MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite à Angers : Sous la douche !
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite à Angers : Sous la douche !

La douceur angevine ne serait-elle que légendaire ? La première journée des championnats de France Elite a en tout cas été très humide. Pas l’idéal pour réaliser de grandes performances, même si Mélina Robert-Michon au disque, Eloyse Lesueur à la longueur ou encore Yohan Durand sur 5000 m ont fait le métier, en décrochant logiquement le titre. Récit.

« Les conditions n’étaient pas particulières, elles étaient exécrables ! » C’est dit avec le sourire par Eloyse Lesueur, mais cette dernière et toutes les sauteuses en longueur n’ont pas été épargnées par la météo, lors de l’ouverture du grand rendez-vous national. De quoi recentrer tout l’enjeu sur les titres à aller chercher, plutôt que sur les performances et les éventuels minima à réaliser. Pas d’immenses surprises à signaler lors de ce vendredi, puisque la majorité des leaders ont tenu leur rang, en en profitant pour se tester à quelques jours de la première grosse échéance de la saison, les championnats d’Europe d’Helsinki. Première vainqueur de la journée, Mélina Robert-Michon (Lyon Athlétisme) a fait belle impression, en expédiant son disque à 60,57 m. Un jet plus que correct, malgré une technique encore perfectible pour celle qui se sentait pour la première fois de la saison en grande forme. La pluie n’était pas encore tombée à ce moment-là, au contraire de la longueur. Pas forcément dans un grand jour, Eloyse Lesueur (Saint-Denis Emotion) a réalisé un concours très régulier avec un meilleure saut à 6,45 m (-0,9m/s). Elle sait qu’elle devra aller beaucoup plus loin à Helsinki pour espérer un podium. Côté climat, elle pourrait ne pas être dépaysée en Finlande si l’histoire des Mondiaux 2005 et de ses conditions « cataclysmiques » venait à se répéter. Les deux dernières finales au niveau des concours étaient consacrées au javelot. Elles ont sacré deux espoirs de la discipline, avec Mathilde Andraud (56,34 m) de Montpellier Agglo et l’espoir Killian Durechou (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) avec 75,06 m. Le jeune homme, qui était encore junior l’an dernier et participait pour la première fois aux championnats de France Elite, reste donc invaincu au niveau national depuis ses premiers « France » en cadet.

Le premier sacre de Navez
La plus haute marche du podium, Claire Navez n’y avait encore jamais goûté avant aujourd’hui. Un « oubli » réparé, puisque la demi-fondeuse de Decines Meyzieu Athlétisme s’est imposée sur 3000 m steeple au bout d’une course complètement folle. La Magalche Marie-Eliane Saholinirina (Stade Sottevillais 76) oubliait d’abord de franchir la première rivière et devait repartir en arrière pour éviter la disqualification. Puis c’est Claire Navez elle-même qui chutait à mi-parcours,  à la suite d’une mauvaise réception. Elodie Olivares (EFCVO) et Sophie Duarte (CA Balma) se retrouvaient alors seules en tête. Mais cette dernière abandonnait  à un peu plus de cinq cent mètres de l’arrivée, après avoir heurté une barrière avec l’intérieur de son genou gauche. Et c’est Navez qui, grâce à un joli finish, finissait par s’imposer en 9’51’’62. Seule regret pour l’ex-Angevine, qui évoluait donc un peu à domicile, ne pas avoir profité de l’occasion pour réaliser les minima européens (9’43’’28).

Helsinki, les spécialistes du 5000 m Christine Bardelle (Alès Cévennes Athlétisme) et Yohan Durand (Bergerac Athlétique Club) devraient logiquement s’y rendre. Les deux fondeurs l’ont emporté avec une relative aisance, au terme de deux courses tactiques. La première, bien cachée jusqu’à un tour de l’arrivée, a avalé dans le dernier virage Bouchra Ben Thami (ex-Ghezielle) pour s’imposer en 15’48’’38. Yohan Durand (13’51’’81), lui, a progressivement accéléré le train, avant de placer un superbe démarrage. Côté épreuves combinées, Yassmina Omrani et Florian Geffrouais mènent la danse avec, respectivement, 3 598  et 4 024 points. Des totaux qui auraient bien sûr été beaucoup plus élevés avec des conditions plus clémentes.

Un mot, pour terminer, sur les relais 4x100 m, qui ont sacré, tant chez les hommes que chez les femmes, l’AS Aix-les-Bains. Ces dernières, emmenées par la Gabonaise Ruddy Zang Milama, ont signé un joli 45’’88. Elles ont été imitées quelques minutes plus tard par leurs homologues masculins. Christophe Lemaitre a pu, à cette occasion, tester son immense popularité auprès du public français. Un bon galop d’essai en ligne droite opposée, avant la grande explication demain sur la ligne droite avec Jimmy Vicaut. Un samedi qui promet avec, aussi, le 10 000 m marche de Yohann Diniz ou encore un 1500 m messieurs très indécis. En espérant que, cette fois-ci, la douceur angevine, ne soit pas qu’une légende.

A Angers, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez, en cliquant ici, toutes les listes de départ et les résultats épreuve par épreuve tout au long de la compétition.
Les résultats complets de la compétition en cliquant ici

Pour voir quelques photos de la 1ère journée, cliquez ici
Encore plus de de photos sur http://www.photoathle.fr

Ils ont dit :

Mélina Robert-Michon, championne de France du disque avec 60,57 m : « J’aurais aimé faire un peu mieux mais je gagne le titre. C’est de bon augure pour la suite et ça fait toujours plaisir. C’est important pour se mettre en confiance. C’est la première compétition de la saison lors de laquelle je commence à me sentir bien. J’avais presque trop de jus et ce n’était pas très bon techniquement. Il y a encore un peu de boulot. »

Christine Bardelle, championne de France du 5000 m en 15’48’’38 : «  Je n’avais pas d’objectif chronométrique aujourd’hui. Je me suis abritée pendant toute la course et j’ai attendu le dernier moment pour fournir mon effort. Je n’ai jamais eu peur, je me suis sentie en aisance de bout en bout.  Je suis en plein cycle d’entraînement en ce moment. Le 5000 m des championnats d’Europe est dans pile quinze jours. »

Killian Durechou, champion de France du javelot avec 75,06 m : « Cette victoire me fait beaucoup de bien. J’étais invaincu lors des championnats de France depuis la catégorie cadets. J’avais envie de garder cette dynamique chez les grands. On est tous dans la course aux minima cette année mais il ne fallait pas passer à côté du titre. La performance est satisfaisante avec un nouveau record, surtout que les conditions n’étaient pas terribles. Les minima pour les J.O vont être difficiles à aller mais on ne sait jamais, sur un malentendu… »

Elodie Guégan, vainqueur de sa série du 800 m en 2’06’’36 : « J’ai senti que j’étais bien pendant le deuxième tour mais j’ai un peu paniqué. J’étais bloquée  et j’ai vu la petite porte s’ouvrir. Je suis entrée dedans ! J’ai travaillé toute la semaine les changements d’allure à l’entraînement. Ma collègue de groupe gagne la deuxième série. Il va y avoir une belle bagarre demain. »

Claire Navez, championne de France du 3000 m steeple en 9’51’’62 : « Je suis contente, je cours en 9’51 malgré une chute. Cela ne m’était encore jamais arrivé. Mais même après être tombée, je ne désespérais pas de revenir. Je savais qu’il restait 1500 m et que j’étais capable de remonter. Je pense que les minima pour les championnats d’Europe étaient faisables aujourd’hui mais il aurait fallu une course plus limpide. Le plus important, c’était le titre, en plus ici à Angers. J’étais un peu chez moi aujourd’hui ! »

Eloyse Lesueur, championne de France de la longueur avec 6,45 m : « Les conditions n’étaient pas particulières, elles étaient exécrables ! C’était marrant ! Il faut positiver donc, le principal, c’est que je ne me suis pas blessée. J’ai mordu un seul essai, ce qui est exceptionnel pour moi, et j’ai réussi à conserver mon titre. C’était un jour sans. Je suis dans un cycle lourd d’entraînement et j’étais assez fatiguée. Je ne suis donc pas du tout inquiète par rapport à la performance. »

Yohan Durand, champion de France du 5000 m  en 13’51’’81 : « Je suis très heureux de gagner mon premier titre. J’ai souvent été placé mais je n’avais jamais gagné les championnats de France. J’avais prévu de finir fort, mais plutôt sur les 1500 derniers mètres. Finalement, j’ai démarré à la mi-course car je trouvais qu’on se traînait vraiment, et j’avais peur de me faire piéger. J’irai à Helsinki pour faire dans les 10 premiers, ou peut-être les cinq voire le podium si ça se passe bien. Puis je donnerai tout à Saint-Denis le 6 juillet pour essayer de combler les deux secondes qui me manquent pour aller aux Jeux Olympiques, qui seraient la cerise sur le gâteau. »

Mathilde Andraud, championne de France du javelot avec 56,34 m : « Je suis contente d’avoir gagné, même si la performance aurait pu être meilleure. Malheureusement, je n’ai pas fait les minima pour les championnats d’Europe, puisqu’aujourd’hui était  la date limite. J’ai encore un peu de temps pour réaliser les minima pour Londres (61m50), je vais continuer à travailler. On dit qu’il y a toujours une performance de pointe dans une saison, moi j’ai toujours été régulière à 55-56m cette saison alors j’attends avec impatience cette perf’ pour faire les quelques mètres qu’il me manque ! »

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/10 >  
17/02 >  
16/02 >  
07/07 >  
17/06 > (1)
16/06 > (2)
15/06 >  
02/04 >  
26/02 > (1)
25/02 > (4)
le reste de l'actualité
18/01 >  
12/01 >  
01/01 >  
22/12 >  
20/12 >  
19/12 >  
08/12 >  
29/11 >  
25/10 >  
18/10 >  
09/10 >  
06/10 >  
21/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (1)
29/07 >  
14/07 >  
28/06 > (1)
27/06 >  
20/06 >  
14/06 >  
25/05 >  
24/05 >  
24/05 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS