MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting d’Eugene : Lavillenie et Martinot-Lagarde taille patron
Commentez cette actualité
Meeting d’Eugene : Lavillenie et Martinot-Lagarde taille patron

Pourcentage de réussite exceptionnel pour les Tricolores lors du meeting Diamond League disputé dans l’Oregon, ce samedi. Sur les trois Français engagés, deux se sont imposés, avec un Renaud Lavillenie déjà sur son petit nuage à 6,05 m et un Pascal Martinot-Lagarde auteur d’un retour en fanfare sur les haies hautes, en 13’’06. Valentin Lavillenie a, lui, franchi 5,70 m à la perche et réalisé le niveau de performance pour les Mondiaux.

Renaud Lavillenie et Pascal Martinot-Lagarde sont dans leur jardin à Eugene. Vainqueur l’an dernier sur la mythique piste du Hayward Field, les deux Français ont récidivé ce samedi, lors d’un meeting disputé dans des conditions idéales. Et de quelle manière !  Après une entrée en matière délicate, avec une barre à 5,70 m franchie au troisième essai, le perchiste clermontois a effacé 5,86 m à sa deuxième tentative, puis 5,96 m et 6,05 m au premier essai. Une dernière performance synonyme de record du meeting. Le champion olympique, qui n’avait jamais sauté aussi haut en plein air, s’est ensuite attaqué à la meilleure performance mondiale de tous les temps outdoor (6,14 m par Serguei Bubka), en demandant une barre à 6,16 m (soit la même hauteur que son record du monde). Sans succès. Mais son retour à la compétition fracassant, après un pépin physique à l’épaule lors du premier tour des Interclubs, aura marqué les esprits de tous ses adversaires. Dans le même concours, Valentin Lavillenie a pris une belle quatrième place avec 5,70 m, soit le niveau de performance pour les championnats du monde de Pékin.

Meilleure performance mondiale pour PML
L’autre temps fort de la soirée côté Français, c’est la victoire de Pascal Martinot-Lagarde sur 110 m haies. Depuis sa blessure à l’arrivée de la finale du 60 m haies des championnats d’Europe en salle début mars, le hurdleur n’avait plus rechaussé ses pointes en compétition. Retrouver le verdict du chrono dans une course très relevée était donc un pari. Osé mais gagnant. PML a en effet montré qu’il avait toujours, lui aussi, la carrure d’un patron en Diamond League. Superbement parti, il a réalisé une course très propre, même s’il a logiquement manqué de rythme dans les derniers intervalles. Résultat : une magnifique victoire en 13’’06 (+1,5m/s), six centièmes devant le recordman du monde Aries Merritt. La suite de la saison s’annonce prometteuse pour le Tricolore, qui prend la tête des bilans mondiaux et devrait rapidement faire trembler la barrière des 13’’.

Après un début de saison estivale difficile, suite aux graves blessures de Teddy Tamgho, Mahiedine Mekhissi et Eloyse Lesueur, l’athlétisme français reprend des couleurs. Avec, en fer de lance, ses deux vainqueurs au classement général de la Diamond League l’an dernier.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/07 >  
14/07 >  
08/07 >  
06/07 > (1)
02/07 > (1)
30/06 >  
30/06 >  
28/06 >  
27/06 >  
26/06 >  
le reste de l'actualité
19/07 > (1)
19/07 >  
17/07 >  
17/07 > (6)
15/07 >  
15/07 >  
15/07 > (1)
15/07 >  
14/07 > (1)
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
13/07 >  
13/07 > (3)
13/07 >  
12/07 >  
12/07 > (2)
12/07 >  
11/07 >  
10/07 >  
10/07 > (2)
10/07 >  
10/07 >  
09/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS