MON ACCÈS
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Saint-Maur : Un monument en danger
Commentez cette actualité(8)
Saint-Maur : Un monument en danger

L’athlétisme français est en émoi. Fin septembre, le conseil municipal de Saint-Maur a voté, à une écrasante majorité, la rénovation du stade Adolphe-Chéron. Pour mettre le terrain de football aux normes des divisions professionnelles*, la ville a décidé de supprimer deux des six couloirs de la piste. Une décision aux conséquences dévastatrices pour l’athlétisme, puisqu’elle entraînerait la fin des mythiques soirées de Saint-Maur. Dirigeants, champions ou anonymes, toute la communauté athlétique se mobilise.

Michel Jazy fêtait avant-hier, mercredi 12 octobre, les cinquante ans de son record du monde du 2000 m, établi en 1966 sur la piste de Saint-Maur. Un anniversaire au goût bien amer, suite au choc causé par la décision de la municipalité. Depuis l’annonce de la fin programmée des soirées de Saint-Maur, le vice-champion olympique du 1500 m, à Rome en 1960, ne décolère pas, et menace même de demander le retrait des plaques commémorant ses records sur le stade. « Il nous appelle tous les jours et il est fou furieux », confie Jean-Jacques Godard, président de la Ligue d’Ile-de-France d’athlétisme. « Cela me touche profondément, a confirmé Jazy sur vo2.fr. Moi qui suis amateur de foot, je trouve dégueulasse de faire un terrain de football et de détériorer une piste d’athlétisme, avec tout le passé de ce stade et la possibilité que ça donne à de jeunes athlètes de réaliser des performances. »
La nouvelle génération est, elle aussi, attachée aux soirées de Saint-Maur, cette « grande partie de la mémoire de l’athlétisme français », dixit Bernard Amsalem, Président de la FFA. Rénelle Lamote, vice-championne d’Europe cette année, a effectué plusieurs fois le trajet entre le pôle de Fontainebleau, où elle s’entraîne, et le stade Adolphe-Chéron. « Je me rappelle d’une course mémorable avec Camille Laplace, rembobine la demi-fondeuse de vingt-deux ans. A l’époque, on était hyper rivales à l’entraînement. Elle était tombée au départ et j’avais réussi à la battre. Ça m’avait mise en confiance et, après, on avait toutes les deux fait de bons championnats. Saint-Maur, c’est un point de rassemblement pour les athlètes de la Ligue d’Ile-de-France et même de toute la France. C’est une piste spéciale, les spectateurs sont proches des coureurs. J’ai l’impression que les jeunes aiment s’y retrouver. J’y vois souvent des athlètes qui ne courent pas, mais qui viennent encourager leurs copains. »

Les haies et la perche au sommet
Depuis plus de cinquante ans, Saint-Maur a laissé des souvenirs indélébiles à des milliers d’athlètes. Bien sûr, les années les plus glorieuses remontent à quelques décennies. Grâce aux demi-fondeurs, avec les records du monde de Jazy (3000 m en 1962, mile en 1965, 2000 m en 1966) ou encore le record de France du 800 m de José Marajo en 1979. Mais aussi par l’entremise des perchistes et hurdlers, avec les records du monde d’Hervé d’Encausse en 1968 et de Guy Drut en 1975. « Tous les athlètes de ma génération ont couru là-bas, se remémore Philippe Dupont, manager du demi-fond à la FFA. A l’époque, il n’y avait pas autant de meetings qu’aujourd’hui. On montait des courses entre coureurs, car on savait que les conditions se prêtaient à de gros chronos. En 1980, j’y ai réalisé les minima pour les Jeux olympiques de Moscou. » Avec ses lignes droites interminables et ses virages serrés, son petit mur d’enceinte et ses arbres bordant la piste, Adolphe-Chéron est toujours resté fidèle à sa tradition de stade à record. « Les gens venaient car ils savaient qu’il y avait eu des records du monde, note l’ex-spécialiste du 800 m. Il y avait une espère d’euphorie qui flottait dans l’air. On ne pouvait y faire que des perfs. »
Philippe Dupont pourrait parler au présent car, plus de trente ans plus tard, Saint-Maur reste une enceinte incontournable. Si les meilleurs demi-fondeurs français peuvent, aujourd’hui, participer à des meetings nationaux et internationaux, les athlètes de la « seconde couche », qui n’ont pas accès à ces courses et forment l’immense majorité des pelotons, sont accros aux soirées de Saint-Maur. Organisées par le club local de la VGA, elles réunissent les mercredis soirs, tout au long de l’été, plusieurs centaines de demi-fondeurs. « On vient de toute la France pour décrocher sa qualification pour un championnat de France », explique Jean-Jacques Godard, le président de la Ligue d’Ile-de-France d’athlétisme. La ligue organise d’ailleurs, chaque saison, ses championnats régionaux et interrégionaux de demi-fond long à Saint-Maur, pour permettre à ses représentants de profiter de conditions de compétition idéales.

Plus de 3400 signatures pour une pétition
Régulièrement, de grands noms viennent encore fouler l’anneau magique saint-maurien. A l’image de l’Algérien Taoufik Makhloufi qui s’est rendu en juillet dernier dans le Val-de-Marne, pour disputer un 800 m test. Une course qu’il a bouclée en 1’43’’92, avant de monter à deux reprises sur le podium olympique à Rio, sur 800 m et 1500 m. Dans le même esprit, la Fédération Française d’Athlétisme a organisé plusieurs éditions des championnats de France du 10 000 m à Saint-Maur, au cours des dernières saisons. « C’était une façon, pour nous, de conserver cette tradition », souligne Bernard Amsalem. Le président de la FFA refuse de se résigner, malgré le vote du conseil municipal : « C’est dommage de prendre ce type de décision alors que l’image de l’athlétisme est très bonne. J’espère que la mobilisation actuelle va faire réfléchir la municipalité. Je vais faire un courrier pour attirer l’attention du Maire. »
Une pétition a été lancée sur internet, pour dire « Non à la destruction de la piste du stade Chéron et à la fin des Soirées de Saint-Maur ». Elle a déjà été signée par plus de 3400 personnes, grands noms de l’athlétisme ou anonymes qui ont, sans doute, presque tous au moins deux points communs : la passion de l’athlétisme et un record personnel battu à Saint-Maur.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

*Les clubs de football locaux du Lusitanos, chez les hommes, et du FVFA Foot Féminin, chez les femmes, évoluent respectivement en CFA et en 2e division.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (8)
Philippe Medrinal - 26/10 (15h24)
Venir à Saint-Maur depuis la région havraise représentait les mercredis soir une véritable expédition. Après la journée de travail, voiture pleine nous n'arrivions pas bien avant 20 Heures; mais la certitude de repartir parfois après 1 heure du matin, avec des performances intéressantes était la motivation. Tout était réuni : qualité de la piste, l'abri du stade, la rencontre avec tous ces coureurs partageant le même objectif. Tout cela sous l'œiel souriant de l'ami Jean-Marie Wagnon que je salu
Jean Monamy - 25/10 (10h33)
ÇA NE REMUE PAS BEAUCOUP DANS LES "HAUTES SPHÈRES" POUR SAUVER CE MONUMENT ! IL FAUDRAIT POUR LE MOINS QUE CET ARTICLE SOIT EN TÊTE DE GONDOLE DU SITE FFA, ET NON PERDU DANS LA MASSE DES INFOS, AU POINT DE PASSER INAPERÇU DE LA PLUPART DES CONSULTANTS. ÇA MÉRITERAIT AU MOINS AUTANT UN GROS PLAN QUE LES ANNONCES COMMERCIALES DE VENTE DE LA BOUTIQUE OU DE LA REVUE FÉDÉRALE !
Alain Flaccus - 24/10 (08h44)
Michel n'a JAMAIS été champion olympique même sur 1500m ! (texte de Pierre Builly ) mais fut un énorme Monsieur de l'athlétisme français que le vieux stade Bonal du FC Sochaux a souvent accueilli.
James Leroux - 20/10 (21h01)
je comprends la désolation de pierre BUILLY et sa confusion quand au titre olympique de MICHEL Ceci n' enlève rien à son prestigieux PALMARES et sa colère est totalement justifiée .je suis licencié FFA depuis 1958 ..TEMOIN des événements de ST MAUR depuis les années 1960 et encore présent en 2016 (entraineur de1/2 fond à 75 ans ) et accompagnant de talentueux CADETS et Vétérans. Je suis attristé comme J.M.WAGNON et ce n'est pas la foison de courses H.S qui COMPENSERA ces belles SOIREES.
Raymond Blu - 19/10 (20h26)
Je pratique l'athle.depuis 1967. L'athlétisme ,ça c'est un sport.!!!!! j'ai souvent foulé la cendrée de St Maur dans les années 70. Aux noms de tous les grands champions ( H& F) : Ne pas toucher à nôtre stade préféré. RB
Thierry Rouillé - 19/10 (08h15)
Qu'est-ce que ce monde où l'on n'a rien à "foot" de l'Histoire de la cendrée et du synthétique ? Les soirées de Saint-Maur devraient être inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO... Dommage que vous ne mettiez pas le lien de la pétition dans cet article, ce qui éviterait de chercher... En tout cas, signons-la en masse pour que vive Saint-Maur...
Charles Gozzoli - 15/10 (08h14)
He oui cela ne fait que continuer depuis des années et des années les stades de FB grignotent les pistes d'athlétisme. Il est vrai que ces sportifs à la vue de leur comportement méritent de très beaux stades. Et puis les élus politiques des communes lisent bien la presse et regardent les médias..et ils ne voient que des gens qui courent en nature ou sur route . Allez donc courir sur route ...semble être leur philosophie
Roger Bardin - 14/10 (14h10)
moi je ne suis pas surpris c'est tout pour le football .Une politique dévastatrice pour l'athlétisme .Dans ma commune à Tarare connue par son meeting annuel du 4H nous vivons les dernières années de la piste qui à plus de 30 ans, nous ne pouvons plus sauter, lancer,et cette année nous serons encore plus de 210 licenciés.Région ,COR,Communes pas d'argent pour ce projet de rénovation indispensable pour la SUITE;
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/06 >  
28/04 > (1)
18/04 >  
15/03 >  
03/02 > (2)
18/01 >  
20/12 >  
08/12 >  
06/12 > (1)
14/10 > (10)
le reste de l'actualité
29/07 >  
14/07 >  
28/06 > (1)
27/06 >  
20/06 >  
25/05 >  
24/05 >  
24/05 >  
09/05 >  
05/05 >  
21/04 > (1)
15/04 > (1)
13/04 >  
10/04 >  
07/04 > (4)
07/04 > (1)
30/03 > (6)
29/03 >  
15/02 >  
13/02 > (4)
10/02 >  
07/02 > (5)
01/02 > (1)
11/01 >  
06/01 > (5)
rechercher
Chpt du Monde
Londres 2017
Plateforme
PASS-ATHLE
passathle
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS