MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du Monde juniors : Un bonheur partagé
Commentez cette actualité
Championnats du Monde juniors : Un bonheur partagé

Ils sont l'avenir de l'athlétisme français et ils l'ont prouvé sur la piste d'Eugene (États-Unis) lors des championnats du monde juniors la semaine passée. Revenus de leur séjour américain avec une médaille d'or au tour du cou, Rouguy Diallo (14,44 m au triple saut), Wilhem Belocian (12''99 sur 110 m haies) et Axel Chapelle (5,55 m au saut à la perche) nous confient leurs premières impressions dans la peau de champion du monde.

Athle.fr : Que représente pour vous ce titre de champion(ne) du monde juniors ?
Rouguy Diallo : C'est une juste récompense au vu de tous les efforts que j'ai fourni cette année. J'ai beaucoup travaillé, j'ai fait beaucoup de sacrifices pour en arriver là. J'ai connu des bons moments avec mes entraîneurs et aussi des moments de galère. Tout cela a abouti à ce titre et j'en suis très heureuse.
Wilhem Belocian : Ce titre, c'est la récompense de tout le travail effectué depuis quelques années. C'est une grande étape dans ma carrière. J'avais pour objectif de décrocher ce titre avec le record du monde juniors (12''99) et de quitter la catégorie sur une très bonne note. Aujourd'hui, le contrat est rempli et j'en suis pleinement satisfait.
Axel Chapelle : C'est le fruit de beaucoup de travail et l'aboutissement d'une saison. Pour la première fois, j'ai réussi à remplir mon objectif. C'est aussi un rêve de gosse d'être champion du monde et d'entendre La Marseillaise. Sur le podium, je n'ai pas pu contenir mon émotion. J'ai vu défiler pas mal d'années devant mes yeux. Je pense que pour savoir gagner chez les seniors, il faut d'abord apprendre à gagner chez les juniors. C'est une étape importante, un bon apprentissage.

Pouvez-vous nous raconter votre finale...
R.D. : Les conditions et l'ambiance dans le stade étaient très bonnes. Dès les qualifications, j'ai réalisé 13,77 m. Je savais qu'en finale, il y aurait un coup à jouer. Au premier essai, j'ai sauté à 14,24 m, mais je savais que je pouvais aller encore plus loin. J'avais tellement peur que quelqu'un me rattrape et prenne ma place, que j'ai trouvé la motivation pour sauter à 14,44 m au troisième essai. Cette concurrence m'a permis de rester concentrée tout au long du concours.
W.B. : Pour moi, c'était comme les séries. J'étais juste un peu plus concentré. Je me devais de l'être car nous avons enchaîné les courses, une chaque jour. Avec la fatigue, je savais que la finale allait se jouer au mental et non sur les qualités physiques. J'ai eu quelques difficultés à me mettre dedans, mais j'ai réussi à gérer ma course comme je l'avais prévue.
A.C. : Elle a été très longue. D'abord, il y eu des problèmes avec les tableaux d'affichages et ensuite, les hymnes qui interrompaient les sauts. Du coup, je suis rentré très tard dans le concours. J'ai réalisé deux bons sauts à 5,20 m et 5,35 m. A 5,45 m, on est vraiment rentré dans le vif du sujet. J'ai saisi la plus grosse perche que j'avais et j'ai attaqué sans me poser de questions. Quand j'ai franchi 5,45 m au deuxième essai, mon coach m'a dit : « Maintenant, tu les passes toutes au premier ! ». J'ai effacé 5,55 m à ma première tentative et j'ai vu la tête de mes concurrents se décomposer, même si je savais que certains pouvaient passer. Je suis resté chaud mais finalement cette performance a suffi pour décrocher la médaille d'or.

Avez-vous été surpris(e) par votre performance ?
R.D. : Oui et non à la fois. Avec les bonnes conditions, j'ai senti que je pourrais aller loin. Et la présence de Teddy Tamgho à mes côtés a été très importante. Il m'a aidée à me canaliser pendant le concours. Sans lui, je n'aurais sûrement pas aussi bien géré mon concours. A chaque saut, il me disait : « N'importe qui peut faire mieux que toi. Tu dois rester concentrée et aller encore plus loin. »
W.B. : Oui et non. J'étais venu à Eugene pour battre le record du monde. Cela faisait partie de mon objectif. Mais je ne pensais vraiment pas l'améliorer en finale. J'étais fatigué et les nerfs lâchaient un peu. En demi-finale, j'étais beaucoup plus frais et j'espérais le battre à ce moment-là. Finalement, avec l'envie, c'est sur la finale que j'ai couru en dessous des 13''.
A.C. : Non, car j'avais déjà réalisé 5,50 m et 5,52 m dans des conditions très délicates. A Eugene, les conditions étaient optimales. En plus, avec la motivation du championnat et l'envie de gagner, il était clair que je pouvais franchir 5,55 m. Mais je ne m'attendais quand même pas à ne rater qu'une seule barre.

Comment imaginez-vous votre avenir ?
R.D. : L'an prochain je devrai confirmer ce titre. Je ne me fixe pas d'objectifs précis pour les années à venir. J'ai envie d'avancer petit à petit, au jour le jour. Désormais, on passe directement dans la cour des grands et il faudra être au niveau rapidement.
W.B. : Entre les juniors et les seniors, l'état d'esprit n'est pas le même. J'ai rempli mes objectifs dans cette catégorie. Je ne me fixe pas d'objectifs à long terme pour l'instant. Je vais terminer tranquillement la saison. Après, je pourrai préparer 2015 avec de nouveaux objectifs.
A.C. : J'espère sur un stade avec une perche dans les mains (rires). Je vais continuer à m'entraîner à l'INSEP pour tenter de gagner de nouvelles médailles et de nouveaux titres chez les seniors. Je ne peux pas prédire ce qu'il va m'arriver, mais quand je vais en compétition, je donne le maximum pour battre mon record. Et quand on voit les performances de Renaud Lavillenie, cela motive à aller encore plus haut.

Propos recueillis par Vincent Petitpez pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
05/12 >  
16/11 >  
02/11 > (1)
26/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
17/08 > (3)
21/06 >  
le reste de l'actualité
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
15/11 >  
12/11 > (1)
12/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS