MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du Monde en salle : Lelièvre va devoir cravacher
Commentez cette actualité
Championnats du Monde en salle : Lelièvre va devoir cravacher

Le seul Français en lice vendredi, Jérémy Lelièvre, a connu une première journée de l’heptathlon difficile. Handicapé par un lancer du poids décevant, il occupe, après quatre épreuves, la neuvième place avec 3140 points. Les Américains ont frappé fort avec trois nouveaux titres mondiaux, dont celui de Brittney Reese à la longueur avec 7,22 m. Sur 60 m, Trayvon Bromell a décroché son premier or mondial chez les grands en 6’’47, alors qu’Asafa Powell, deuxième en 6’’50, a comme d’habitude craqué.

« Là, ça commence à s’accumuler. » Le lancer du poids de l’heptathlon vient de s’achever et Nicolas Delahaye, qui n’est pas du genre à piquer une grosse colère, affiche un sourire un peu désabusé. Avec un meilleur jet à 14,04 m, à plus d’un mètre de son record personnel (15,37 m), son protégé, Jérémy Lelièvre, vient de passer à côté de son concours et laisser passer une belle chance de remonter au classement. « L’échauffement était nickel, retrace son entraîneur. Tous ses lancers étaient sur la ligne des quinze mètres. Mais après, il n’a pas su reproduire ce qu’il sait faire. Il a voulu précipiter avec le haut du corps. Le poids est une des épreuves qu’il apprécie le plus. C’est assez incompréhensible. » Après trois épreuves (60 m, longueur et poids), qui sont censées être celles qui lui sont le plus favorables, Jérémy est alors huitième avec 2453 points.
A cet instant, le coach est inquiet. Surtout que le concours de la hauteur se profile. « Ça va être dur, anticipe-t-il. C’est l’épreuve la plus difficile pour lui. » Il voit juste car, dès la première barre à 1,87 m, Jérémy Lelièvre se retrouve en difficulté suite à deux échecs. Un troisième et son heptathlon serait terminé, avec un zéro pointé. Dos au mur et une cheville strappée, il trouvera les ressources pour passer. Il n’ira pas plus haut mais aura préservé l’essentiel, en se donnant la possibilité d’essayer de se rattraper au cours de la deuxième journée. « C’est très frustrant car je me sens bien physiquement, regrettait vendredi soir le combinard. J’ai été un peu moyen partout. J’espérais beaucoup mieux. »

Une présentation de rock star
La journée avait pourtant bien commencé pour le Normand du SPN Vernon, qui, comme tous les athlètes, avait eu le droit à une présentation digne d’une rock star. Dans un Oregon Convention Center plongé dans l’obscurité, il avait pénétré sur la piste au son d’un tube d’ACDC, éclairé par des projecteurs et encadré par deux nuages de fumée. Un mauvais temps de réaction lui coûtait quelques précieux centièmes sur 60 m, avec un chrono de 7’’02. A la longueur, il devait se contenter d’un meilleur saut à 7,14 m, handicapé par des impulsions un peu trop rasantes. Mais rien de rédhibitoire, avant ce concours du poids à oublier.
Après quatre épreuves, Jérémy Lelièvre occupe la neuvième place provisoire avec 3140 points. Il compte quinze points de retard sur le huitième, l’Allemand Tim Nowack. « Ce n’est pas fini, il me reste demain pour essayer de faire de belles choses et remonter au classement, espère le champion de France de l’heptathlon. Je ne vais rien lâcher et tenter de battre mes records personnels lors des trois dernières épreuves. » Avec 3564 points, Ashton Eaton, largement en tête, est, lui, déjà intouchable, sauf énorme accroc. Mais il aura du mal à améliorer son record du monde, avec un saut en hauteur en deçà de ses attentes (1,99 m).

La nuit américaine
L’Américain était tout de même ivre de joie à l’issue de cette première journée. Il a en effet assisté aux premières loges à la victoire, au pentathlon, de sa compagne Brianne Theisen Eaton. Auteur d’un énorme 800 m en 2’09’’99, la Canadienne a réalisé une superbe remontée pour devancer sur le fil, avec 4881 points, l’Ukrainienne Anastasiya Mokhnyuk (4847 pts). Le dénouement a été encore plus incroyable à la longueur. En s’envolant à 7,22 m au dernier essai, l’Américaine Brittney Reese a réalisé la onzième meilleure performance de tous les temps et dépassé la Serbe Ivana Spanovic, qui avait amélioré son record national avec 7,07 m lors du saut précédent.
La soirée a souri au pays hôte puisque, sur 60 m haies, les Américaines ont réalisé le doublé avec la victoire de Nia Ali (7’’81), un centième devant Brianna Rollins. Sur 60 m, le Jamaïcain Asafa Powell partait en immense favori de la finale, après avoir survolé les séries et les demi-finales en 6’’44. Mais Afasta, deuxième en 6’’50, s’est comme d’habitude liquéfié. Et a laissé la médaille d’or à Trayvon Bromell, vainqueur en 6’’47. A vingt ans, l’Américain décroche son premier titre international chez les grands et confirme, s’il en était besoin, qu’il incarne l’avenir du sprint mondial. Dernier champion du monde du jour : le Néo-Zélandais Tomas Walsh, auteur, au lancer du poids,  d’une série impressionnante de cinq jets à 21,40 m ou plus, avec une performance de pointe à 21,78 m au sixième essai.

A Portland, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez toutes les photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/10 >  
08/09 >  
06/09 >  
28/08 >  
14/08 >  
12/08 >  
12/08 >  
12/08 >  
11/08 >  
11/08 >  
le reste de l'actualité
21/10 >  
21/10 >  
19/10 >  
16/10 >  
16/10 >  
15/10 >  
15/10 > (3)
15/10 >  
15/10 >  
13/10 >  
11/10 > (2)
10/10 > (1)
10/10 >  
09/10 > (2)
08/10 > (2)
08/10 >  
05/10 >  
05/10 > (2)
01/10 >  
27/09 >  
26/09 >  
24/09 >  
24/09 >  
21/09 >  
18/09 > (7)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS