MON ACCÈS

A un peu moins d’une semaine du début des Mondiaux dans la capitale anglaise, cinquième volet de la présentation des Bleus avec les perchistes. Ils seront cinq en piste : Ninon Guillon-Romarin, Axel Chapelle, Renaud Lavillenie, Valentin Lavillenie et Kevin Menaldo. Entre nouveaux visages et athlètes expérimentés, les Tricolores ont de belles cartes à jouer.

Age : 22 ans - 1 sélection en A
Meilleure performance de l’année : 4m60
Record personnel : 4m60
Entraîneurs : Sébastien Homo et Emmanuel Chapelle
Club : Ea Cergy Pontoise Athlétisme
Son entrée en lice : vendredi 4 août
Aux Mondiaux : 1ère participation

Sa saison
Ninon Guillon-Romarin a passé un gros cap cette saison. La perchiste de l’EA Cergy-Pontoise a porté son record à 4,60 m à Pierre-Bénite, et ainsi validé le niveau de performance requis pour les Mondiaux tôt dans la saison. Très régulière, elle a connu sa seule déception lors des championnats d’Europe espoirs, avec une cinquième place finale.

Ce qu’elle peut espérer
L’athlète coachée par Emmanuel Chapelle et Sébastien Homo va participer à son premier grand championnat chez les seniors. Mais elle a déjà montré par le passé qu’elle savait se dépasser lors des grands rendez-vous. La barre de qualification pour la finale avait été placée à 4,60 m il y a deux ans. En sautant au niveau de son record, elle ne sera donc pas loin d’une place dans le top 12.

La stat : 20
Pour s’offrir son ticket pour les championnats du monde, Ninon a mis une « valise » de 20 centimètres à son ancien record personnel (4,40 m) lors du meeting de Pierre Benite début juin. Une performance qu’elle a rééditée huit jours plus tard à Blois.

Age : 22 ans - 1 sélection en A
Meilleure performance de l’année : 5m72
Record personnel : 5m80
Entraîneur : Sébastien Homo et Emmanuel Chapelle
Club : Ea Cergy Pontoise Athlétisme
Son entrée en lice : dimanche 6 août
Aux Mondiaux : 1ère participation

Sa saison
Le champion du monde 2014 est enfin moins gêné par les blessures. Conséquence : les résultats n’ont pas tardé à arriver cette année. Pour sa première sélection chez les grands lors des Europe en salle à Belgrade cet hiver, le perchiste val d’oisien a pris la sixième place de la finale, améliorant au passage son record personnel avec 5,80 m. Cet été, Axel est monté crescendo tout au long de la saison. Deuxième des Europe espoirs, il a amélioré sa meilleure performance en plein air (5,72 m) lors du meeting de Monaco.

Ce qu’il peut espérer
Sa prestation lors des Europe indoor a montré qu’il aimait les grands rendez-vous. Axel n’est pas le genre d’athlètes à nourrir des complexes ou à se mettre la pression. Un atout pour ce genre d’événement. L’athlète coaché par Sébastien Homo et son père Manu Chapelle a pu s’aguerrir cette saison en Diamond League. Et si c’était lui la belle surprise des Bleus ?

La stat : 2014

Axel a déjà goûté à l’or planétaire. C’était en 2014 lors des championnats du monde juniors à Eugene, aux Etats-Unis. Ce jour-là, il avait franchi 5,55 m en finale pour se parer du plus beau métal.

Age : 30 ans - 35 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 5m87
Record personnel : 6m16
Entraîneur : Philippe d'Encausse
Club : Clermont Athlétisme Auvergne
Son entrée en lice : dimanche 6 août
Aux Mondiaux : 5ème participation - Meilleur résultat : Médaillé d'argent en 2013, Médaillé de bronze en 2009, 2011 et 2015

Sa saison
Après un hiver perturbé par les blessures, Renaud Lavillenie a montré qu’il fallait encore compter sur lui. Le Clermontois n’a pu que très tardivement sauter sur élan complet, mais cela a porté ses fruits à Lausanne (5,87 m). Papa depuis quelques jours, il s’est aussi offert, avec la manière, un sixième titre de champion de France d’affilée à Marseille (5,80 m).

Ce qu’il peut espérer
Renaud est monté sur tous les podiums mondiaux depuis 2009, sans jamais avoir conquis le titre. Arrivé à chaque édition dans la peau du favori, il a laissé cette année l’étiquette à l’Américain Sam Kendricks, seul perchiste à avoir franchi les six mètres. L’heure est peut-être venue de décrocher le seul titre qui manque à son impressionnant palmarès.

La stat : 7

Sans atteindre des sommets, Renaud Lavillenie a montré une belle régularité tout au long de la saison. Le perchiste clermontois entraîné par Philippe D’Encausse a signé sept concours à 5,80 m ou plus.

Age : 26 ans - 4 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 5,70 m
Record personnel : 5m80
Entraîneur : Théo Gaboreau
Club : Clermont Athlétisme Auvergne
Son entrée en lice : dimanche 6 août
Aux Mondiaux : 2ème participation - Meilleur résultat : Finaliste en 2013

Sa saison
Valentin Lavillenie avait démarré fort sa saison avec 5,70 m passés à Prague début juin. L’athlète entraîné par Théo Gaboreau a par la suite montré de la régularité autour de 5,60 m, une performance qu’il a notamment réalisée lors de sa dernière compétition à Monaco. Petite déception lors des France Elite, avec une sixième place.

Ce qu’il peut espérer
Valentin a les arguments pour passer les qualifications et se hisser en finale. Il avait déjà réalisé cette performance lors des Mondiaux de Moscou en 2013. Pour intégrer le top 8 mondial, il devra sans doute sauter au niveau de son record personnel.

La stat : 2

Valentin retrouve l’équipe de France après plus de deux ans d’absence. Sa dernière sélection avant ces Mondiaux remonte en effet aux championnats d’Europe en salle de Prague. Une compétition lors de laquelle il s’était classé sixième.

Age : 25 ans - 8 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 5m83
Record personnel : 5m83
Entraîneur : Gérald Baudouin
Club : Entente Franconville Cesame Val d'Oise
Son entrée en lice : dimanche 6 août
Aux Mondiaux : 2ème participation - Meilleur résultat : 6ème en 2015

Sa saison
Kevin Menaldo est le deuxième performeur français de la saison derrière Renaud Lavillenie. L’athlète licencié à l’EFCVO a franchi 5,83 m lors du meeting de Forbach. Une performance synonyme de record personnel. Il a aussi livré un beau duel avec le Clermontois lors des championnats de France Elite à Marseille (5,70 m).

Ce qu’il peut espérer
Avec six concours à 5,70 m ou plus, le perchiste entraîné par Gérald Baudouin a fait preuve d’une belle régularité cette année. Il est déjà monté sur un podium européen, avec le bronze en 2014 à Zurich. L’occasion est belle de passer au niveau supérieur.

La stat : 6

Kevin a déjà brillé lors des Mondiaux en plein air. Lors de la dernière édition en 2015 à Pékin, il avait réalisé une superbe finale en effaçant une barre à 5,80 m. A la lutte pour le podium pendant tout le concours, il avait finalement terminé sixième. Le concours avait été d’une rare densité, avec trois athlètes médaillés de bronze à 5,80 m, dont Renaud Lavillenie. Le podium avait échappé à Kevin à cause d’essais ratés aux barres inférieures.

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS