MON ACCÈS
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos

Athlétisme Magazine et athle.fr organisent, comme chaque année, l’élection des athlètes de l’année. Le vote se déroulera du 26 novembre au 13 décembre sur le site de la Fédération. Vous pourrez désigner les athlètes masculin et féminin de la saison, les espoirs hommes et femmes, ainsi que le collectif de l’année. A vous de choisir les successeurs de Teddy Tamgho, Mélina Robert-Michon, Wilhem Belocian et Stella Akakpo.

BEN LKHAINOUCH El Hassane
Une passe de trois inédite pour l’ex-légionnaire, qui remporte coup sur coup, au printemps, les championnats de France de cross, de 10 km et de 10 000 m. Médaillé d’argent par équipes lors de la Coupe d’Europe de marathon, à Zurich.
BOSSE Pierre-Ambroise
Pierre-Ambroise Bosse entre, à Monaco, dans la catégorie des grands demi-fondeurs en explosant le record de France du 800 m de Mehdi Baala. En 1’42’’53, il est le onzième meilleur performeur mondial de tous les temps. Déception à Zurich (8e).
COMPAORE Benjamin
Après avoir retardé sa rentrée, le triple sauteur retrouve progressivement ses sensations. A Zurich, il s’impose avec 17,46 m. Vainqueur, en septembre, de la Coupe continentale à Marrakech avec un nouveau record personnel porté à 17,48 m.
COURT Sylvain
L’ancien vététiste se révèle aux championnats de France de Buis-les-Baronnies, et écoeure tous ses rivaux en faisant la course en tête du début à la fin. Quelques semaines plus tard, il prend la deuxième place aux Templiers, devant tous les meilleurs spécialistes américains.
DARIEN Garfield
Une belle saison en salle, avec un record personnel sur 60 m haies (7’’47) et une médaille de bronze mondiale. Le Lyonnais ne pourra malheureusement pas s’exprimer l’été venu, atteint par le virus du chikungunya.
DINIZ Yohann
Absent des podiums internationaux depuis quatre ans, le Rémois décroche à Zurich son troisième titre européen, une première dans l’histoire du 50 km marche, et bat le record du monde de la spécialité dans le fantastique chrono de 3h32’33’’.
GOMIS Kafetien
Un homme de grand championnat. En retrait pendant une bonne partie de la saison, le Lillois se réveille lors des championnats d’Europe. Il monte sur la troisième marche du podium de la longueur. A trente-quatre ans, « Kaf » est toujours là.
HANANY Mickael
Le 22 mars à El Paso (Texas), Mickael Hanany efface une barre à 2,34 m et s’empare du record de France en plein air du saut en hauteur, qu’on lui promettait depuis longtemps. Une saison estivale difficile, avec une élimination en qualifications à Zurich.
KOWAL Yoann
Blessé en début de saison, le Périgourdin entame une course contre la montre. Pari réussi avec une victoire pleine de panache lors des championnats d’Europe par équipes puis le titre européen sur 3000 m steeple, suite à la disqualification de Mekhissi.
LAVILLENIE Renaud
Incroyable saison pour le Clermontois. Le 15 février, il efface des tablettes le record du monde de la perche de Serguei Bubka (6,15 m), grâce à un saut à 6,16 m. En août, il remporte son troisième titre européen consécutif. Vainqueur de la Diamond League.
LEMAITRE Christophe
Saison paradoxale pour le sprinteur aixois. En décrochant trois médailles à Zurich (argent sur 100 m et 200 m, bronze sur 4x100 m), il devient l’athlète masculin le plus récompensé de l’histoire. Mais il lui aura manqué de l’or en 2014.
MARTINOT-LAGARDE Pascal
A Monaco, PML bat de deux centièmes le record de France du 110 m haies de Ladji Doucouré, en signant un somptueux 12’’95. Victorieux au classement général de la Diamond League. Seul accroc : sa troisième place aux Europe, alors qu’il arrivait en Suisse en immense favori.
MAYER Kevin
Diminué par une douleur au dos, Kevin Mayer s’accroche et réussit une remontée dantesque pour décrocher l’argent européen à Zurich. Avec 8521 points, il améliore son propre record de France espoirs du décathlon.
MEKHISSI BENABBAD Mahiedine
Disqualifié après avoir remporté haut la main la finale du 3000 m steeple des championnats d’Europe, le Rémois s’impose sur 1500 m en réalisant une démonstration de force. Deuxième meilleur performeur mondial de l’année sur 3000 m steeple (8’03’’23).
MENALDO Kevin
Passé à côté de son concours lors des Mondiaux en salle de Sopot, le protégé de Gérald Baudouin apprend vite. Pour son premier grand championnat en plein air, il monte sur la troisième marche du podium de la perche avec un saut à 5,70 m.
SPEHLER Sebastien
Sur ses dix premières courses en 2014, dix victoires et une domination écrasante sur le circuit national du trail. Hélas deux défaillances aux championnats de France et aux Templiers l’ont privé d’un grand chelem qui n’avait rien d’utopique.

BILLAUD Cindy
Saison particulièrement riche pour la hurdleuse de l’US Créteil avec un record de France égalé sur 100 m haies (les 12’’56 de Monique Ewanje-Epée), une quatrième place mondiale en salle et une médaille d’argent européenne à Zurich.
CALVIN Clemence
De beaux progrès sur piste en 2014 pour la demi-fondeuse. Une montée en puissance récompensée par une médaille d’argent européenne à Zurich et une victoire lors de la Coupe d’Europe (31’52’’86, record personnel), sur 10 000 m.
CHAVEROT Caroline
L’ancienne kayakiste suisse est devenue une traileuse française, avec succès. A Buis-les-Baronnies elle décroche son premier titre de championne de France de trail après avoir également remporté le trail des Forts de Besançon et la Maxi Race.
DAUNAY Christelle
L’année de ses quarante ans, la Parisienne d’adoption décroche son premier titre continental en s’imposant à Zurich en 2h25’14, record des championnats. Une consécration pour la patronne du marathon français.
DEWALLE Christel
Saison quasi parfaite pour la Haute-Savoyarde : deuxième aux France de course en montagne en mai, championne de France de trail court en septembre, elle explose son propre record du monde du kilomètre vertical à Fully (Suisse) en 34’44.
GOBERT Maud
Championne du monde de trail en 2011, Maud Gobert remporte le Trail Tour National (victoires à la 6000 D et à Faverges) et prend la deuxième place des championnats de France après une année 2013 compliquée par les blessures. La voilà de retour.
LESUEUR Eloyse
Deux championnats majeurs et deux victoires pour l’impériale Eloyse. Championne du monde en salle de la longueur, elle est sacrée championne d’Europe pour la deuxième fois consécutive. Un nouveau record personnel à 6,92 m.
NANA DJIMOU Antoinette
En manque de motivation en début d’année, la Montreuilloise change d’encadrement et retrouve la forme au meilleur des moments. A l’issue d’un 800 m de folie, elle conserve son titre européen à l’heptathlon avec 6551 points.
ROBERT-MICHON Melina
Deuxième médaille internationale en deux ans pour la Lyonnaise, avec une médaille d’argent, au lancer du disque, à Zurich. Transcendée par le maillot bleu, elle s’était plus tôt imposée lors des Europe par équipes avec 65,51 m.
SOUMARE Myriam
Trois médailles mais pas d’or (l’argent sur 100 m et 4x100 m, le bronze sur 200 m) à Zurich pour la Tricolore. Un superbe 22’’11 à Bruxelles en fin de saison, deuxième meilleure performance française de tous les temps.

BELOCIAN Wilhem
Saison parfaite pour le grand espoir français des haies hautes. Vainqueur des Carifta Games, il est sacré champion du monde juniors du 110 m haies avec un record du monde de sa catégorie à la clé (12’’99).
BORDIER Gabriel
A 17 ans, le marcheur incarne l’avenir de sa discipline. Lors du challenge national des ligues, il parcourt 9904 mètres en 45 minutes et bat, au passage, le record de France du 5000 m marche, en 21’23’’3.
CHAPELLE Axel
Le saut à la perche français se porte bien ! Axel Chapelle bat son record (5,55 m) le jour J, en finale des Mondiaux juniors, et décroche le titre après une médaille d'argent européenne en 2013.
COROLLER Victor
Le Breton bat à deux reprises le record de France cadets du 400 m haies (52’’25 par Dauch en 1990), le portant à 51’’19 lors des Jeux olympiques de la Jeunesse à Nankin. Une compétition où il décroche la médaille de bronze.
MOUTARDE Lukas
Pour sa première année chez les cadets, le lanceur de javelot de Charleville frappe un grand coup lors des Jeux olympiques de la Jeunesse, avec un nouveau record personnel à 74,48 m synonyme de titre. Une grosse et bonne surprise.
PONTIER Anthony
Le Clermontois efface des tablettes le record de France cadets du 2000 m steeple de Bob Tahri (5'48’’33 en 1995) en séries des Jeux olympiques de la Jeunesse. Une belle cinquième place en finale et beaucoup d’espoirs pour la suite.

BEAUGRAND Cassandre
Grand talent du demi-fond tricolore, la triathlète monégasque a amélioré les records de France cadettes du 1500 m (4’17’’04) et du 10 km route (35’04’’, également meilleure marque junior !). Dixième en finale du 1500 m des Mondiaux juniors.
CARTI Iyndra-Sareena
Championne de France cadettes en salle et en plein air, la Guadeloupéenne a terminé au pied du podium du 400 m lors des Jeux olympiques de la Jeunesse. Son record de France cadettes du tour de piste (53’’54) fait figure de très beau lot de consolation.
DAVID Yanis Esmeralda
Année faste pour la cadette guadeloupéenne, avec deux victoires de prestige : lors des Carifta Games puis aux Jeux olympiques de la Jeunesse. Deux records personnels qui parlent : 6,24 m à la longueur et 13,33 m au triple saut.
DEHAYNAIN Alix
Progression fulgurante pour la Lilloise, qui a amélioré de plus d’un demi-mètre son record personnel au saut à la perche en un an. Résultat : un record de France cadettes en plein air en fin de saison, avec un saut à 4,13 m lors de la Coupe de France.
DIALLO Rouguy
Un record de France juniors en salle du triple saut (13,43 m) en guise d’amuse-bouche, puis une finale des championnats du monde juniors de toute beauté. A la clé : le titre mondial et un nouveau record national juniors et espoirs (14,20 m).
MENIKER Nawal
A tout juste dix-sept ans, la Catalane est sacrée championne de France Elite en salle de la hauteur. En août, avec un saut à 1,87 m, elle égale le record de France cadettes et monte sur la deuxième marche du podium des Jeux olympiques de la Jeunesse.
NAVARRO Lea
Présente cette saison du 800 m au 3000 m, en passant par le 1500 m et le 2000 m steeple, la cadette a particulièrement brillé dans cette dernière épreuve, avec une finale aux Jeux olympiques de la Jeunesse et un record de France en 6’44’’96.
OUDIOU Emma
Le pôle de Fontainebleau compte plusieurs jeunes demi-fondeuses de tout premier plan. Parmi elles, Emma Oudiou, recordwoman de France juniors du 3000 m steeple en 10’12’’69, en séries des Mondiaux de la catégorie, à Eugene.
RACASAN Elsa
Le grand espoir de l’équipe de France de course en montagne. Vainqueur lors de la Coupe du monde cadets, celle qui est aussi une excellente pistarde a pris la huitième place des Europe de la spécialité à Gap chez les juniors, en étant surclassée.
VALETTE Laura
Sacrée championne de France en salle cadettes du 60 m haies en égalant le record national de Jessica Alcan (8’’30), Laura poursuit sur sa lancée et s’impose sur 100 m haies lors des Jeux olympique de la Jeunesse en 13’’34, record personnel.

Equipe de France 4 x 100 m féminin
Disqualifiée aux Mondiaux de Moscou 2013, les sprinteuses bleues (Distel-Bonnet, Ikuesan, Soumaré et Akakpo) tournent la page russe en prenant la deuxième place de la finale des championnats d’Europe à Zurich, en 42’’45.
Equipe de France 4 x 100 m masculin
Privés de Jimmy Vicaut, blessé, les sprinteurs tricolores (Vincent, Lemaitre, Tinmar, Bassaw) ne lâchent rien et vont chercher la médaille de bronze en finale, en 38’’47, confirmant leur abonnement aux podiums.
Equipe de France 4 x 200 m masculin
Lors de la première édition des Relais mondiaux aux Bahamas, l’équipe de France hommes (Lemaitre, Fonsat, Bassaw et Romain) s’offre un premier podium en prenant la troisième place du 4x200 m en 1’20’’66, nouveau record d’Europe.
Equipe de France 4 x 400 m féminin
Cette équipe atteint enfin son graal, en remportant le titre européen à Zurich en 3’24’’27. Marie Gayot, Muriel Hurtis, Agnès Raharolahy et Floria Guei (avec Anacharsis et Perrossier en séries). Une folle remontée encore dans les mémoires.
Equipe de France 4 x 400 m masculin
En retrait depuis plusieurs années, le 4x400 m hommes (Anne, Atine-Venel, Hanne, Jordier) passe un cap important aux championnats d'Europe. Il est quatrième en 2’59’’89, le deuxième meilleur temps de l’histoire d’un relais français.
Equipe de France 4 x 800 m féminin
Sixièmes des Relais mondiaux, les jeunes demi-fondeuses tricolores battent largement le vieux record de France (1975), en 8’17’’54. Justine Fedronic, Clarisse Moh, Lisa Blameble et Renelle Lamote auront beaucoup appris aux Bahamas.
Equipe de France masculine de marathon
A l’arrivée d’une course très serrée, l’équipe de France masculine (Meftah, Habarurema, Malaty) monte sur la deuxième marche du podium de la Coupe d’Europe, en 6h46’29. Une bonne nouvelle après le lancement du Plan marathon.
Equipe de France masculine de montagne
A Gap, les grimpeurs français (Rancon, Jaillardon et Bellamy) décrochent la médaille de bronze des championnats d'Europe, sur les talons de la Grande-Bretagne mais à distance d’une équipe d’Italie intouchable.
Equipe de France cadettes de montagne
Les jeunes Françaises (Racasan, Baudoin, Stutz) incarnent l’avenir de la spécialité. Lors de la Coupe du monde cadets à Arco di Trento (Italie), elles s’imposent devant la Bulgarie et la Russie. A suivre.

Nom* Email*
Prénom* Numéro de Licence

LE PRINCIPE
Vous devez faire un choix dans les quatre groupes suivants : athlète homme (toutes catégories), athlète femme (toutes catégories), espoir homme (cadet et junior) et espoir femme (cadet et junior). A noter, cette saison, l’apparition d’une nouvelle catégorie, celle du collectif de l’année ! Le vote est ouvert à tous. Son principe est simple : dans chaque groupe, vous devez choisir un ou une athlète, parmi la sélection qui vous est proposée. Tous les votes seront comptabilisés sur le site officiel de la FFA, www.athle.fr.

POUR QUI VOTER
Il s’agit de désigner qui sont, selon vous, les athlètes et le collectif français de la saison 2014. La période prise en compte débute le 1er janvier 2014, pour s’achever le 23 novembre 2014. Pour être valables, les bulletins en ligne devront impérativement compter au moins un choix dans une des cinq catégories. Un jury d’experts de la Fédération Française d’Athlétisme a établi, pour chaque groupe, une liste restreinte d’athlètes, en se basant sur les résultats de l’année écoulée.

QUAND VOTER
Vous pouvez voter par internet jusqu’au 13 décembre à minuit. Dans tous les cas, n’oubliez pas d’indiquer vos nom, prénom, adresse e-mail (obligatoires) et numéro de licence si vous êtes licencié à la FFA. Attention, seul un vote par personne est autorisé !

LE DECOMPTE
Pour la première fois, la Fédération Française d’Athlétisme met en place deux collèges électoraux distincts. Le premier, qui compte pour 70 % des suffrages, rassemble l’ensemble des internautes votant par l’intermédiaire du site fédéral. Le second, qui compte pour 30 % des suffrages, réunit une liste de représentants des médias, de partenaires et de membres de la famille de l’athlétisme français.
Pour chaque vote, l’athlète désigné premier se verra attribuer 1 point. Celui ou celle qui aura le meilleur total sera élu athlète de l’année dans sa catégorie. En cas d’égalité, le trophée pourra être partagé entre plusieurs athlètes.

Les résultats seront dévoilés le mercredi 17 décembre sur www.athle.fr

 

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS