sera "made for sharing". Quant à la FFA va falloir qu'elle commence à balayer devant sa propre porte (d'aucuns et moi même avons déjà pesté sur son site contre l'usage inutile de mots ou expressions en anglais)

Re[1] Faut il pleurer, faut il en rire?
Vincent BERNARD | 19 Septembre 2017 (13h02)
Ou ré-écouter Ferrat, "sussurer en Angliche..."
Re[2] Faut il pleurer, faut il en rire?
Vincent BERNARD | 19 Septembre 2017 (13h11)


La langue française a fait son temps
Paraît qu'on n'arrête pas l'progrès
Que pour être vedette à présent
Il vaut mieux chanter en anglais
Et moi et moi pauvre de moi
Qui me tais depuis si longtemps
Faudrait qu'je fasse gaffe à tout ça
Que je m'reconvertisse à temps
J'ai pris la méthode assimil
My tailor in the pocket
Pour avoir l'air comme les débiles
D'arriver du Massachusetts
Pour être encore en haut d'l'affiche
Faudrait qu'je sussure en angliche
Si j'veux coller à mon époque
Il me faut braire en amerloque...

Jean FERRAT

Re[3] Faut il pleurer, faut il en rire?
rené Fabreguettes | 19 Septembre 2017 (21h21)
Je ne connaissais pas cette chanson de Ferrat (mais j'ai passé 20 ans hors de France à une époque ou internet n'existait pas, en des lieux ou il n'y avait pas de télé et ou la seule façon d'avoir des informations c'était la radio en ondes courtes). Mais "faut il pleurer, faut il en rire" ce sont aussi des paroles de Ferrat.
Re[4] Faut il pleurer, faut il en rire?
fabrice le meur | 20 Septembre 2017 (10h44)
Il s'agit de cette chanson:

On ne voit pas le temps passer (1966)

Une époque où les chansons à texte existaient encore.

F. Le Meur
Re[5] Faut il pleurer, faut il en rire?
Véronique Gaultier | 20 Septembre 2017 (16h32)
Mais à côté de cela, on reçoit une mise à jour logica avec les "DNF" = AB, DNS=NP ... C'était si simple avant car compréhensible ...
Re[6] Faut il pleurer, faut il en rire?
Vincent BERNARD | 22 Septembre 2017 (23h25)

CQFD !


Re[7] Faut il pleurer, faut il en rire?
charles gozzoli | 26 Octobre 2017 (09h12)

Bonjour


l'annonce publiée ce matin sur le site FFA repose la question .....le français est-il en danger ...en France


L'association Paris Athlé 2020 recherche un "Competition Director" (H/F)


a priori directeur de compétition ferait aussi bien


et tout le texte du profil est en anglais.......


c'est désolant

Cordialement


CG



Re[8] Faut il pleurer, faut il en rire?
Jean-Charles NANTEUIL | 31 Octobre 2017 (16h22)
   Personnellement,j'en pleurerais plutôt !Le Français ,qui est souvent nul en langues étrangères,pense briller en ajoutant une pincée d'Anglais par ci,par là... Notre belle langue ,à force d'être envahie, va finir par disparaître et il sera trop tard pour pleurer ! Les seuls vrais défenseurs de la langue française sont les Québécois...Pour rester dans la chanson, je vous conseille"la langue de chez nous",d'Yves Duteil !
   Je ne résiste pas à vous raconter une anecdote sur les jeux de la Francophonie à Nice en 2013:en cours de compétition d'athlétisme et devant l'incompréhension de pas mal d'athlètes,la chambre d'appel a été obligée de doubler ses appels...en Anglais!Voila...tout est dit !
 
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS