MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Marseille-Cassis : Une classique toujours aussi mythique
Commentez cette actualité
Marseille-Cassis : Une classique toujours aussi mythique

La trente-cinquième édition de la course Marseille-Cassis a été, comme prévu, dominée par les coureurs africains. Victoire, chez les hommes, de l’Ethiopien Mulle Wasihum. Chez les femmes, c’est la Kényane Josephine Jepkoech qui s’est imposée. Quinze mille coureurs ont pris le départ des 20 km et ont, pour l’immense majorité, rallier l’arrivée. Exténués mais heureux.

Marseille-Cassis, c’est d’abord un nom. Qui fleure bon la Provence, le soleil, la nature et… les côtes. L’ascension du col de la Gineste, dans la première partie de course, reste en effet  le morceau de bravoure de l’épreuve. Environ dix kilomètres de pente à gravir, avec une vue magnifique sur la cité phocéenne en contrebas. Avant la descente vers le port de Cassis et sa plage idyllique. Hier, le temps était lourd, avec une température de 21°C et un orage qui a longtemps menacé, sans finalement éclater. Les quinze mille coureurs ont donc, pour la plupart, profité largement des différents ravitaillements proposés.

Pendant qu’une bonne partie du peloton était encore en pleine montée, les premiers coureurs franchissaient, eux, déjà la ligne d’arrivée. Et le sprint final a été d’anthologie. Mulle Wasihum pensait avoir fait le plus dur en s’échappant en tête de course peu après le treizième kilomètre. Mais l’Ethiopien voyait finalement revenir sur ses talons, à deux cents mètres de l’arrivée, son compatriote Tamirat Tola et le Kényan Cyprian Kotut. Au coude à coude avec le second nommé, Wasihum l’emportait finalement en 1h00’09’’, avec deux secondes d’avance sur Kotut et cinq sur Tola. Le premier Français ? James kibocha Theuri, du SCO Sainte-Marguerite Marseille, excellent neuvième en 1h02’51’’.

Chez les femmes, la victoire s’est également jouée au finish.  Esseulées entre deux pelotons, les Kényanes Josephine Jepkoech et Cynthia Jerotich se sont beaucoup observées, avant de s’expliquer dans les derniers hectomètres. Diminuée par une blessure, Jerotich n’a pas pu défendre véritablement ses chances. C’est donc Jepkoech qui a terminé à la première place en 1h10’03’’, deux secondes devant Jerotich. La première Française est Hafida Gadi (SCO Sainte-Marguerite Marseille), sixième en 1h17’25’’.

Marseille-Cassis accueille, chaque année, quelques participants prestigieux pas forcément habitués du macadam. L’édition 2013 n’a pas dérogé à la règle, avec les présences de deux « pistards » ayant écrit quelques unes des plus belles pages de l’histoire de l’athlétisme français. L’ex-spécialiste du tour de piste Marc Raquil a bouclé la course en 1h38’42’’. Quant à Mehdi Baala, parti très prudemment, il a franchi la ligne d’arrivée en 1h23’32’’, sans forcer. Comme beaucoup, le miler en a surtout pris plein les yeux. Et ça, c’était bien l’essentiel.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Tous les résultats de la course en cliquant ici
Retrouvez de superbes images de la course sur le site de France 3 Provence-Alpes en cliquant ici

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
08/04 >  
07/04 >  
26/03 >  
19/03 >  
04/03 > (2)
02/01 > (5)
05/11 >  
30/10 > (1)
22/10 >  
16/10 > (1)
le reste de l'actualité
18/04 >  
17/04 >  
16/04 > (1)
15/04 > (1)
13/04 >  
11/04 >  
09/04 >  
09/04 >  
06/04 >  
06/04 > (2)
06/04 >  
05/04 >  
04/04 >  
04/04 >  
03/04 >  
30/03 >  
26/03 > (2)
26/03 > (4)
24/03 >  
22/03 > (2)
22/03 >  
20/03 >  
20/03 > (2)
19/03 >  
16/03 > (15)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS