MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Michaël Gras : La sensation du désert
Commentez cette actualité(1)
Michaël Gras : La sensation du désert

Pour sa première participation au Marathon des Sables, le jeune Michaël Gras, champion d’Europe espoir de cross par équipe en 2012, a réalisé une énorme performance dans le Sahara sud-Marocain début avril. À seulement 22 ans, l’athlète du Pessac Athlétic Club a en effet grillé la politesse à ses aînés, spécialistes du trail, en prenant la première place tricolore (8e) d’une course en autosuffisance alimentaire, longue de 250 km, considérée par beaucoup comme l’une des plus difficiles au monde. Une performance inédite pour un aussi jeune athlète.

Pour votre première participation au Marathon des Sables, vous venez de terminer premier français en 8e position devant des spécialistes du trail comme Christophe Le Saux (10e). Vous attendiez-vous à une telle performance avant de vous immerger dans le désert ?
Non. Enfin… J’espérais quand même secrètement réaliser une super performance, en essayant de me  hisser dans le top 10. Je m’en croyais capable et je pensais en avoir le niveau. J’avais en effet regardé la vitesse des meilleurs coureurs sur les éditions précédentes et j’avais pu constater que cela se courait à environ 11 ou 12 km/h en moyenne. Étant donné que je faisais déjà des courses à 20km à l’heure de moyenne, je m’étais dit que cela pouvait être à ma portée et que je devrais m’y sentir à l’aise. Mais une fois sur le parcours, on revient vite à la réalité et on se rend compte qu’avec le sac à dos, la chaleur et les tracés qui sont quand même difficiles, cela change complétement la donne. D’autant que ce n’est pas évident non plus de soutenir des vitesses aussi faibles que 10 ou 11 km/ h sur de si longues durées.

Vous n’aviez jamais couru plus long qu’un semi-marathon avant de prendre le départ de cette course en autosuffisance de 250 km. Comment l’avez-vous préparée ?
Le Marathon des Sables n’était pas vraiment un objectif en soi, plutôt l’occasion d’effectuer une coupure entre la saison des cross et celle de la piste. Je n’ai donc pas suivi une préparation particulière pour cette compétition. J’ai juste effectué une préparation spécifique sur 10 km afin de préparer les championnats de France de cross-country et les championnats du monde universitaires en Ouganda (où il a terminé 15e et meilleure Français le 22 mars dernier) à laquelle j’ai rajouté ensuite quelques sorties longues, ainsi que cinq séances d’une heure et demi avec un sac à dos chargé à 7,5kg.

Pourquoi avoir finalement décidé, cette année, de participer à cette course réputée pour sa difficulté ?
Plusieurs personnes de mon club, dont mon père, avaient déjà commencé à constituer une équipe pour y participer. Après plusieurs mois de réflexion avec notre entraîneur Patrice Lagarde, nous avons jugé que cela pouvait être intéressant pour la suite de notre carrière de les accompagner avec mon frère, Damien (qui malgré un retour de blessure termine à une honnête 28e place, 9e Français). C’était surtout le seul moment où l’on pouvait se permettre d’y participer. Non seulement, nous n’avions pas d’objectif de sélection en équipe de France cette année pour notre première saison en senior, mais nous savions aussi que nous serions par la suite de moins en moins disponibles à cause de nos études puisque nous sommes tous les deux en 4e année de médecine. L’idée n’était donc pas forcément d’y faire un résultat, mais plutôt d’utiliser cette course pour se préparer aux longues distances, car je veux faire du marathon plus tard.

Comment avez-vous vécu cette aventure ? Pensez-vous que cela vous a déjà apporté quelque chose ?
Ça a vraiment été une super expérience pour moi. Même si cela n’a pas été évident tous les jours, puisque j’ai quand même pas mal souffert des genoux sur les premières étapes à cause du poids du sac à dos et que j’ai même failli abandonner dans la longue étape de 81,5 km. Je suis vraiment très heureux d’avoir pu vivre cette aventure. J’y ai vécu de supers moments avec mon frère, mon père et les autres coureurs de mon club (Pessac Athlétic Club) et je pense effectivement que cela devrait être bénéfique pour la suite de ma carrière. Cela m’a en tous cas permis d’engranger de l’expérience, notamment au niveau de la gestion de course, de l’enchainement des kilomètres sur plusieurs jours, de l’alimentation pendant l’effort, ou encore de la gestion de l’hydratation et de la chaleur.

Justement, quels vont être vos objectifs désormais ?
Je vais d’abord commencer par prendre une semaine de repos complet sans sport. Puis je reprendrai doucement avec un peu de vélo et de natation. Cela va être plutôt tranquille pendant 15 jours… Ensuite, il faudra réattaquer l’entraînement course. L’objectif cette année est de descendre mes chronos sur 5000 m car je voudrais m’orienter sur marathon à partir de l’année prochaine. L’idée serait donc de faire moins de 14 minutes dès cet été et de participer aux championnats de France Elite sur cette distance. Il va donc falloir regagner de la vitesse après cette aventure sur le Marathon des Sables.

Propos recueillis par Véronique Bury pour athle.fr

* Retrouvez le récit de l’aventure des frères Gras sur le Marathon des Sables dans le prochain Athlétisme Magazine.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Jerome Guerchet - 17/04 (16h26)
Bravo , belle perf et bonne continuation
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/04 > (1)
le reste de l'actualité
08/10 >  
04/10 >  
23/07 >  
29/06 >  
22/06 >  
16/05 >  
16/04 >  
14/02 >  
30/01 >  
17/11 >  
02/11 >  
13/10 >  
28/09 >  
29/08 >  
01/06 >  
30/05 >  
03/05 >  
15/03 > (1)
17/02 >  
09/12 >  
14/11 >  
11/10 >  
28/09 >  
06/09 >  
27/07 >  
rechercher
Contrôle Technique
M. Nordique
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS