MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Marvin René : « J’ai eu du mal à y croire »
Commentez cette actualité(4)
Marvin René : « J’ai eu du mal à y croire »

Dans un week-end un peu fou, où les Bleus se couvraient d’or à Prague pendant que Yohann Diniz s’emballait à Arles avec un record du monde du 20 km marche, sa performance est passée quelque peu inaperçue. Pourtant, le 6 mars dernier, en avalant son 100 m en 10’’26 (+1,6), Marvin René a frappé fort. Le sociétaire de l’AS Etoile Montjolienne, en Guyane, s’est hissé à domicile au rang du 13e espoir français de tous les temps sur la distance, en rabotant son record de deux dixièmes. Et cela n’avait rien d’un coup d’essai : deux semaines plus tôt, il avait pris la 3e place des France élite sur 60 m à Aubière. Le tout alors qu’il sort tout juste des rangs juniors, et qu’il n’a pas encore fêté ses 20 ans. Mais la performance ne semble pas lui tourner la tête… Entretien avec un garçon tout en maîtrise.

Athle.fr : Marvin, racontez-nous cette course qui a changé votre statut en quelques secondes…
Marvin René : C’était une compétition avec séries et finale. J’ai d’abord juste cherché à prendre mes marques, à bien courir techniquement en série (ndlr : 10’’64, avec - 1,7). En finale, j’ai simplement voulu refaire la même chose, mais en poussant davantage.

Surpris du résultat ?
Je ne m’y attendais franchement pas. J’ai eu du mal à y croire. Je n’avais aucun repère, je me suis vite senti seul pendant la course… Je visais plutôt 10’’40. Mais je pense que je vaux mieux, car je n’étais pas à 100%. Je voulais juste prendre des repères, des marques, et battre mon record personnel. Avec des adversaires qui me poussent et un autre contexte, je pense pouvoir aller plus vite.

A quoi attribuez-vous ces progrès ?
Je suppose que c’est technique. Derrière tout ça, il y a du travail. Je sortais des championnats de France en salle, il y avait encore l’adrénaline…

Les France, justement : vous terminez 3e de la course en 6’’72, beaucoup vous ont découvert à cette occasion. C’était votre objectif en arrivant à Clermont-Ferrand ?
Je venais pour mettre des bâtons dans les roues des meilleurs, leur montrer que j’étais là, que je n’étais pas venu de si loin pour rien. J’ai d’abord été triste pour Jimmy Vicaut quand je vois qu’il se blesse en finale, mais je me suis vite remis dans ma course pour essayer de bien figurer devant tous ces grands champions.

Et la médaille de bronze ?
Disons que je m’y attendais sans m’y attendre… Surtout, j’étais un peu déçu de ne pas avoir refait les 6’’65 que j’avais réalisés quelques semaines avant à Cayenne.

Vous évoquiez vos progrès techniques…
Oui, j’ai beaucoup travaillé. J’ai commis d’ailleurs sur le 60 m des erreurs que je ne voulais pas reproduire. J’ai tendance à partir un peu dans tous les sens quand je cours vite, à m’agiter. Je dois me canaliser.

Votre technique, c’est votre point fort ? Côté gabarit, avec 60 kg, vous avez sans doute de la marge niveau musculation…
(Sourire) On me le dit souvent, oui. Je fais des séances de muscu, mais je peux encore progresser de ce côté-là. Pour l’instant, mon point fort, c’est mon départ et ma mise en action. La fin de course, j’essaie juste de la gérer par défaut. Par rapport à ma vitesse, je manque de résistance. En fin de course j’ai du mal, je ne me canalise pas, je pars en cycle arrière… Mais la technique peut devenir un point fort si j’arrive à maîtriser cela.

Dans quel cadre vous entraînez-vous en Guyane ?
Je m’entraîne avec Gaëtan Tariaffe, cinq fois par semaine, sur la piste, en côtes, en muscu… Il y a un groupe de quatre athlètes avec moi, tous susceptibles de réaliser de grandes choses aux Championnats de France. Pour l’instant, je suis parfaitement à l’aise dans ce cadre. On verra plus tard s’il faut venir en métropole, par exemple, pour continuer à progresser. Mais là, je suis pleinement satisfait.

Vous avez aussi réalisé 20’’97 sur 200 m en février. Quelle est votre meilleure distance ?
J’ai toujours préféré le 100 m. Le 200, c’est super long… Pourtant, on m’a toujours dit que j’étais un vrai spécialiste de 200 m, et c’est là que j’ai obtenu mes meilleurs résultats. Je ne sais pas pourquoi, d’ailleurs.

Vous avez déjà franchi un palier cette saison. Vous avez d’autres objectifs ?
Mon objectif, au début de la saison, était de me qualifier pour le Challenge Mondial des relais (NDLR : du 3 au 5 mai aux Bahamas) et aux Championnats d’Europe espoirs (du 9 au 12 juillet en Estonie). Et je voulais m’approcher des 10’’20. Je n’en suis plus trop loin.

Et à long terme, vous avez des ambitions, des rêves ?
Je crois qu’on vise tous des J.O. J’ai envie de marquer l’histoire du sprint guyanais et français. Mais bon, 10’’26, c’est un bon chrono, mais pas un aboutissement.

Propos recueillis par Cyril Pocréaux pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Marvin en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (4)
Jean-luc Alais - 20/03 (10h29)
Félicitations a Marvin, son coach, aux parents et amis de Marvin car c' est tout un ensemble de conditions favorables qui permettent de réaliser de tels performances. De plus en Guyane nous avons le stade Edmard LAMA de REMIRE classe en CATEGORIE 1 par
Jean-luc Alais - 20/03 (10h28)
Félicitations pour cette très belle performance. En GUYANE il y a le magnifique stade Edmard LAMA a REMIRE, classe CATEGORIE 1 par l' IAAF, avec des conditions de vent favorable, un climat favorable identique a celui de RIO, notre voisin. Si vous voulez re des performances venez chez nous! realiser
Jean-luc Alais - 20/03 (10h20)
Félicitations a Marvin, son coach, aux parents et amis de Marvin car c' est tout un ensemble de conditions favorables qui permettent de réaliser de tels performances. De plus en Guyane nous avons le stade Edmard LAMA de REMIRE classe en CATEGORIE 1 par
Ludovic Jany - 19/03 (18h32)
Toutes mes félications pour ces performances et salut à l'ami Gaétan ton entraineur, un passionné bien connu qui n'a pas hésité à venir avec Katia à Font romeu il y a quelques années.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
05/12 >  
16/11 >  
02/11 > (1)
26/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
17/08 > (3)
21/06 >  
le reste de l'actualité
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
15/11 >  
12/11 > (1)
12/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS