MON ACCÈS
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting Elite de Forbach : attention aux envols !
4503
Commentez cette actualité(1)
Meeting Elite de Forbach : attention aux envols !

Forbach inaugure ce dimanche 28 mai sa nouvelle piste avec un plateau digne de son meeting Elite. Dans le sillage de plusieurs têtes d’affiche, quelques Français pourraient se rapprocher d’une sélection pour les Mondiaux de Londres. Sous un soleil de plomb, les concours, en particulier, promettent le feu.

On le sent dans sa voix, à deux jours de l’événement : Pascal Schuler a hâte d’y être. Pour le directeur du meeting Elite de Forbach (Moselle), programmé dimanche au stade du Schlossberg, tous les voyants sont au vert. « Ça va être pas mal, pas mal du tout… En plus les conditions sont excellentes, 30° prévus, un léger vent favorable pour le sprint. Le plateau des courses est bon, et les concours vont être très, très costauds. Ce sera le temps fort du meeting. » Les concours ? Le quinté d’as du programme, avec deux rendez-vous au triple ainsi qu’au marteau (hommes et femmes), plus une épreuve masculine pour la perche.

Lesueur trace sa (nouvelle) voie
Le concours féminin du triple saut promet déjà beaucoup. D’autant qu’il braquera ses feux sur une nouvelle venue dans la discipline, dont les premiers bonds aiguisent l’appétit. La championne d’Europe (2012 et 2014) et championne du monde indoor (2014) de la longueur, Eloyse Lesueur, poursuit en effet sa découverte du triple, après des débuts plus que réussis puisqu’elle émarge déjà à 14,10 m cette saison. Les minima pour les Mondiaux de Londres (du 5 au 13 août) ne sont que 15 cm plus loin.
Dans un concours qui rassemble une bonne partie de l’élite française, avec entre autres Nathalie Marie-nely (record personnel à 14,18 m), Rouguy Diallo (14,20 m), mais aussi Amy Zongo-Filet et Teresa Nzola Meso, plus la Polonaise Anna Jagaciak (14,33 m) et l’Allemande Neele Eckhardt (14,09 m), l’opposition ne devrait pas manquer de densité. Côté hommes, sur le même sautoir, le duel entre Benjamin Compaoré et Harold Correa devrait permettre aux deux hommes de passer un cap, et de se rapprocher du niveau requis pour les Mondiaux (17,00 m).

Marteau, un rendez-vous olympique
Le plateau des lanceurs de marteau devrait tout autant animer la compétition. Jugez plutôt : deux concours, et deux champions olympiques en titre - qui dit mieux ? Chez les dames, la Polonaise Anita Wlodarczyk, sacrée à Londres en 2012 comme à Rio l’an passé, où elle s’était adjugée le record du monde avec ses 82,98 m, devrait mener la danse devant sa compatriote Malwina Kopron (73,29 m), l’Argentine Jennifer Dahlgren (73,74 m) et Alexandra Tavernier, qui semble retrouver les sensations qui avaient fait d’elle une médaillée mondiale à Pékin en 2015 avec 74,39 m. Chez les hommes, le Tadjik Dilshod Nazarov, l’une des surprises de l’été brésilien, s’avancera lui aussi avec le statut de champion olympique. Mais avec les cinq premiers hommes entre 76 et 78  m cette saison, dont le Français Quentin Bigot, le combat promet d’être serré entre les hommes forts de la journée.

Perche : les places seront chères
« A part Renaud (Lavillenie), toute la perche française est là. » Pascal Schuler peut faire les comptes, on y est presque. Avec Kevin Menaldo, Axel Chapelle, Valentin Lavillenie et Stanley Joseph en bout de sautoir, la délégation française compte déjà quatre athlètes susceptibles de se qualifier pour Londres. Si les deux premiers ont déjà réalisé le niveau requis (5,70 m) cet hiver, les autres doivent encore s’y atteler. Et la lutte directe d’homme à homme sera particulièrement observée, vu que la délégation de perchistes pour les Mondiaux comptera forcément moins de sélectionnés que d’impétrants…

Course : un accent américain
Enfin, côté courses et sprint, les coureurs d’outre-Atlantique devraient se tailler la part du lion. Sur 100 m, les internationaux Ken Romain et Emmanuel Biron pourraient profiter de l’aspiration de l’Américain Diondre Batson (9’’94 en 2015), de même qu'Orphée Neola, une des révélations de ce début de saison avec ses 11’’22, pourrait abaisser encore sa marque face à l’Américaine Alexandria Anderson. Quant aux 400, aux 800, au 100 et au 110 m haies, ils devraient également permettre à une belle délégation d’internationaux tricolores de progresser sur la route des échéances internationales. « Ce sera aussi l’inauguration de notre nouvelle piste, en place depuis octobre, précise le directeur du meeting. Rapide ou lente ? On le saura en fonction des performances… Mais vu le plateau, je pense que des minima ou des records du stade vont tomber. » On mettrait volontiers, également, une petite pièce sur cette hypothèse.

Cyril Pocréaux pour Athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Le vrai Candide - 27/05 (19h04)
Pour Eloyse Lesueur et ses 14m10, le NPR Londres est à 14m25, soit 15 cm plus loin (et pas 25 cm comme cela est écrit)
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
27/05 > (1)
26/05 >  
26/05 >  
20/05 >  
18/05 >  
17/05 >  
16/05 >  
13/05 >  
12/05 >  
10/05 > (1)
le reste de l'actualité
25/05 >  
24/05 > (1)
24/05 >  
22/05 > (3)
22/05 >  
21/05 > (3)
19/05 >  
18/05 >  
15/05 >  
15/05 >  
09/05 >  
09/05 > (2)
02/05 > (2)
01/05 >  
30/04 >  
24/04 >  
24/04 >  
21/04 >  
18/04 > (1)
18/04 > (1)
10/04 >  
10/04 >  
09/04 >  
07/04 > (4)
07/04 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS