MON ACCÈS

A un peu moins d’une semaine du début des Mondiaux dans la capitale anglaise, sixième volet de la présentation des Bleus avec les triple-sauteurs. Ils seront cinq en piste : Jeanine Assani Issouf, Eloyse Lesueur, Benjamin Compaoré, Jean-Marc Pontvianne et Melvin Raffin. Entre nouveaux visages et athlètes expérimentés, les Tricolores ont de belles cartes à jouer.

Age : 24 ans - 9 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 14m39
Record personnel : 14m40
Entraîneur : Jean-Christophe Sautour
Club : Limoges Athlétisme
Son entrée en lice : samedi 5 août
Aux Mondiaux : 2ème participation - Meilleur résultat : 9ème en 2015

Sa saison
Jeanine Assani Issouf a atteint son premier pic de forme lors des France Elite. A Marseille, la Limougeaude s’est approchée de son record personnel vent régulier (14,39 m), validant ainsi le NPR pour les Mondiaux. Elle a même signé un saut à 14,48 m avec vent trop favorable (+2,6 m/s), se replaçant dans la hiérarchie planétaire.

Ce qu’elle peut espérer
L’élève de Jean-Christophe Sautour arrive dans la capitale britannique avec une bonne dose de confiance. Aux Mondiaux, elle reste sur une qualification en finale en 2015. Si elle parvient à passer le cap des qualifications, qui lui a posé des soucis lors des trois derniers grands rendez-vous, elle peut viser le top 8. Voire plus haut…

La stat : 14,04 m
Lors du concours de qualifications à Pékin en 2015, Jeanine était retombée à 14,04 m par deux fois. Si la performance pour passer directement en finale était de 14,25 m, Jeanine avait finalement intégré le top 12, prenant la neuvième place de la finale avec 14,12 m.

Age : 29 ans - 24 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 14m10
Record personnel : 14m10
Entraîneurs : Laurence Bily et Teddy Tamgho
Club : SCO Sainte Marguerite Marseille
Son entrée en lice : samedi 5 août
Aux Mondiaux : 3ème participation - Meilleur résultat : Qualifications (longueur) en 2011 et 2013

Sa saison
Eloyse Lesueur a réussi un superbe come-back lors des championnats de France Elite. La spécialiste de la longueur, de retour après une rupture partielle du ligament postérieur du genou droit, a ajouté une nouvelle corde à son arc : le triple saut. C’est d’ailleurs dans cette discipline qu’elle a obtenu son billet pour Londres, en étant vice-championne de France à Marseille après l’avoir emporté à la longueur. Pour sa première année au triple saut, elle a décollé à 14,10 m. Une performance qu’elle a largement les moyens d’améliorer.

Ce qu’elle peut espérer
En sautant au niveau de son record personnel ou au-delà, la sociétaire de la SCO Sainte-Marguerite Marseille peut envisager de disputer une finale mondiale. Il y a deux ans à Pékin, la dernière qualifiée pour la finale avait sauté à 13,84 m. Une performance toutefois largement inférieure aux standards habituels.

La stat : 6
Eloyse est encore une débutante au triple saut. Elle n’a sauté qu’à six reprises dans cette épreuve au cours de sa carrière. A chaque fois cette saison, si l’on met de côté ses 12,05 m en 2004, à l’âge de 16 ans.

Age : 29 ans - 16 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 16m80
Record personnel : 17m48
Entraîneur : Jean-Hervé Stievenart
Club : CA Montreuil 93
Son entrée en lice : lundi 7 août
Aux Mondiaux : 3ème participation - Meilleur résultat : 8ème en 2011

Sa saison
Benjamin Compaoré a signé son meilleur saut de l’année à 16,63 m (+1,5 m/s) lors du meeting de Pierre-Bénite. Sa deuxième place aux France Elite (16,94, +4,7 m/s) derrière Jean-Marc Pontvianne a montré qu’il était toujours capable de répondre présent lors des grandes échéances. Le sociétaire du CA Montreuil 93, qui a de nouveau changé de pied d’appel pour le cloche-pied cette saison, peut aller beaucoup plus loin en apprivoisant les modifications techniques.

Ce qu’il peut espérer
L’élève de Jean-Hervé Stievenart à l’Insep a l’expérience des grands rendez-vous et accompagne deux jeunes néo-internationaux. S’il continue à monter en puissance et dépasse les dix-sept mètres pour la première fois de l’année, il peut légitimement espérer aller en finale. Il lui faudra retrouver son niveau de 2014 (17,48 m) s’il veut espérer plus.

La stat : 9

Benjamin a déjà participé à neuf finales lors de championnats majeurs (Europe, Mondiaux et Jeux) en salle et en plein air depuis 2010. Il a conquis le titre européen à Zurich en 2014 avec 17,46 m.

Age : 22 ans - 3 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 17m13
Record personnel : 17m13
Entraîneur : Sébastien Bouschet
Club : Entente Nîmes Athlétisme
Son entrée en lice : lundi 7 août
Aux Mondiaux : 1ère participation

Sa saison
Jean-Marc s’est affirmé comme le chef de file du triple saut hexagonal cette année. Le Nîmois est le seul Tricolore à avoir dépassé les 17 m cet été. Il a logiquement remporté le titre de champion de France avec 17,13 m (+2,1 m/s).

Ce qu’il peut espérer
Lors des trois concours de Diamond League auxquels il a participé, l’athlète coaché par Sébastien Bouschet a toujours fini dans les sept premiers. De quoi aborder la compétition en confiance. Reste tout de même à passer le piège des qualifications.

La stat : 3

Jean-Marc a sauté à trois reprises à 17,13 m en 2017. La première fois, c’était aux France en salle de Bordeaux. Il a ensuite récidivé à Montgeron à la mi-mai, avant son titre de Marseille.

Age : 18 ans - 1 sélection en A
Meilleure performance de l’année : 16m85 (17m20 en salle)
Record personnel : 17m20
Entraîneurs : Laurence Bily et Teddy Tamgho
Club : Savigny Sénart Athlétisme
Son entrée en lice : lundi 7 août
Aux Mondiaux : 1ère participation

Sa saison
Melvin Raffin a connu une belle saison hivernale, avec comme point d’orgue la meilleure performance mondiale juniors de tous les temps en salle (17,20 m). Cet été, le sauteur entraîné par Laurence Bily et Teddy Tamgho a glané le titre national juniors. Petite déception, en revanche, aux championnats d’Europe de sa catégorie, avec « seulement » la médaille de bronze (16,82 m) lors d’un concours remporté par la révélation Martin Lamou (16,97 m).

Ce qu’il peut espérer
Il est le plus jeune des sélectionnés français à se présenter au London Stadium. Pourtant, Melvin a déjà goûté à une finale internationale lors des Europe en salle cet hiver. S’il dépasse les 17 m, il pourrait s’inviter une nouvelle fois en finale, à seulement 18 ans. Son potentiel est énorme.

La stat : 10''67
Grâce à ce chrono, l’athlète de Savigny Sénart Athlétisme a signé un beau doublé lors des France jeunes à Dreux, en s’imposant à la fois sur 100 m et au triple saut. La preuve qu’il possède une belle pointe de vitesse.

INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS