MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Courir, c’est chaud !
Commentez cette actualité
Courir, c’est chaud !

L’été arrive bientôt, si, si ! Avant de partir courir pour s’entraîner sous le soleil, quelques règles de bases sont à connaître. Pour athle.fr, Patrice Binelli, cadre technique à la Fédération française d’athlétisme et responsable du service entraînement du site communautaire fédéral www.jesuisuncoureur.com, vous donne quelques conseils.

Premières chaleurs
« Les premières chaleurs sont les plus dangereuses car le corps n’est pas encore habitué. Il faut donc respecter des règles simples de bon sens : courir dans des endroits ombragés, à des créneaux horaires adaptés donc plus tôt le matin ou plus tard le soir, ce qui est assez facile puisque les jours rallongent. En fait, des mesures de précaution s’imposent de la même façon que lorsque l’on va à la plage. »

S’alimenter
« Qui dit chaleur dit déshydratation. Fl faut faire en sorte de bien pouvoir s’hydrater. C’est une règle fondamentale et elle s’applique d’autant plus quand il fait chaud. Si on court moins d’une heure, il n’est pas forcément nécessaire de s’alimenter pendant qu’on court. Mais si l’effort est prolongé, il est fortement recommandé de s’hydrater et de s’éponger avec de l’eau, comme cela se fait lors des ravitaillements en course. Tout cela sans attendre d’avoir soif ! Car quand la quantité d’eau dans le corps baisse, les performances aussi. Pendant et après l’effort, il faut  boire de l’eau salée car la transpiration nous fait perdre les sels minéraux. »

Se protéger
« Il faut évidemment se protéger du soleil, en particulier la tête et le cou. Quand on court, on sent moins la chaleur mais elle est quand même présente ! Il faut donc être vigilant et ne pas hésiter à faire des haltes ou à partir avec une réserve d’eau à la ceinture. En revanche, il ne faut pas trop se couvrir et privilégier les vêtements amples, pour permettre à l’air de passer sur la peau. »

Les risques
« Un coup de chaleur est vite arrivé : vertiges, maux de têtes, respiration qui s’accélère. Le corps marche comme une chaudière et, si la température corporelle augmente, il ne peut plus évacuer correctement la chaleur qu’il produit. La transpiration ne suffit pas et le corps doit donc encore plus lutter. L’évanouissement est possible. Pour éviter d’en arriver là, il ne faut pas partir courir en étant déjà fatigué ou déshydraté. Ne pas rester au soleil avant d’aller courir et éviter les efforts trop intenses. Bien sûr, cela dépend de son niveau car les plus entraînés sont habitués et ont une capacité différente à transférer la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. »

Propos recueillis par Fanny Borius pour athle.fr

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
08/04 >  
25/02 > (9)
14/11 >  
27/05 >  
30/04 > (6)
04/03 >  
25/02 >  
21/01 >  
29/11 > (1)
29/10 >  
le reste de l'actualité
29/08 >  
01/06 >  
30/05 >  
03/05 >  
15/03 >  
17/02 >  
09/12 >  
14/11 >  
11/10 >  
28/09 >  
06/09 >  
27/07 >  
06/07 >  
01/07 >  
22/06 >  
17/06 >  
15/06 > (1)
13/05 >  
11/04 >  
11/04 >  
01/04 >  
03/12 >  
18/11 >  
05/10 >  
02/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS