MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
André Giraud : « Travailler en équipe »
Commentez cette actualité
André Giraud : « Travailler en équipe »

Elu samedi 17 décembre à la présidence de la Fédération Française d’Athlétisme, André Giraud compte s’appuyer sur l’ensemble du comité directeur pour mener à bien son projet au cours des prochaines années. Pour athle.fr, il retrace son parcours et présente les premières mesures qu’il compte appliquer. Avec un objectif : combler progressivement le décalage qui peut exister entre la fédération et la base, en s’appuyant sur l’ensemble des structures déconcentrées.

Athle.fr : Pour commencer, pouvez-vous nous retracer votre engagement dans l’athlétisme ?
André Giraud : J’ai d’abord été coureur de demi-fond, à partir de l’âge de 14 ans, en ayant été détecté par un professeur d’éducation physique lors d’un « challenge du nombre » scolaire. J’ai fait de l’athlétisme sur piste jusqu’en espoirs. J’ai ensuite arrêté ma pratique pendant mes études et au début de ma carrière professionnelle. Puis je suis revenu à l’athlétisme par la course hors stade. Mes premiers pas de dirigeant, je les ai faits dans ce domaine en créant la section athlétisme de la Sco Sainte-Marguerite Marseille et la course Marseille-Cassis. A la Sco, nous avons construit un club en faisant le chemin inverse. Nous sommes en effet partis d’une association hors stade, pour en faire un vrai club d’athlétisme dans toute sa diversité. Tout cela grâce à la politique de développement mise en place par la fédération. Ces dernières années, nous sommes passés, en l’espace de cinq saisons, de 300 à 1500 licenciés.

Vous avez également baigné dans le monde du sport au niveau professionnel…
J’ai été président du Comité départemental olympique et sportif des Bouches-du Rhône à partir de 1995, chargé de mission à l’occasion de la Coupe du monde de football 1998 et, enfin, directeur de la jeunesse et des sports du Conseil général des Bouches-du-Rhône jusqu’à ma retraite, en 2007. Mes parcours de bénévole et professionnel m’ont tous les deux permis d’exercer des responsabilités. Le métier de dirigeant, je l’ai appris sur le terrain.

Au sein de la FFA, vous avez été vice-président à partir de 2001 et vice-président délégué à partir de 2008, tout étant président de la ligue de Provence à partir de 2008 également. Comment est née l’idée de vous présenter à la présidence de la fédération ?
Toutes ces rencontres et tout ce parcours ont fait que j’ai accédé aujourd’hui aux plus hautes responsabilités de la fédération, porté par un élan. Il y a encore deux ans, je ne m’imaginais pas être candidat. C’est lorsque j’ai appris que Bernard (Amsalem) ne se représentait pas que plusieurs acteurs de l’athlétisme, de tous les niveaux et de tous les départements, se sont tournés vers moi en me disant : « André, il faut y aller ! ». Après une période de réflexion personnelle puis une consultation, je me suis décidé dans ce contexte particulier qu’était celui du scrutin de liste. Un mode de désignation qui permettait de préparer l’élection à travers un projet. Le score que j’ai obtenu montre que l’assemblée générale et les délégués de club nous font confiance et ont été séduits par nos propositions.

Quelle est la philosophie de votre projet ?
Nous allons nous appuyer sur un socle solide qui existe aujourd’hui, grâce à la réussite fédérale de ces dernières années. Il repose sur des clubs dynamiques, de nouvelles formes de pratique et d’excellents résultats sportifs. Aujourd’hui, l’objectif que je me fixe par rapport à nos territoires est de combler progressivement le décalage qui peut exister entre la fédération, qui a avancé très vite et s’est professionnalisée au cours des mandats de Bernard Amsalem, et la base. Pour cela, je vais m’appuyer sur les nouvelles ligues, qui vont nous permettre d’inventer un nouvel athlétisme. Les services de la fédération vont travailler en étroite collaboration avec les structures locales. Par exemple, quand on organise un championnat de France, on doit davantage utiliser les savoir-faire qui existent sur le territoire concerné, pour que ce dernier puisse, lui aussi, se développer.

De quelle manière comptez-vous travailler à la tête de la fédération ?
J’ai toujours aimé travailler en équipe. Je tiens donc absolument à associer, dès le départ, l’ensemble du comité directeur à la nouvelle politique fédérale. Chacun de ses membres aura une lettre de mission à suivre. Nous allons essayer de construire un système de gouvernance et de décision beaucoup plus collectif que précédemment. Il faut que chacun ait un rôle à jouer.

Quelles sont les mesures prioritaires que vous comptez prendre dès les premiers jours de votre mandat ?
Je vais d’abord prendre rendez-vous avec toutes les ligues pour aller les rencontrer. Ma première mesure très concrète va être d’indemniser, dès le mois de février, tous les clubs qui auront des qualifiés aux championnats de France. Nos finances nous le permettent aujourd’hui. La FFA a conscience que les subventions des clubs ont diminué. Nous voulons leur redistribuer une partie des revenus générés par nos événements et partenariats pour les aider. Ma deuxième mesure, c’est de faire en sorte que, dans chaque commission, il y ait obligatoirement une personne de chaque ligue. Toutes les régions doivent être représentées. Je veux créer ce lien de proximité avec la fédération à travers les commissions.

Au cours de votre mandat, la France va accueillir plusieurs grands événements athlétiques…
Trois rendez-vous sont déjà posés : les championnats d’Europe par équipes dans la métropole de Lille en juin prochain, les championnats du monde de trail en 2019 à La Réunion, et les championnats d’Europe 2020 à Paris. Pour cette dernière compétition, nous sommes candidats. A partir du moment où nous aurons toutes les garanties financières, nous serons évidemment à fond derrière cette candidature, et nous mobiliserons l’ensemble de nos structures sur ce projet structurant pour le développement de l’athlétisme sous toutes ses formes.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/10 >  
05/09 > (1)
29/07 >  
28/06 > (1)
20/06 >  
24/05 >  
21/04 > (1)
13/04 >  
29/03 >  
15/02 >  
le reste de l'actualité
23/10 >  
09/10 >  
06/10 >  
21/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
14/07 >  
27/06 >  
14/06 >  
25/05 >  
24/05 >  
09/05 >  
05/05 >  
28/04 > (1)
18/04 >  
15/04 > (1)
10/04 >  
07/04 > (4)
07/04 > (1)
30/03 > (6)
15/03 >  
13/02 > (4)
10/02 >  
07/02 > (5)
03/02 > (2)
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS