MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Diamond League de Stockholm : La grande première de Lamote !
Commentez cette actualité(4)
Diamond League de Stockholm : La grande première de Lamote !

Pour sa deuxième participation à une étape de la Diamond League, Rénelle Lamote a frappé un grand coup lors du meeting de Stockholm. La demi-fondeuse du pôle de Fontainebleau, âgée de seulement vingt-et-un ans, s’est imposée sur 800 m en 1’59’’91. De bon augure à trois semaines du début des championnats du monde de Pékin. Petite déception, en revanche, pour Pascal Martinot-Lagarde sur 110 m haies et Jeanine Assani Issouf au triple saut, qui n’ont pas fait des étincelles sur la piste suédoise.

Ne cherchez pas. Rénelle Lamote n’a pas levé les bras en passant la ligne d’arrivée. Elle ne s’est pas non plus lancée dans une grande démonstration de joie ou dans un sprint dans le virage. Non, elle s’est allongée par terre, le souffle court. Epuisée après être allée au bout d’elle-même lors de ce 800 m qui devrait faire date dans sa carrière encore naissante d’athlète de haut niveau. Car à Stockholm, l’étudiante en management du sport a changé de dimension. Bien sûr, depuis le début de la saison, elle avait montré qu’il faudrait compter sur elle dès cette année. En descendant pour la première fois sous les deux minutes fin mai (1’59’’39 à Rehlingen), puis en s’imposant lors des Europe par équipes et lors des Europe espoirs. Mais une victoire en Diamond League, c’est un nouveau cap de passé.
L’athlète entraînée par Thierry Choffin est allée chercher la première place au courage, au terme d’une course mouvementée. « J’ai senti que les Américaines s’étaient organisées entre elles pour que ça parte vite, c’était un peu trop nerveux pour moi, je me suis placée en queue de peloton, raconte Rénelle dans les colonnes du journal L’Equipe. A la cloche, j’ai senti que ça ne relançait pas. J’essaye de sortir, mais j’ai des difficultés à courir en peloton et je n’ai pas réussi à faire comme il fallait, j’ai gêné du monde et je me suis gênée moi-même. » Enfermée au 550 m, elle a finalement trouvé l’ouverture dans les cent derniers mètres, grâce à un finish dévastateur qui est en train de devenir sa marque de fabrique. « Je termine avec tripes, en voyant que je peux gagner. J’adore la dernière ligne droite, c’est la partie la plus croustillante de la course, décrit-elle avec son franc-parler rafraichissant. Je suis comme possédée, dans un état second. »

Le plein de confiance avant Pékin
Première en 1’59’’91, Rénelle Lamote s’impose avec une belle petite marge d’avance sur la Britannique Lynsey Sharp (2’00’’29). La Cubaine Rose Mary Almanza, qui était descendue cet été sous les 1’58, termine beaucoup plus loin (7e en 2’02’’58). A trois semaines du début des Mondiaux, la Française ne pouvait pas rêver mieux comme dernière course avant la grande échéance de la saison. « Ça me met un peu plus en confiance, confie-t-elle. Je suis reboostée et persuadée qu’il est possible de participer à la finale. » Pour l’effet de surprise, en revanche, il faudra repasser. La pensionnaire du pôle de Fontainebleau sera, à coup sûr, surveillée de près par ses concurrentes à Pékin. Dix-huitième Tricolore à s’imposer en Golden/Diamond League depuis 1999, elle est la première Française à s’imposer sur 800 m lors d’une étape du plus prestigieux circuit de l’athlétisme.
Les deux autres Français en lice à Stockholm ont été moins en réussite. Après avoir heurté le premier obstacle, Pascal Martinot-Lagarde s’est bien repris mais a ensuite commis de nouvelles erreurs. Il doit se contenter de la cinquième place du 110 m haies en 13’’40, à distance du Cubain Orlando Ortega (13’’18, -0,3m/s). Jeanine Assani Issouf termine au même rang au triple saut, avec un sixième essai à 13,65 m dans un concours remporté par la Colombienne Caterine Ibarguen.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (4)
Ines Pitchon - 31/07 (16h05)
Superbe course et dans l'athlé lorsque l'on réalise une belle perf, on se dit qu'on peut le refaire Vivement Pekin Pierre Pitchon
Michel Escudier - 31/07 (13h49)
De mémoire, elle l'a déjà dit, c'est Renelle et non Rénelle.
Michel Escudier - 31/07 (13h48)
Ce pourrait être "la" bonne surprise des mondiaux. Progression constante, programme équilibré, régularité .... Elle vaut déjà bien mieux que son meilleur chrono, sûrement 1'57"99. 3 tours ce sera compliqué, mais on croit en elle surtout qu'avec Lamote ça doit passer comme dans du beurre. Pardon Renelle.
Bernard Preau - 31/07 (11h58)
enfin une athlète qui mène remarquablement sa barque, qui ne se disperse pas en courses inutiles, qui répond présent aux convocations de l'EDF( qui gagne accessoirement!! coupe d'europe et championnats espoirs). Sympathique, qui s'exprime correctement( c'est pas donné à tout le monde ds le milieu) elle devra simplement se méfier des "nouveaux amis" et appprendre à gérer 3 courses à Pékin ce qu'elle n'avait su faire l'été dernier) Encore bravo à elle et son entourage.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/09 > (5)
16/09 > (1)
15/09 >  
15/09 >  
03/09 >  
31/08 >  
30/08 >  
27/08 >  
24/08 > (2)
23/08 > (1)
le reste de l'actualité
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
05/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
16/11 >  
15/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS