MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting de Saint-Denis de La Réunion : Valentin Lavillenie se relance
Commentez cette actualité(1)
Meeting de Saint-Denis de La Réunion : Valentin Lavillenie se relance

En réalisant la meilleure performance en plein air de sa carrière, avec un saut à 5,71 m,  Valentin Lavillenie a réalisé le niveau de performance requis pour les J.O. de Rio, lors de la sixième édition du meeting national de Saint-Denis de la Réunion, samedi soir. Le Clermontois, dont la dernière sélection en équipe de France date de mars 2015, avec une sixième place continentale en salle à Prague, est de retour à son meilleur niveau. La compétition réunionnaise a également été marquée par les rentrées prometteuses de Dimitri Bascou et Rénelle Lamote.

Caster Semenya, Nijel Amos, Jimmy Vicaut, Rénelle Lamote… Tels étaient les quatre athlètes mis à l’honneur sur l’affiche du meeting de Saint-Denis de La Réunion. Inscrits plus tardivement, Dimitri Bascou et Valentin Lavillenie n’y figuraient pas. Pourtant, ce sont eux qui ont fait le plus vibrer les près de mille cinq cents spectateurs (entrée payante) du stade Marc Nasseau. Un peu parce que les deux vice-champions olympiques du 800 m ont finalement fait faux bond aux organisateurs de la Ligue réunionnaise d’athlétisme, pendant que Jimmy Vicaut préférait jouer la prudence en raison d’ischio-jambiers et adducteurs fatigués. Surtout parce qu’en cette fin avril, en pleine phase d’entraînement intensif, ils ont montré de belles promesses.

Bascou dans le vent
Dimitri Bascou a été le premier à marquer les esprits, en réalisant le meilleur chrono de rentrée de sa carrière sur  110 m haies avec, il est vrai, l’aide d’un vent généreux (+3,4 m/s). En 13’’27, l’élève de Giscard Samba a fait forte impression, deux jours après avoir cru qu’il serait forcé de ne pas courir, cloué au lit par une intoxication alimentaire. C’est dire s’il se montrait satisfait après avoir passé la ligne d’arrivée. « Faire ce chrono à la sortie d’un stage très lourd signifie que je tiens le bon cap. Techniquement, c’était bien. Le travail paie », a-t-il ainsi livré à la presse réunionnaise, qui a accordé une large place à ce meeting avec une double page dans chacun des deux quotidiens (Quotidien et Journal de l’île) et un direct télé sur Réunion Première. « Je n’avais pas couru sur cette distance depuis la finale des championnats du monde à Pékin (5e). Courir si vite si tôt dans l’année, c’est très encourageant. La Réunion me réussit  bien. Ici, je trouve des conditions idéales. Je reviendrai. J’adore ! »

Lavillenie fait un pas vers Rio
Valentin Lavillenie est également un habitué de l’île des Mascareignes. Déjà présent en décembre dernier, où il avait participé en compagnie de son frère champion olympique à une démonstration sur la plage de Boucan-Canot, il a sauté cette fois dans des conditions homologables. Bien lui en a pris car, après s’être fait une petite frayeur en retombant au bord du tapis à son deuxième essai à 5,71 m, il a franchi cette barre à sa troisième tentative, réalisant ainsi le niveau de performance requis pour les Jeux olympiques de Rio (5,70 m).
Vous imaginez sa joie. A peine retombé sur le tapis, l’athlète entraîné par François Juillard a bondi pour piquer un sprint échevelé sur la pelouse, le bras levé… L’émotion retombée, il a ensuite rangé ses gaules pour la soirée. Ravi du résultat. « Je m’attendais à quelque chose de bien ici, où j’ai toujours de bonnes sensations. Mais aller si haut si tôt dans la saison, c’est une bonne surprise et c’est prometteur », a-t-il commenté, tout en ajoutant que « même si le plus dur est peut-être fait, je ne suis pas aux Jeux. » Avec la concurrence de Kevin Menaldo, Jérôme Clavier et Stanley Joseph, et avec un Renaud Lavillenie forcément hors concours, la route vers le Brésil est en effet encore longue pour le Clermontois. Celui-ci a également tenu à saluer son nouveau coach : « Je suis fier d’avoir fait le choix en début de saison de changer d’entraîneur, d’être parti avec une personne qui me donne confiance et me fait devenir un homme. »

Le niveau de performance pour les Jeux olympiques, Rénelle Lamote en est encore assez loin sur 800 m (2’00’’00). Mais la demi-fondeuse du pôle de Fontainebleau a réalisé une rentrée intéressante. Emmenée par sa camarade d’entraînement Camille Laplace, la finaliste mondiale a coupé la ligne d’arrivée en 2’03’’23, avec une large avance sur sa dauphine (Johanna Geyer Carles, 2e en 2’08’’04). De bon augure après une préparation retardée cet hiver par une entorse et une inflammation au tendon d’Achille. Pour elle comme pour tous les athlètes, la saison estivale ne fait que commencer. Et le chrono devrait très vite descendre.    

A Saint-Denis de La Réunion, Luc Bizouerne pour athle.fr

Tous les résultats en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Philippe Quest - 25/04 (19h40)
Le replay complet du meeting de la Réunion: http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/voir-ou-revoir-le-meeting-national-d-athletisme-en-replay-352980.html
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/07 >  
08/07 >  
06/07 > (1)
02/07 > (1)
30/06 >  
30/06 >  
28/06 >  
27/06 >  
26/06 >  
25/06 >  
le reste de l'actualité
15/07 >  
15/07 >  
15/07 >  
15/07 >  
15/07 > (1)
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
13/07 >  
13/07 > (3)
13/07 >  
12/07 >  
12/07 > (2)
12/07 >  
11/07 >  
10/07 >  
10/07 > (2)
10/07 >  
10/07 >  
09/07 >  
09/07 >  
09/07 >  
08/07 > (1)
08/07 > (2)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS