MON ACCÈS
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde de Londres : Les demi-fondeurs et marcheurs (4/9)
99
Commentez cette actualité
Championnats du monde de Londres : Les demi-fondeurs et marcheurs (4/9)

A moins de deux semaines du début des Mondiaux dans la capitale anglaise, quatrième volet de la présentation des Bleus avec les spécialistes du demi-fond et de la marche. Ils seront huit en piste : Maëva Danois, Emilie Menuet, Pierre-Ambroise Bosse, Samir Dahmani, Mahiedine Mekhissi, Yoann Kowal, Kevin Campion et Yohann Diniz. Entre nouveaux visages et athlètes expérimentés, les Tricolores ont de belles cartes à jouer.

Age : 24 ans - 3 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 9'41''19
Record personnel : 9'41''19
Entraîneur : Adrien Taouji
Club : EA Mondeville Hérouville
Son entrée en lice : mercredi 9 août
Aux Mondiaux : 1ère participation

Sa saison
La ténacité a fini par payer. En allant courir un 3000 m steeple à Göteborg (Suède) en 9’41’’19, à trois jours des France Elite, l’élève d’Adrien Taouji à Paris a réalisé un chrono de belle facture qui lui a permis d’être sélectionnée pour ces Mondiaux. La steepleuse a ensuite décroché le titre national à Marseille. Une victoire logique après une saison très régulière, jalonnée par quatre performances sous les 9’50’’.

Ce qu’elle peut espérer
Première Française à disputer les Mondiaux sur 3000 m steeple depuis Sophie Duarte en 2009, la demi-fondeuse de l’EA Mondeville Hérouville devra sans doute exploser son record personnel pour se qualifier en finale. Un beau challenge pour l’athlète de 24 ans.

La stat : 2
La famille Danois a décroché deux titres nationaux cet été. Avec Maëva bien sûr, championne de France sur le steeple à Marseille. Mais aussi avec son petit frère Alan, titré sur 400 m haies lors des France espoirs en 52’’02. On aime donc les obstacles chez les Danois.

Age : 25 ans - 11 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 1h32'00
Record personnel : 1h31'18
Entraîneur : Pascal Chrirat
Club : AJ Blois Onzain
Son entrée en lice : dimanche 13 août
Aux Mondiaux : 2ème participation - Meilleur résultat : 31ème en 2015

Sa saison
Chef de file incontestée de la marche française depuis deux ans, Emilie a décroché son billet pour les Mondiaux lors des championnats de France début mars, à La Roche-sur-Yon, avec une victoire logique sur 20 km en 1h32’00’’. La marcheuse de l’AJ Blois-Onzain a cependant connu un coup d’arrêt lors des France Elite, où elle a été contrainte à l’abandon suite à une douleur à l’ischio-jambier.

Ce qu’elle peut espérer
Treizième aux Jeux olympiques de Rio, la protégée de Pascal Chirat continue à grimper dans la hiérarchie mondiale. Si elle n’est pas gênée par son ischio ou par une raideur à la jambe qui la freine régulièrement, elle vise une place dans le top 10. La barrière symbolique des 1h30 semble à sa portée dans un grand jour.

La stat : 21'26''05
Joli bis repetita pour Emilie. En 2016, elle s’était emparée du record de France du 5000 m marche en 21’51’’91, lors du meeting organisé par son club, l’AJ Blois-Onzain. Rebelote cette année, sur le même stade et lors de la même compétition. Avec cette fois un chrono de 21’26’’05, qui montre qu’elle a encore progressé en vitesse.

Age : 25 ans - 11 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 1'44''72
Record personnel : 1'42'53
Entraîneur : Alain Lignier
Club : US Créteil
Son entrée en lice : samedi 5 août
Aux Mondiaux : 3ème participation - Meilleur résultat : 5ème en 2015

Sa saison
Retardé dans sa préparation par des pépins physiques (genou, fessiers, ischio-jambier), Pierre-Ambroise Bosse n’a effectué sa rentrée sur 800 m que fin juin, lors du meeting de Nancy. Lancé dans une course contre la montre, il a finalement réalisé le niveau de performance in extremis, lors de la réunion de Monaco (1’44’’72).

Ce qu’il peut espérer
Le demi-fondeur de l’US Créteil va forcément arriver un peu dans l’inconnu à Londres, avec un temps de référence éloigné de ceux des années précédentes. Il aura de la fraicheur, mais manquera peut-être de foncier. Finaliste aux Mondiaux de Moscou et aux Jeux de Rio, l’athlète coaché par Alain Lignier abordera la compétition course par course. Avec une belle surprise au bout ?

La stat : 3

Pierre-Ambroise n’a disputé que trois 800 m avant les Mondiaux. En comparaison, il s’était aligné, en 2015 et 2016, neuf fois au départ des deux tours de piste avant le grand championnat estival.

Age : 26 ans - 4 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 1'45''72
Record personnel : 1'44''07
Entraîneur : Lui même
Club : Martigues Sport Athlétisme
Son entrée en lice : samedi 5 août
Aux Mondiaux : 1ère participation

Sa saison
Auteur d’une excellente rentrée en 1’45’’88 à Oordegem (Belgique) fin mai, le demi-fondeur de Martigues Sport Athlé a ensuite connu plus de difficultés. En retrait lors des championnats d’Europe par équipes et aux France Elite, il est allé chercher sa qualification pour Londres lors du meeting de Monaco.

Ce qu’il peut espérer
Pour son premier grand championnat en plein air chez les seniors, Samir aborde la compétition dans la peau d’un outsider. Le 800 m réserve toujours, dès les séries, son lot de qualifiés et d’éliminés inattendus. Tout est donc possible pour l’athlète de 26 ans.

La stat : 1'48''75

Samir Dahmani est toujours recordman de France cadets du 800 m en 1’48’’75. Une performance réalisée il y a maintenant près de dix ans, en 2008. Il possède également encore les marques de référence sur 1500 m cadets (3’43’’85) et juniors (3’38’’01). Surdoué du demi-fond hexagonal, il a ensuite été freiné dans sa progression par des blessures.

Age : 32 ans - 26 sélections en A
Meilleures performances de l’année : 3'35''56 (1500 m) - 8'14''67 (3000 m steeple)
Records personnels : 3'33''12 (1500 m) - 8'00''09 (3000 m steeple)
Entraîneur : Farouk Madaci
Club : Stade Sottevillais 76
Ses entrées en lice : dimanche 6 août (3000 m steeple), jeudi 10 août (1500 m)
Aux Mondiaux : 4ème participation - Meilleur résultat : Médaillé de bronze (3000 m steeple) en 2011 et 2013

Sa saison
A l’arrêt au mois d’avril à cause de douleurs au tendon d’Achille, le triple médaillé olympique a vite retrouvé ses sensations. Son pari de privilégier les meetings hexagonaux aux étapes de la Diamond League a porté ses fruits, avec de belles marques de référence sur 1500 m (3’35’’56) et sur 3000 m steeple (8’14’’67).

Ce qu’il peut espérer
Abonné aux médailles sur 3000 m steeple depuis 2008, le demi-fondeur du Stade Sottevillais fait une nouvelle fois partie des prétendants au podium sur sa distance de prédilection. Les Kényans semblent pour l’instant en retrait par rapport aux années précédentes, mais l’Américain Evan Jager a impressionné à Monaco (8’01’’29). Si Mahiedine enchaîne ensuite avec le 1500 m, il n’aura rien à perdre dans une épreuve qui l’a déjà sacré champion d’Europe en 2014.

La stat : 2

Parmi les Bleus présents dans la sélection, Mahiedine est le deuxième plus gros pourvoyeur de médailles mondiales après Renaud Lavillenie. Il est monté deux fois sur la troisième marche du podium, en 2011 et en 2013.

Age : 30 ans - 29 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 8'15''50
Record personnel : 8'12''53
Entraîneur : Patrick Petibreuil
Club : Dordogne Athlétisme
Son entrée en lice : dimanche 6 août
Aux Mondiaux : 5ème participation - Meilleur résultat : 8ème en 2013

Sa saison
Les années se suivent et se ressemblent pour le protégé de Patrick Petitbreuil, auteur d’une première partie de saison quasi parfaite. Il a réalisé le niveau de performance pour les Mondiaux dès sa première sortie (8’15’’60), ce qui lui a permis de se préparer sereinement pour Londres. Après un petit coup de moins bien mi-juin, il a impressionné lors des France Elite en s’imposant avec beaucoup d’aisance.

Ce qu’il peut espérer
Double médaillé européen, cinquième aux Jeux de Rio, le steepleur de Dordogne Athlé se rapproche année après année de la boîte. Cette saison, le steeple n’a peut-être jamais semblé aussi ouvert. Le moment ou jamais pour saisir sa chance ?

La stat : 4

Yoann a participé aux quatre dernières éditions des Mondiaux. Aligné sur 1500 m en 2009 (Berlin) et 2011 (Daegu), il a ensuite été sélectionné sur 3000 m steeple en 2013 (Moscou) et 2015 (Pékin). Son meilleur résultat : huitième il y a quatre ans.

Age : 29 ans - 17 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 1h20'28
Record personnel : 1h20'28
Entraîneur : Gilles Garcia
Club : AFA Feyzin Vénissieux
Son entrée en lice : dimanche 13 août
Aux Mondiaux : 3ème participation - Meilleur résultat : 33ème en 2015

Sa saison
Kevin a réalisé une première partie de saison sans accroc, avec un titre de champion de France mi-mars puis une victoire à Podebrady (République Tchèque) sur 20 km début avril, record personnel à la clé (1h20’28’’). Seule déception : sa disqualification dans la même ville lors de la coupe d’Europe, alors qu’il était parti pour réaliser une grosse performance. Sa victoire nette lors des France Elite a montré qu’il était en forme.

Ce qu’il peut espérer
Le marcheur de l’AFA Feyzin-Vénissieux le reconnaît lui-même : il n’a jamais réussi à s’exprimer lors d’une compétition d’envergure mondiale. A Moscou (2013), Pékin (2015) et Rio (2016), il a effectivement évolué loin de son meilleur niveau. S’il arrive à passer un cap sur le plan mental, il a le potentiel pour faire partie du gratin international.

La stat : 3

Kevin reste sur trois titres consécutifs de champion de France Elite en plein air. La preuve qu’il sait répondre présent lors des grands rendez-vous hexagonaux. Reste désormais à monter la marche suivante.

Age : 39 ans - 22 sélections en A
Meilleure performance de l’année : -
Record personnel : 3h32'33
Entraîneur : Gilles Rocca
Club : EFS Reims Athlétisme
Son entrée en lice : dimanche 13 août
Aux Mondiaux : 6ème participation - Meilleur résultat : Médaillé d'argent en 2007

Sa saison
Blessé aux côtes à deux reprises cette année, le recordman du monde du 50 km marche a connu une préparation très compliquée. Il n’a effectué qu’une sortie en compétition cet été, lors du premier tour des Interclubs (20’14’’88). Le sociétaire de l’EFS Reims a sagement fait l’impasse sur les France Elite, pour essayer de rattraper le temps perdu.

Ce qu’il peut espérer
Avec aucun 20 km en compétition depuis son abandon lors des championnats de France début mars, Yohann Diniz aborde sans repères ces championnats du monde. Mais, comme il le dit lui-même, il a « tout le temps été meilleur » quand il partait dans l’inconnu. Il a préparé les Mondiaux en plaine, chez lui dans l’Aisne, plutôt que de monter à Font-Romeu. S’il est dans un bon jour, tout peut arriver. Y compris le meilleur.

La stat : 12

La première participation aux Mondiaux du marcheur entraîné par Gilles Rocca remonte à 2005, il y a douze ans. A Helsinki, il avait été disqualifié. Deux ans plus tard, il allait prendre sa revanche à Osaka en décrochant l’argent.

--------------------

Championnats du Monde de Londres : Les hurdlers (3/9)
Championnats du Monde de Londres : Le sprint long (2/9)
Championnats du Monde de Londres : Le sprint court (1/9)

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/07 >  
28/07 > (2)
27/07 >  
27/07 > (1)
26/07 >  
26/07 >  
25/07 >  
25/07 > (1)
24/07 >  
24/07 >  
le reste de l'actualité
28/07 >  
27/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
24/07 >  
23/07 > (1)
22/07 >  
21/07 > (2)
21/07 >  
21/07 > (5)
20/07 >  
19/07 >  
16/07 >  
16/07 >  
16/07 >  
16/07 >  
15/07 > (1)
15/07 >  
15/07 >  
15/07 >  
14/07 > (2)
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS