MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : L’éclair Gnafoua
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle : L’éclair Gnafoua

Deux nouveaux niveaux de performance requis pour les championnats d’Europe en salle sont tombés ce samedi lors de la première journée des championnats de France Elite, disputés dans le vélodrome de Bordeaux-Lac : Floriane Gnafoua sur 60 m et Jessica Cérival au poids. Kafétien Gomis s’en est également rapproché, alors que Christophe Lemaitre a tenu son rang sur 60 m.

La Perf'

Gnafoua, quel retour !

Son nom était apparu dans la liste des engagées, entouré d’incertitudes en raison du vide régnant dans la case réservée à son chrono de l’année. La faute à une lésion de l’aponévrose survenue début janvier. Floriane Gnafoua a rapidement chassé les doutes dans le vélodrome de Bordeaux-Lac. Sa série conclue en 7’’23 l’a propulsée en favorite de la finale et, surtout, lui a garanti une place dans l’avion pour les championnats d’Europe en salle dans quinze jours. En finale, la sociétaire d’Athlé 91 a récidivé, même sans l’aide de Marie-José Ta Lou, l’Ivoirienne blessée à l’issue de sa série en 7’’14. L’Essonnienne a fait parler son départ de feu et sa puissance dans la première moitié de la course pour creuser un trou irrémédiable sur ses poursuivantes. Lauréate en 7’’21, l’élève d’Alex Menal à Fontainebleau pouvait arborer un grand sourire au moment de monter sur le podium.

« Je reviens de blessure et j'appréhendais cette compétition. J'y ai beaucoup pensé ces derniers temps. J'ai trois semaines de séances pas très rapides dans les jambes, et malgré cela, je reviens avec deux bons chronos et une qualification pour les Europe de Belgrade, donc je suis très, très contente », savourait-elle. Désormais tournée vers Belgrade, où elle espère « une finale », elle a dix jours pour « rattraper le retard pris, afin de faire descendre encore le chrono vers les 7’’10, mon objectif de la saison. » En Serbie, elle retrouvera son amie et dauphine du jour, Stella Akakpo (Amiens UC), deuxième de la course en 7’’33.

Le Temps Fort

L’heure de la maturité pour Jessica Cerival

Les premières épreuves des championnats de France ont la fâcheuse habitude, chaque année, de tarder à décoller. Cette année, Jessica Cérival a décidé de frapper fort d’entrée de jeu. Avec 17,62 m dès sa première tentative au poids, elle a idéalement lancé le cru 2017 des France Elite. Retrouvez notre gros plan en cliquant ici.

La Décla

« Je vais prendre un gros dessert ce soir ! »

La toute fraîche championne de France du 60 m haies a son idée bien à elle pour fêter sa première couronne nationale. Jusqu’alors, Sandra Sogoyou (ACP Marseille) n’avait connu qu’une troisième place sur 60 m haies chez les seniors, en 2015 à Aubière. La Marseillaise de 25 ans a saisi sa chance ce samedi, en revenant centimètre par centimètre sur Laura Valette (Nantes MA), partie plus fort. Ensemble sur la ligne, les deux demoiselles ont été chronométrées en 8’’15, avec toutefois un très léger avantage à Sogoyou. Cela valait bien un gros gâteau !

Retrouvez toutes les réactions dans le fil de la journée, en cliquant ici

Le Chiffre

La preuve par 7 de Lemaitre

Christophe Lemaitre a décroché à Bordeaux son septième titre de champion de France du 60 m. Toujours régulier, l’Aixois a conclu sa finale en 6’’60, et en tirait un bilan « moyen. Je peux mieux faire. L’hiver m’a permis de bosser la mise en action et de faire de la compétition. C’est toujours bien de se confronter pour voir où on en est. » Satisfait de sa technique de course en finale, pour sa dernière sortie hivernale en 2017, il n’a guère été poussé par ses concurrents. Marvin René et Mahamadou Fall blessés lors des séries, Jimmy Vicaut absent, Lemaitre a bouclé sa course avec 19 centièmes de marge sur Ben Bassaw, deuxième. Pas de quoi gêner Lemaitre, qui a pris l’habitude depuis 2010 d’être dans un autre monde au niveau hexagonal.

Et Aussi

Gomis se replace

Arrivé en Gironde dans le doute, Kafétien Gomis s’est partiellement rassuré ce samedi. Doté cette saison d’une performance de pointe de 7,81 m (à Tignes), il a amélioré sa marque de trois centimètres malgré un contexte perturbé. « Je me suis fait une petite inflammation à l’insertion de l’ischio. J’ai donc abordé le premier essai comme si c’était le dernier. J’ai ensuite sauté au troisième, pour ne pas trop me refroidir, puis au sixième. Je ne fais pas le niveau de performance pour Belgrade mais je suis encore champion de France, dix ans après mon premier titre, et je me replace au niveau européen. On verra si c’est suffisant pour la Serbie », disait-il, avec sa sagesse habituelle. A l’heure où nous bouclions ces lignes, le Lillois pointait à la treizième place des bilans européens à trois athlètes par pays (et sans les Russes).

Frédéric Dagée était, lui, déjà assuré d’être du voyage à Belgrade. Venu aux France pour une répétition des qualifications qui l’attendent dans quinze jours, il a réussi trois jets réguliers à plus de 19,60 m en entrée de concours, mais n’a pas pu améliorer sa marque par la suite. Il a pourtant « lâché les chevaux », mais a « manqué de jus » pour aller titiller le Congolais Franck Elemba Owaka (EFCVO), lauréat du jour avec un excellent 20,80 m. Pour son troisième concours en rotation, après seulement quelques mois de pratique avec sa nouvelle technique, le Niçois a pu prendre des repères qui lui seront utiles à l’avenir.

Le concours de la hauteur féminine a livré un podium en tous points identiques à celui de 2016, avec Marine Vallet (Stade Rennais) sur la plus haute marche du podium. Mais la Bretonne a dû s’employer bien plus que l’an passé pour triompher de Prisca Duvernay et Solène Gicquel, en franchissant 1,86 m au passage. La perche féminine a souri à Maria Ribeiro-Tavares (Sco Sainte-Marguerite), qui a dompté une barre à 4,35 m dans un concours indécis dominé par la junior suédoise Lisa Gunnarsson (Stade Français) avec 4,51 m. La longueur, elle, s’est offerte à la favorite, Haoua Kessely (CA Balma), mesurée à 6,32 m.

Les courses de demi-fond ont connu des scenarii bien différents : Elodie Normand (Sco Sainte-Marguerite) a, comme prévu, survolé le 1500 m féminin en 4’22’’94, tandis que le 3 000 m masculin a sacré le surprenant Yann Schrub (Athlé Sarreguemines Sarrebourg), qui a dépassé dans les derniers centimètres de course le Marocain du Suresnes-Nanterre AC Abdelmajid Azzaoui. Enfin, Jérémy Lelièvre (SPN Vernon) a pris les commandes de l’heptathlon après quatre épreuves, et totalise 3308 points, devançant l’Italien Simone Cairoli (3279 pts), Maxime Maugein (Entente Poitiers Athlé, 3222 pts), Bastien Auzeil (EA Grenoble, 3180 pts) et Florian Geffrouais (CA Jules Garnier, 3170 pts). Kevin Mayer, qui n'a pas pris part à la longueur, a montré de belles choses sur la piste, avec un 60 m en 7''01, un poids à 15,11 m et surtout une hauteur à 2,06 m. 

A Bordeaux, Etienne Nappey pour athle.fr

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Tous les résultats de ces championnats : cliquez ici
Retrouvez quelques photos de la journée en cliquant ici

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/10 >  
21/10 > (1)
01/10 >  
28/09 >  
10/09 >  
22/07 > (1)
21/07 > (1)
20/07 > (1)
15/07 >  
15/07 >  
le reste de l'actualité
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 >  
16/11 >  
15/11 >  
12/11 > (1)
12/11 >  
08/11 >  
05/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
02/11 >  
02/11 > (1)
30/10 >  
29/10 > (3)
29/10 >  
26/10 > (1)
23/10 >  
22/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
19/10 >  
16/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS