MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Kevin Mayer : « Le décathlon le plus dur de ma vie »
Commentez cette actualité
Kevin Mayer : « Le décathlon le plus dur de ma vie »

Depuis dimanche soir et la fin du décathlon de Götzis, Kevin Mayer est sur un petit nuage. Il n’est plus obsédé par le niveau de performance pour les Jeux olympiques (8300 points), qu’il a réalisé haut la main en prenant la deuxième place de la compétition autrichienne (victoire du Canadien Damian Warner avec 8523 pts) avec 8446 points et deux records personnels à la clé (14’’06 sur 110 m haies et 48,99 m au disque). Et sa petite douleur au tendon rotulien s’est comme par magie envolée. Après dix épreuves traversées dans la douleur, l’athlète entraîné par Bertrand Valcin et Jean-Yves Cochand va pouvoir se consacrer, à Montpellier, à la préparation des J.O. de Rio avec un seul mot à la bouche : le plaisir.

Athle.fr : Pourquoi avez-vous tant douté avant le décathlon de Götzis ?
Kevin Mayer : J’ai abordé ce décathlon avec une pression beaucoup plus forte que d’habitude. Beaucoup de gens avaient peur que je me blesse et se demandaient si j’allais être capable de me qualifier pour les Jeux olympiques. Du coup, ma confiance commençait à s’amenuiser. J’ai l’impression d’avoir disputé le décathlon le plus dur de ma vie et que, maintenant, les J.O. ne vont être que du plaisir.

Cette pression ne vous a pas quitté avant la fin de la compétition ?
Bien sûr, quand j’ai passé ma première barre à la perche, je savais que ça allait le faire pour les minima. Mais j’étais tellement fatigué nerveusement qu’il n’y avait pas de plaisir. Il me restait deux épreuves (le javelot et le 1500 m) et je me disais : « qu’est-ce que je vais en baver ! ». Franchement, c’était l’horreur. Avoir tout le temps les minima en tête, c’est pénible. Mais c’est le décathlon. On ne prend pas forcément toujours du plaisir. On est surtout content à la fin, quand on l’a fini !

Vous avez battu à Götzis vos records personnels sur 110 m haies et au disque, et réalisé votre meilleur chrono sur 100 m au cours d’un décathlon (10’’92)…
Je m’y attendais. Je savais que j’avais progressé en courses et en lancers. Au disque,  je bats mon record au premier essai, en réalisant un jet qui n’est pas forcément énorme. Ça prouve que j’ai encore de la marge. Je suis en retrait dans les sauts car je ne saute très bien que lorsque je suis en grande forme, lors des championnats. Si l’on additionne tous mes records personnels, ça commence à faire un gros total. Je n’ai plus de point faible, avec un décathlon très homogène. Ça montre que j’ai  le potentiel pour faire une médaille aux Jeux olympiques. Je ne dis pas que je vais en décrocher une, mais je sais que j’en suis au moins capable.

Que s’est-il passé sur 400 m, où vous avez réalisé une performance loin de votre meilleur niveau (50’’07, alors qu’il a un record en 48’’66) ?
J’avais vraiment peur de cette course et je l’ai complètement subie. J’ai pris dix mètres sur tout le monde dans les cent premiers mètres.

Ça n’a pas été trop dur psychologiquement de terminer la première journée par ce tour de piste ?
Après un 400 m ou un 1500 m, il n’y a jamais de déception. On est tellement heureux d’en avoir fini !

Quelle est la suite de votre programme ?
Depuis Götzis, j’ai juste fait un entraînement dans la piscine de mes parents. Le reste du temps, je me suis reposé. Mais je m’entraîne ce soir (mercredi). Maintenant, j’attaque la partie pour laquelle je fais de l’athlé : les grands championnats. Je sais que mes Jeux olympiques ne seront pas laborieux. J’ai juste envie de m’éclater. Je commence à ressentir la même chose qu’avant Moscou (en 2013) et Zurich (en 2014). C’est une préparation plus saine qu’avant Götzis.

Que pensez-vous de la concurrence au plus haut niveau mondial ?
(Damian) Warner et (Ashton) Eaton sont au-dessus sur le papier. Mais, ce week-end, je ne termine qu’à soixante points de Warner (ndlr : 57 points précisément). Je vais utiliser ma capacité à me transcender en grand championnat pour me frotter à eux s’ils ne sont pas parfaits.

Quel va être votre programme de compétitions jusqu’aux J.O. ?
Les championnats d’Europe, j’ai envie de les faire. Mais mes coaches me le déconseillent. Ils sont trop proches des J.O., autant ne pas prendre de risques. Les entraînements vont être de moins en moins long pour laisser la forme arriver. Je ferai peut-être le premier jour des championnats de France Elite, pour reprendre l’habitude de faire des journées complètes au décathlon. J’aimerais bien aussi participer au concours de la perche à Monaco. C’est toujours bien d’avoir un gros public pour se mettre dans les conditions des Jeux olympiques. C’est aussi ça qui est bien à Angers, où il y a toujours pas mal de monde.

Vous avez participé en 2012  aux Jeux de Londres. Quels enseignements en avez-vous tiré ?
Je m’étais laissé totalement submerger par la pression. Avec quatre ans d’expérience en plus, je me rends compte que lors des grands rendez-vous, il n’y a pas besoin de se mettre dedans. L’événement et tout le contexte autour font qu’on sait ce qu’on doit faire. Si on se concentre deux secondes avant le début de son épreuve, c’est suffisant.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Kevin en cliquant ici

Retrouvez  dans le prochain numéro d'Athlétisme Magazine un grand entretien avec Kevin Mayer. Pour vous abonner à la revue de référence de l’athlétisme français, cliquez ici !

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/11 >  
02/11 > (1)
26/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
17/08 > (3)
21/06 >  
12/06 > (1)
le reste de l'actualité
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
15/11 >  
12/11 > (1)
12/11 >  
08/11 >  
05/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
02/11 >  
30/10 >  
29/10 > (3)
29/10 >  
28/10 >  
26/10 > (1)
23/10 >  
22/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
21/10 > (1)
19/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS