MON ACCÈS
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
« Le Pass J'aime courir, ne pensez qu’à courir en toute liberté »
 Retour
Comment souscrire au Pass J'aime courir ?
Inscription en ligne
Bon de souscription
 Notice de garantie
Garanties complémentaires
Déclaration d'accident
CLASSEMENT VK
(mis à jour toutes les semaines, le mercredi)

TOUS LES CLASSEMENTS
1) Quel est le principe du classement “ VK ” ?
L'objectif de ce classement n'est surtout pas de classer les coureurs du premier au dernier en fonction de leurs performances mais plutôt d'attribuer à chaque coureur et /ou coureuse un classement correspondant à son niveau de pratique, dans le même esprit que le classement tennistique.

Ce classement “ VK ” correspond donc au temps moyen de chaque coureur par kilomètre sur la base d’une distance étalon, le 10 Kilomètres !
C'est à dire qu’un coureur qui réalise 30' sur 10km sera classé 3.0, un coureur qui réalise 40' sur 10km sera classé 4.0, et ainsi de suite pour 5.0, 6.0 ! Evidemment il existe des classements intermédiaires qui sont présentés au point n° 6
Enfin et pour que ce classement soit le reflet le plus exact du niveau de chacun, les techniciens de la Fédération ont établi des coefficients de pondération pour les compétitions se déroulant sur semi-marathon ou Marathon (cf. point n° 5)

2) A partir de quelle date le classement “ VK ” est-il opérationnel ?

Le classement “ VK ” est opérationnel dès le mois de janvier 2004.

3) Qui est classé ?

Ce classement s'adresse à tous les coureurs et coureuses à pied mais seuls les licenciés FFA et les titulaires d’un Pass J'aime courir (dont le n° aura été saisi par l'organisateur et transmis à la FFA dans le fichier des résultats) seront intégrés dans le classement “ VK ”!!!
4) Quelles courses permettent d’intégrer ce classement ?
Les coureurs seront classés à partir des courses à label de la FFA sur les distances entre le 10 km et le marathon.

5) D’autres distances que les 10km permettent-elles d’être intégré au classement “ VK ” ?
Bien sûr ! Car si ce système de classement est établi sur la base de courses de 10km, il existe des pondérations et des assimilations entre les distances.
Les pondérations
: Une grande majorité de coureurs va participer à des semi-marathons ou à des marathons durant la saison et il ne serait pas cohérent sportivement de ne pas tenir compte de la différence de vitesse d’un coureur sur un 10km ou sur un marathon.
Après des vérifications et des simulations sur les résultats des 5 dernières années, des pondérations techniques sont intégrées au système informatique pour "corriger" les performances sur les distances du marathon et du semi-marathon :
- Pour les performances sur semi-marathon, un coefficient de 0,95 sera appliqué avant d'effectuer le classement.
- Pour les performances sur marathon, un coefficient de 0,88 sera appliqué avant d'effectuer les classements.
Par exemple, une performance de 3h30’ sur marathon ( donc sur des bases de 5’ par kilomètre), sera pondérée par le coefficient de 0,88 et donnera un classement de 4.40 !
Les assimilations :
D'autre part les courses dont les distances ne sont pas "officielles" (ex: 20km de Paris, Marseille-Cassis) seront assimilées soit à un 10km (en dessous de 16km), soit à un semi-marathon (entre 16 et 25km)

6) Quels sont les différents niveaux de classement ?
Une "série internationale" est créée pour les athlètes qui réaliseront des performances "internationales" < 29'10' au 10km (2'55 et moins au km) pour les hommes et < 32'30 au 10km (3'15" et moins) pour les femmes
Comme en tennis, un classement par numéro sera appliqué pour ces coureurs : n°1 français, n°2 français, n°3 français etc........
Enfin et afin de s'adresser à tous les niveaux de pratique, il existe des classements intermédiaires entre chaque classement de Minute (3.0, 4.0, 5.0, 6.0). Ces classement intermédiaires sont établis en fonction de la difficulté des paliers à franchir entre chaque échelon. Ils correspondent à 5 secondes entre 3 et 4 minutes, à 10 secondes entre 4 et 5 minutes puis ensuite un classement toutes les 15 secondes.
Le classement complet s'établira donc comme suit:
- La Série internationale
: Athlètes Français de niveau international numérotés pour les performances < 29'10' au 10km (2'55 et moins au km) pour les hommes et < 32'30 au 10km (3'15" et moins) pour les femmes
- Les séries :
La Série “ 3 ”
- 3.0
- 3.05
- 3.10
- 3.15
- 3.20
- 3.25
- 3.30
- 3.35
- 3.40
- 3.45
- 3.50
- 3.55
La Série “ 4 ”
- 4.0
- 4.10
- 4.20
- 4.30
- 4.40
- 4.50
La Série “ 5 ”
- 5.0
- 5.15
- 5.30
- 5.45
La Série “ 6 ”
- 6.0
- 6.15
- 6.30

En dessous de ce classement, les coureurs qui participeront à une course à label seront identifiés comme "non-classés".

7) Le classement VK est-il différent chez les hommes et les femmes ?

Non ! Puisqu’il s’agit d’un classement basé sur le niveau de pratique, il sera donc naturellement le même pour les hommes et les femmes.

8) Comment peut-on améliorer son classement ?

Le classement correspond à la meilleure performance réalisée par le coureur sur une période de 6 mois. Dès sa première course le coureur se voit attribuer un classement. Durant une période de 6 mois le coureur peut améliorer son classement si, lors d’une course à label, il réalise une meilleure performance que celle de son niveau d’origine. C'est à dire que tous les résultats des coureurs (sur des courses à labels) sont pris en compte et le classement de chaque coureur est toujours susceptible de progresser. Il peut donc, pendant 6 mois, améliorer ou au pire conserver son classement.
Tous les 6 mois, le classement sera réactualisé lors d’un “ brassage semestriel ” et ne seront alors retenues que les meilleures performances (donc le meilleur classement) de chaque coureur sur la période de 6 mois précédents (évidemment sans tenir compte de la performance ayant servi à établir son classement à l’origine de la période).

Il y a donc trois cas de figure :
- Soit le coureur, durant cette nouvelle période de 6 mois, réalise une meilleure performance que celle qui lui a octroyé son classement précédent et dans ce cas le runner améliore son classement et débute le semestre avec son nouveau classement.
- Soit le coureur ne réalise que des performances inférieures à son précédent classement, et dans ce cas c'est la meilleure perf des 6 mois précédents (ou la moins mauvaise) qui est prise en compte.
- Soit le coureur ne participe à aucune course pendant 6 mois, et alors à l’occasion du "brassage" en fin de semestre, il perd d’office deux échelons par rapport au classement qu'il avait le semestre précédent. (si il était alors 6.15 ou 6.30, il devient "non classé").

9) Comment mon classement est-il défini en fonction de ma performance chronométrique ?

Le système informatique attribue un classement en fonction des performances chronométriques. Ainsi un coureur finissant un 10km en 40’ sera classé 4.0. Mais la majorité des performances ne livreront pas un classement “ juste ” et tomberont entre deux échelons. Ainsi, afin de simplifier la lecture du classement, les performances situées entre deux échelons de classement (soit de 5 secondes entre 3’ et 4’, de 10" entre 4’ et 5’, ou de 15" après 5’) seront assimilées au classement de la tranche immédiatement supérieure : Ainsi un coureur finissant un 10km en 48’ ( soit 4’48 / Km) se verra attribuer le classement de 4’50.

Autres exemples:

30'00 classement officiel = 3.0
32'14 (soit 3’13 / km) classement officiel = 3.15
35'00 classement officiel = 3.30
44’23 (soit 4’26 / km) classement officiel = 4.30
53’27 (soit 5’20 / km) classement officiel = 5’30
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS