MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Equipe de France jeunes : Un stage de haut niveau
Commentez cette actualité
Equipe de France jeunes : Un stage de haut niveau

Le CREPS de Boulouris (Var) a accueilli, du 17 au 22 octobre, un rassemblement regroupant près d’une centaine d’athlètes cadets et juniors sélectionnés en équipe de France jeunes en 2015. Au programme : des entraînements bien sûr, mais aussi des bilans médicaux et des interventions d’athlètes de l’équipe de France seniors sur l’accès au haut niveau. Reportage.

La piste défraichie du CREPS de Boulouris, qui fera peau neuve dans quelques mois, n’avait pas été soumise à aussi rude épreuve depuis bien longtemps. D’habitude, elle n’accueille, à quelques exceptions près, que le petit groupe de sprinters et sauteurs entraînés par Laurence Bily. Mais Teddy Tamgho et Eloyse Lesueur, qui ont quitté l’Insep pour poser leurs cartons au calme et sous le soleil du Var, ont côtoyé dans le centre, pendant un peu moins d’une semaine, un contingent impressionnant de près d’une centaine de jeunes athlètes.
Ce mercredi après-midi, Eloyse Lesueur termine sa séance d’aérobie allongée sur la piste, les bras en croix. Quelques minutes plus tard, une partie des participants au stage national, organisé par la Fédération Française d’Athlétisme pour les athlètes sélectionnés en 2015 en équipe de France jeunes (Mondiaux cadets, Europe juniors, Festival olympique de la jeunesse européenne), débarquent sur la piste. Cadets ou juniors la saison dernière, ils incarnent l’avenir de l’athlétisme français. Ce sont peut-être eux qui prendront, un jour, la succession de Teddy Tamgho et Eloyse Lesueur, sous les couleurs de l’équipe de France seniors.

Bilan médical poussé
Pendant que les sauteurs en hauteur, les hurdlers et les lanceurs de marteau démarrent leur séance, les spécialistes d’autres disciplines effectuent un bilan médical. Examens avec un médecin, un kiné et un podologue : rien n’est laissé au hasard. Quelques heures plus tard, tout ce beau monde se retrouvera dans une salle de réunion, pour échanger avec Mélina Robert-Michon, Alexandra Tavernier, les frères Martinot-Lagarde et Cindy Billaud. L’occasion, pour ces figures de proue de l’équipe de France seniors, de partager leur expérience et leurs conseils.
La philosophie de ce rassemblement de grande ampleur, avec 91 athlètes, 38 entraîneurs personnels et 30 cadres techniques réunis, est résumée par Thierry Cristel, directeur de Génération Athlé 2020, le département chargé du haut niveau jeunes à la direction technique nationale : « L’objectif était de regrouper nos meilleurs jeunes pour qu’ils continuent à bien vivre ensemble, de profiter du début de saison pour effectuer un bilan médical avec eux, et de leur permettre d’échanger, en compagnie de leurs entraîneurs, avec les responsables des équipes de France et leur encadrement lors des futurs grands championnats. Pour l’instant, nous avons eu des retours des athlètes et des coaches plus que satisfaisants. »

Mélange et esprit d’équipe
Confirmation avec la spécialiste du marteau Mélissa Coquillas, quatrième des Mondiaux cadets de Cali l’été dernier. « C’était une bonne idée de tous nous rassembler, apprécie la lanceuse d’AA Pays de France Athlé 95. J’ai fait connaissance avec des athlètes d’autres spécialités que la mienne. Tout le monde s’est mélangé, il y avait un vrai esprit d’équipe. » Même enthousiasme chez Agnès Livebardon, ex-recordwoman de France du saut à la perche et aujourd’hui jeune coach des plieurs de gaule cadets Gauvain Guillon-Romarin et Alice Mondrot à l’US Berry Athlétisme : « Ce stage nous a offert une vision complète sur l’accès au haut niveau des athlètes, qui comporte les parties visible et invisible de l’entraînement. J’ai pu échanger avec d’autres entraîneurs sur notre structure, notre organisation, la gestion des problèmes au quotidien. Des choses que l’on ne peut pas faire lors qu’on coache dans des lieux un peu isolés. » La partie invisible, justement, a été un des grands axes du stage, avec des échanges autour de la nutrition, du sommeil, de la préparation mentale ou encore des spécificités féminines.
Parmi les autres moments forts du séjour, l’intervention consacrée à la prévention du dopage a marqué Mélissa Coquillas. « J’ai apprécié les informations qu’on nous a données. Je savais déjà qu’il fallait faire attention, mais le témoignage du médecin m’a encore plus sensibilisée. Je me suis rendu compte que le danger pouvait venir de n’importe où. Du coup, je vais être encore plus vigilante qu’avant ! » Patrick Gellens, référent - 18 ans de Génération Athlé 2020 à la DTN, retient, lui, l’échange entre Stéphane Diagana et les athlètes. Si une bonne partie des athlètes présents à Boulouris n’étaient pas encore nés quand ce dernier est devenu champion du monde du 400 m haies à Athènes en 1997, tous ont été sensibles à son discours, axé sur son parcours sportif et professionnel. « Il y avait systématiquement un débriefing des intervenants aux entraîneurs, note Patrick Gellens. Mais d’abord, l’échange avait lieu uniquement avec les athlètes. Stéphane Diagana a du recul sur sa carrière et adore dialoguer avec la nouvelle génération. »

Les entraîneurs personnels associés
Gestion du sommeil, alimentation, préparation mentale, entraînement : les sujets de discussion ont été nombreux au cours des six jours qu’a duré le rassemblement. « Ce stage, c’était un couteau suisse, résume joliment Olivier Belloc, référent national de Génération Athlé 2020. On a voulu taper dans ces différents secteurs en associant les entraîneurs personnels. Ce sont eux qui ensuite, au quotidien, vont aider les athlètes à entretenir et approfondir ce qu’on a essayé de leur transmettre ici. » Le chemin sur la route des Jeux olympiques de Tokyo 2020 est encore long et escarpé. Et pendant ces vacances de la Toussaint, à Boulouris, beaucoup de cadets et juniors ont sans doute pris conscience des exigences du haut niveau.

Le récap’ des stages « jeunes » de la Toussaint
17 au 22 octobre : Regroupement des athlètes cadets et juniors sélectionnés en équipe de France en 2015 (Festival olympique de la Jeunesse Européenne, Mondiaux cadets, Europe juniors)
17 au 21 octobre : Rassemblement des quarante meilleurs minimes dans le cadre du dispositif Génération Athlé 2024
22 au 30 octobre : Stage sprint-haies équipe de France jeunes (cadets, juniors, espoirs) à Formia (Italie)
23 au 30 octobre : Stage préparatoire sélection Europe de cross (juniors et espoirs) à La Londe-les-Maures
26 au 29 octobre : Stages de spécialité (athlètes figurant sur les listes espoirs, finalistes aux championnats de France cadets-juniors en plein air avec niveau de performance minimum réalisé au cours de l’année) à Rennes (sauts), Fontenay-le-Comte (sprint-haies), La Londe-les-Maures (demi-fond), Lens (lancers) et Vittel (épreuves combinées et marche)

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/10 >  
16/10 >  
15/10 >  
15/10 >  
13/10 >  
10/10 > (1)
14/09 >  
12/09 >  
30/08 >  
01/08 >  
le reste de l'actualité
22/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
21/10 >  
19/10 >  
15/10 >  
15/10 > (3)
12/10 >  
11/10 > (2)
10/10 >  
09/10 > (2)
08/10 > (2)
08/10 >  
05/10 >  
05/10 > (2)
01/10 >  
27/09 >  
26/09 >  
24/09 >  
24/09 >  
21/09 >  
18/09 > (7)
16/09 >  
16/09 > (5)
16/09 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS