MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Lavillenie, comme à la maison
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle : Lavillenie, comme à la maison

Le champion olympique du saut à la perche l’a emporté à domicile en effaçant une barre à 5,93 m, nouvelle meilleure performance mondiale de l’année. L’apothéose d’un superbe dimanche, avec des minima à la pelle et la confirmation de grands talents.

Les « olé » s’enchaînent, ponctués par la sono du stadium. Renaud Lavillenie (Clermont Athlétisme Auvergne) a les yeux qui brillent et le visage gourmand. Dans un écrin déjà bien chauffé par les 51’’98 de l’impressionnante Marie Gayot (Amiens UC) sur 400 m, nouveau record des championnats, le perchiste vient de franchir 5,93 m au troisième essai. Le public est debout et acclame son champion, installé à Clermont-Ferrand depuis maintenant plusieurs saisons. Le recordman de France aurait pu se contenter d’un titre acquis dès son premier saut du concours à 5,62 m. Mais ce n’est pas le genre de la maison. Après deux échecs à 5,77 m, il s’est fait violence pour effacer la barre à sa troisième tentative. Avant de s’attaquer à 5,93 m puis à 6 m (cette fois sans réussite), une hauteur qui lui fait les yeux doux depuis le début de l’hiver. Dans le même concours, son partenaire d’entraînement Stanley Joseph (EC Orléans Cercle Jules Ferry), encore espoir, décroche, avec 5,62 m, l’argent et sans doute sa qualification pour les Europe. Le bronze, lui, revient à Romain Mesnil à la même altitude.

Denissel, l’étincelle du 1500
Tous ces athlètes avaient déjà réalisé avant Aubière les minima pour Göteborg. Mais de nombreux autres étaient encore dos au mur à l’aube de ces France Elite. Et en ont profité pour faire aujourd’hui, eux aussi, un grand pas vers la Suède. D’habitude, les courses de demi-fond se résument en championnats à un emballage final de folie. Les athlètes du Lille Métropole Athlétisme, et plus particulièrement Simon Denissel, en ont décidé autrement sur 1500 m. Emmené par son camarade de club Abdelkader Mahmoudi, le Nordiste a réalisé une course de toute beauté pour décrocher le titre national en 3’38’’42. Déjà auteur des minima européens sur 3000 m, l’espoir ajoute une nouvelle corde à son arc.

Toujours sur l’anneau, la finale du 400 m messieurs a été spectaculaire, avec à l’entrée de la dernière ligne droite quatre athlètes de front. Mamoudou-Elimane Hanne (SPN Vernon), en fin stratège, a su trouver l’ouverture à la corde pour couper en vainqueur la ligne d’arrivée en 46’’79. Une performance synonyme de minima pour Göteborg, tout comme les 46’’89 de son dauphin, Thomas Jordier (Tremblay AC), qui améliore son record de France junior. La confirmation d’un immense talent. Une autre meilleure performance de tous les temps est tombée dans cette catégorie. Sur la distance supérieure, le 800 m, avec les 2’05’’39 de la très prometteuse Emeline Bauwe. La demi-fondeuse d’Athlé 66 a pris la deuxième place de la finale, derrière la surprise Lisa Blameble (Neuilly-sur-Marne Athlétisme), titrée en 2’04’’87. Le 800 m masculin revient, lui, à Brice Leroy (Amiens UC), vainqueur en 1’49’’26 d’une course disputée elle aussi au train.

Les minima pour Hanany
Les derniers minima du jour sont à chercher du côté des concours. Ils sont venus plus précisément du sautoir en hauteur et de Mickael Hanany. L’athlète de Franconville Cesame Val d’Oise a su répondre présent le jour J, en passant au deuxième essai 2,27 m, soit au centimètre près la performance requise pour espérer aller en Suède. Il s’est ensuite attaqué, mais sans succès, à une barre placée à 2,33 m. Médaille d’argent pour Abdoulaye Diarra (Dreux AC) avec 2,24 m.

Lelièvre se révèle
Lors d’un dimanche marqué par la prise de pouvoir de nouveaux premiers rôles, deux records de France espoirs sont tombés. Celui de l’heptathlon, avec la victoire de Jérémy Lelièvre grâce à un total de 5997 points. Le spécialiste des épreuves combinées du SPN Vernon a devancé Kevin Mayer (EA Tain-Tournon) et Gaël Quérin (Lille Métropole Athlétisme), l’ancien détenteur de ce record, à l’issue d’un 1000 m aux allures de thriller. Le suspens a été moindre sur 3000 m marche. Une course lors de laquelle Emilie Tissot (Alsace Nord Athlétisme) a fait tomber de quelques centièmes sa propre meilleure marque nationale de tous les temps espoirs, en l’emportant en 13’15’’39.

Les autres champions de France du jour ? Myriam Soumaré (AA Pays de France Athlé 95), impériale sur 60 m en 7’’24. Pierre Vincent (Neuilly-Plaisance Sports), vainqueur sur 200 m après le forfait de Christophe Lemaitre à l’échauffement, pour cause de petite blessure au psoas. La logique a été respectée dans les concours horizontaux avec les victoires de Nathalie Marie-Nely (13,82 m au triple saut) du CA Montreuil 93 et de Nicolas Gomont (7,89 m à la longueur) du Dac Reims. Camille Le Joly (Csjb Angers) a décroché le titre au pentathlon avec 3995 points, la première place revenant à la Camerounaise du CA Montreuil 93 Anaëlle Nyabeu Djapa avec quatre unités de plus. Enfin, Antonin Boyez (Romilly Sport 10 Athlétisme) a remporté sa cinquième médaille d’or aux championnats de France Elite en salle sur 5000 m marche en 19’06’’16. Une régularité au plus haut niveau qui mérite d’être soulignée.

A Aubière, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez tous les résultats, épreuve par épreuve en cliquant ici
Retrouvez les résultats complets en cliquant ici

Pour voir quelques photos de la 1ère journée, cliquez ici
Pour voir quelques photos de la 2ème  journée, cliquez ici

Ils ont dit :

Antonin Boyez, champion de France du 5000 m marche en 19’06’’16 : « Je suis sur une bonne dynamique. J’ai du mal à l’expliquer car je travaille depuis octobre à temps plein. Cet équilibre de vie me permet finalement de m’exprimer. C’est mon cinquième titre en salle. J’avais à cœur de faire un bien chrono pour bien montrer que je n’étais pas un champion de France au rabais. »
 
Emilie Tissot, championne de France du 3000 m marche en 13’15’’39, record de France espoirs : « Je ne pouvais pas rêver mieux. C’était vraiment une belle course, je suis vraiment contente. C’étaient mes premiers championnats de France Elite, j’étais un peu stressée. J’ai senti rapidement que je pouvais accélérer donc j’ai pris les devants sans trop réfléchir. Je n’ai pas du tout travaillé la vitesse cet hiver. Le 3000 m, c’est juste pour le plaisir. »

Simon Dennisel, champion de France du 1500 m en 3’38’’42 : « L’athlétisme est un sport individuel mais aujourd’hui, avec Abdelkader (Mahmoudi), on a prouvé qu’on pouvait faire une course de club en championnat. J’en ai remis une couche quand je me suis retrouvé seul en tête. J’avais peur de me faire déboîter mais j’ai vu sur l’écran géant que j’avais en fait le trou. Je ne pensais qu’à une chose : tout donner jusqu’au bout. Et à l’arrivée, ça n’était que du bonheur. »

Lisa Blameble, championne de France du 800 m en 2’04’’87 : « Je suis surprise par ce titre. C’est énorme ! Personne ne m’attendait aujourd’hui. Je bats mon record personnel en salle et en plein air. J’ai vraiment appliqué toutes les consignes de mon coach, en restant calme pendant les deux premiers tours avant d’ensuite accélérer le rythme. A la fin, j’ai tiré de toutes mes forces sur mes bras. J’ai montré avec cette course que je commence, entre guillemets, à être quelqu’un. »

Jérémy Lelièvre, champion de France de l’heptathlon avec 5997 points : « Je suis vraiment très heureux. Je n’y croyais pas du tout au début. Je pensais plutôt obtenir 5900 points. Grâce à quatre records personnels, j’ai réussi à aller chercher ce titre qui me manquait. L’objectif, c’était le titre. On s’est tous poussés vers le haut entre athlètes. Lors du 1000 m, j’ai suivi Kevin pendant toute la course et je l’ai débordé dans la dernière ligne droite. Je savais qu’il fallait que je le devance d’une seconde pour gagner. C’est magique ! Le record de France espoirs, c’est la cerise sur le gâteau. J’espère maintenant être invité par la fédération européenne pour les Europe de Göteborg. »

Myriam Soumaré, championne de France du 60 m en 7’’24 : « Je suis allée chercher ce titre avec les tripes. Il y a de bonnes choses à retenir, comme ma course en série qui était très bonne sur le plan technique. En finale, ça pêche dans les quinze derniers mètres. Il va falloir faire un mélange des deux pour les championnats d’Europe. Je suis contente d’être à nouveau championne de France. Je n’aime pas trop le statut de favorite mais c’est quelque chose que j’oublie dans les starting-blocks. »

Mickael Hanany, champion de France du saut en hauteur avec 2,27 m : « Il fallait d’abord gagner aujourd’hui. Les minima viennent avec la compétition. Je ne faisais pas une fixation dessus. J’ai réussi à avoir de l’adrénaline et à monter en puissance. J’irai à Göteborg pour entrer en finale. Je commence à me sentir de plus en plus léger. J’essayerai de me faire plaisir là-bas. »

Marie Gayot, championne de France du 400 m en 51’’98 : « Ce chrono est vraiment une surprise. Je suis très contente. Je craignais l’enchaînement série-finale, surtout que j’ai passé une très mauvaise nuit hier soir. Mais apparemment, ça n’a pas eu trop d’incidences. J’ai eu le titre de championne de France avec la manière. Les sensations ont été excellentes. J’ai foncé et je n’ai pas réfléchi. Cette performance me met davantage en confiance pour les championnats d’Europe. »

Renaud Lavillenie, champion de France du saut à la perche avec 5,93 m : « L’objectif est atteint. Je voulais regagner le titre et franchir au moins 5,80 m. C’est un très bon championnat pour moi. Les sensations ont été très bonnes. J’ai réussi à mettre en place la course d’élan que je souhaitais. Surtout, j’ai pu prendre mes plus grosses perches de la saison. Ca prouve que je suis en forme. »

Revenez aussi, ci-dessous, quelques réactions en vidéos :

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/10 >  
17/02 >  
16/02 >  
07/07 >  
17/06 > (1)
16/06 > (2)
15/06 >  
02/04 >  
26/02 > (1)
25/02 > (4)
le reste de l'actualité
13/06 >  
07/06 >  
04/06 > (2)
01/06 >  
01/06 >  
23/05 >  
17/05 > (1)
30/04 >  
28/04 > (1)
28/04 > (1)
26/04 >  
25/04 >  
18/04 >  
12/04 >  
05/04 > (4)
31/03 > (7)
30/03 > (1)
28/03 >  
07/03 >  
27/02 >  
22/02 >  
16/02 >  
14/02 >  
12/02 >  
31/01 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS