MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Les hurdleurs à l’honneur
Commentez cette actualité(1)
Championnats de France Elite en salle : Les hurdleurs à l’honneur

Toujours attendus, les spécialistes français des haies hautes ne déçoivent jamais. Lors de cette première journée des championnats de France Elite à Aubière, ils ont offert un superbe spectacle, avec la victoire de Dimitri Bascou en 7’’48, devant Wilhem Belocian en 7’’53. Pas moins de quatre nouveaux athlètes (Céline Distel-Bonnet sur 60 m, Jeanine Assani Issouf au triple saut, Tumatai Dauphin au poids et donc Wilhem Belocian) ont profité de ce samedi pour réaliser le niveau de performance requis pour les championnats d’Europe de Prague. Décoiffant ! En attendant une deuxième journée qui se tiendra à guichets fermés.

La Perf'

Bascou et Belocian offrent un duel d’orfèvres
Ce samedi, sur la piste d’Aubière, deux Français ont réalisé les deux meilleures performances européennes de l’hiver sur 60 m haies. C’est la preuve, s’il en était besoin, que les hurdleurs français ont de la ressource. Car qui aurait parié en début d’hiver que, un an après les podiums mondiaux de Pascal Martinot-Lagarde et Garfield Darien en salle, Dimitri Bascou et Wilhem Belocian suivraient avec autant de brio leurs traces ? Les deux Antillais sont deux très beaux techniciens. Devant le public d’un stadium Jean-Pellez survolté, ils ont offert un duel d’orfèvres. Favori, le premier nommé, licencié à l'US Créteil, a tenu son rang, en s’appuyant notamment sur un départ de grande qualité. Résultat : 7’’48, soit le premier chrono de sa carrière sous la barrière symbolique des 7’’50. Le protégé de Giscard Samba s’attendait à voir l’espoir Wilhem Belocian l’accrocher le plus longtemps possible. Il ne s’est donc pas affolé en voyant l’athlète du Stadium Lamentinois, à trois couloirs de lui, tenir la cadence. Le recordman du monde juniors du 110 m haies a confirmé qu’il était un homme de championnat, en retranchant en une compétition seize centièmes à son record personnel. Un gouffre. Arrivé avec une meilleure performance à 7’’69, il a d’abord grappillé un centième en série, avant de couper la ligne d’arrivée de la finale en 7’’53. En début de saison, l’élève de Rico Vaitilingon, Ketty Cham et Olivier Vallaeys n’envisageait pas vraiment le déplacement à Prague. Mais difficile d’imaginer, désormais, qu’il n’accompagne pas en République Tchèque Dimitri Bascou.

Le Temps Fort

Un concours historique ! Avec deux Français à plus de vingt mètres - Tumatai Dauphin (Athletic Club Salonais) à 20,10 m, un centimètre devant Gaëtan Bucki (Artois Athlétisme) - et un troisième à un centimètre du niveau de performance pour les championnats d’Europe - Frédéric Dagée (Nice Côte d’Azur Athlétisme) à 19,74 m - les lanceurs tricolores ont offert un spectacle exceptionnel et riche en suspense. Ils seront au moins deux Français à Prague. Une superbe récompense pour une discipline qui s’appuie, actuellement, sur une dynamique impressionnante. Cliquez ici pour retrouver le récit de cette superbe finale.

Le Chiffre

4
Le nombre de nouveaux niveaux de performance réalisés pour les championnats d’Europe. Un feu d’artifice qui met à l’honneur l’éclectisme de l’athlétisme avec deux courses, un saut et un lancer qui sont représentés. Céline Distel-Bonnet (Strasbourg Agglomération Athlé), sur 60 m, a fait dans la mécanique de précision. En 7’’25, elle a réalisé dès les séries et au centième près les minima continentaux, avant de remporter la finale deux centièmes moins vite. Jeanine Assani Issouf (Limoges Athlé) savait qu’elle avait dans les jambes les quatorze mètres au triple saut. Elle ne s’est donc pas inquiétée en début de concours, malgré des problèmes de marque. La délivrance est arrivée au cinquième essai avec un triple bond à 14,13 m. Avec également Wilhem Belocian et Tumatai Dauphin, le compte est bon.

Les Promesses

Les séries du 400 m féminin laissaient espérer un superbe duel entre la Rémoise Marie Gayot (52’’87) et la Lyonnaise Floria Guei (52’’92). Las, la seconde nommée a été disqualifiée quelques minutes après l’arrivée de sa course, pour avoir empiété dans le couloir intérieur lors du premier virage. La championne de France Elite en plein air partira donc grande favorite demain, sur les deux tours de piste. Sur 800 m hommes et femmes, pas de surprises avec les qualifications des principales têtes d’affiche, à l’image de Rénelle Lamote, Paul Renaudie et Brice Leroy.

Le Coup Dur

« On a l’impression d’être poursuivis par une malédiction. » Guy Ontanon, l’entraîneur de Jimmy Vicaut, ne pouvait pas mieux résumer le sentiment général après le forfait de son poulain pour la finale du 60 m. Dans un troublant décalque des championnats d’Europe de Zurich, le Parisien du CA Montreuil a coupé son effort peu après la mi-course mais a quand même remporté sa série, en 6’’68. L’impression de facilité était là, une nouvelle fois. Mais la blessure aussi, puisque le sprinteur qui s’entraîne à l’Insep a ressenti pendant l’effort une douleur à l’ischio gauche. « C’est une totale incompréhension, confiait juste après l’arrivée de la finale Guy Ontanon. Tous les indicateurs médicaux étaient très bons. Jimmy a fait beaucoup d’efforts, en ajoutant des séances de renforcement et d’étirements. » Malheureusement, cela n’a pas suffi.

Et Aussi

En l’absence de Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre (AS Aix-les-Bains) a fait cavalier seul sur la ligne droite, pour une victoire en 6’’63. A la perche, sur un sautoir qu’elle connaît par cœur, Marion Fiack (Entente Sportive Thionville Yutz) a effacé une barre à 4,60 m au troisième essai pour décrocher son premier titre aux France Elite. Elle s’est ensuite attaquée, sans succès, à 4,72 m. Belle victoire au triple saut de Jean-Marc Pontvianne (Entente Nîmes Athlétisme), qui a porté son record à 16,53 m. A la hauteur, la junior Nawal Meniker (Athlé 66) conserve son titre avec 1,85 m, soit la même hauteur que celle franchie par Mélanie Skotnik (Strasbourg Agglomération). Côté demi-fond, pas de surprises avec les victoires nettes et sans bavures de Claire Perraux (SCO Sainte-Marguerite Marseille) sur 1500 m en 4’22’’47 et d’Hassan Chahdi (EA Centre Isère) sur 3000 m en 8’08’’49. A l’heptathlon, après quatre épreuves, Bastien Auzeil (Entente Athlétique Grenoble 38) est en tête avec 3345 points, devant Jérémy Lelièvre (SPN Vernon, 3329 pts) et Gaël Quérin (Lille Métropole Athlétisme, 3264 pts). Enfin, le 400 m haies, proposé en épreuve de démonstration, a été remporté par Adrien Clémenceau (EA Mondeville Hérouville) en 51’’58.

A  Aubière, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Revivez le direct de la journée, avec toutes les réactions, en cliquant ici
Tous les résultats de la compétition en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la 1ère journée en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Bruno Nanette - 22/02 (00h10)
il me semble que Dimitri Bascou a un maillot de Créteil non celui de Montgeron a vous de voir pour rectifié !!
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/10 >  
21/10 > (1)
01/10 >  
28/09 >  
10/09 >  
22/07 > (1)
21/07 > (1)
20/07 > (1)
15/07 >  
15/07 >  
le reste de l'actualité
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
05/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
16/11 >  
15/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS