MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Samir Dahmani : « J’ai rattrapé mon retard »
Commentez cette actualité
Samir Dahmani : « J’ai rattrapé mon retard »

Absent à Rio, après avoir échoué dans la quête des niveaux de performance requis pour les Jeux olympiques (1’45’’10 sur 800 m et 3’35’’00 sur 1500 m), Samir Dahmani aurait pu mettre un terme à sa saison début juillet. Mais le demi-fondeur de Martigues Sport Athlé a persévéré. Et a été récompensé le 27 août par un record personnel explosé sur 800 m, lors du meeting de Paris au Stade de France. Neuvième en 1’44’’07, il est devenu le cinquième meilleur performeur français de tous les temps sur les deux tours de piste. Une belle leçon de ténacité pour cet athlète de vingt-cinq ans, surdoué dans les catégories jeunes avant d’être freiné par de graves blessures.

Athle.fr : Votre 800 m au Stade de France, en 1’44’’07, peut-il être un déclic dans votre carrière ?
Samir Dahmani : Un déclic, non. Mais ça va me relancer. J’ai tellement donné à l’entraînement et ces dernières années pour revenir à mon niveau. A un moment, il y a forcément eu des doutes. Je me demandais si les blessures allaient me faire passer à côté de ma carrière. Depuis le début de la saison, j’attendais ce chrono mais il ne venait pas. J’étais handicapé par ma difficulté à entrer dans de grosses courses. Mais je ne me suis jamais dit qu’une telle performance était impossible.

Votre niveau à l’entraînement vous rassurait ?
Je me sentais vraiment fort. Je suis d’ailleurs étonné de ne pas avoir été meilleur sur 1500 m (3’39’’52 cet été). En début d’année, c’est sur cette distance que j’avais l’objectif de me qualifier pour les Jeux olympiques. Mais je n’ai pas du tout eu de sensations et, du coup, j’ai essayé le 800 m. Pour moi, c’est une course plus facile que le 1500 m quand tu es préparé. La souffrance dure moins longtemps et on se pose moins de questions.

Comment avez-vous digéré le fait de ne pas avoir été sélectionné pour les J.O. ?
Dans un premier temps, ça a été dur. Après la date butoir du 11 juillet, je voulais carrément arrêter ma saison. Il m’a fallu dix jours pour me remotiver. Clémence (Calvin)  m’a soutenu. On n’est pas parti en vacances. Je voulais prouver que j’avais le niveau pour aller à Rio. Je ne me suis pas levé la nuit pour regarder les Jeux, mais j’ai suivi les courses de demi-fond. C’était dur de voir les autres Français à la télévision, sans être présent.

Au meeting de Paris, vous avez enfin pu accéder à une course de très haut niveau…
Pendant toute la saison, j’étais aux portes de ce niveau-là. Du coup, j’étais obligé de me déplacer à mes frais pour participer à des compétitions, notamment en Belgique. Je me présentais au départ en me demandant à chaque fois : “Est-ce que ça va courir ?” Mes 1’44’’07 vont m’ouvrir des portes sur 800 m. Dès le début de la saison prochaine, je n’aurai plus cette contrainte. Mais je l’aurai peut-être encore sur 1500 m.

Vous sentez-vous plus à l’aise sur 800 m ou sur 1500 m ?
Je pense que  le 1500 m est ma distance de prédilection. Mais il me manque peut-être encore une année pour arriver à maturité au niveau du foncier. En jouant sur les deux tableaux, je me rends compte que je finis par être moyen partout. Il faudra peut-être que je fasse un choix pour la saison prochaine. J’aime le côté tactique du 1500 m en championnat, où je peux tirer mon épingle du jeu grâce à ma pointe de vitesse.

En France, Pierre-Ambroise Bosse est le leader incontesté sur les deux tours de piste depuis plusieurs saisons…
Ça crée de l’émulation et ça montre qu’en France, il y a de très bons coureurs de demi-fond. Pierre a trouvé une régularité à 1’43’’-1’44’’. Je pense que j’en ai aussi les capacités. J’aimerais aller le titiller, qu’on puisse faire comme les deux Polonais (ndlr : Adam Kszczot et Marcin Lewandowski), qui se tirent vers le haut.

Vous n’avez pas été épargné par les pépins physiques depuis le début de votre carrière. De quand date votre dernière blessure ?
J’ai été opéré du tendon d’Achille en décembre 2013. J’ai effectué une saison blanche en 2014 puis, en 2015, je me suis fait une fracture de fatigue à l’articulation sacro-iliaque. Cette année, il y a eu zéro bobo. Maintenant, je connais mon corps. Je sais ce qui m’a coûté ces blessures. A l’époque, je n’étais pas professionnel. J’ai beaucoup appris à l’Insep (ndlr : entre 2013 et 2015 au sein du groupe de Bruno Gajer) et, à Martigues, j’ai mis en place un staff médical autour de moi.

Vous êtes entraîné à distance par Philippe Dupont. Cet éloignement, ça n’est pas trop difficile à gérer ?
Je suis assez autonome. Parfois, j’aime bien me retrouver seul. Etre avec un groupe toute l’année, j’ai un peu de mal. En stage, je retrouve Philippe et d’autres athlètes. Cette organisation me convient bien.

On imagine que vous espérez participer enfin à votre premier grand championnat chez les seniors l’an prochain…
J’ai vingt-cinq ans. Ma route a été plus longue que prévue. Dans les catégories jeunes, l’athlé est tellement facile pour moi qu’il m’a fallu des obstacles (rires). J’ai rattrapé le retard que j’avais pris. Je dois maintenant enrichir mon palmarès. J’ai envie d’aller chercher des podiums internationaux.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez la biographie de Samir en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !! 

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/06 > (1)
07/06 >  
05/06 >  
02/06 >  
30/05 >  
15/05 > (1)
11/05 >  
02/05 >  
25/04 >  
19/04 >  
le reste de l'actualité
17/06 > (2)
16/06 > (3)
16/06 >  
15/06 > (1)
15/06 > (1)
15/06 >  
14/06 > (1)
14/06 >  
13/06 >  
12/06 >  
12/06 >  
11/06 >  
10/06 > (1)
10/06 > (2)
09/06 > (2)
09/06 > (1)
08/06 > (1)
07/06 > (6)
07/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
04/06 >  
04/06 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS