MON ACCÈS
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Alexandra Tavernier : « La machine est relancée ! »
Commentez cette actualité(3)
Alexandra Tavernier : « La machine est relancée ! »

De retour depuis mardi sur les bancs de la faculté, Alexandra Tavernier est rentrée avec le sourire de la Coupe d'Europe hivernale des lancers à Las Palmas (Espagne). Aux côtés de ses camarades de l'équipe de France, la Haut-Savoyarde de 23 ans a réalisé un véritable « hat trick » aux Canaries. En plus du  titre par équipe conservé par les Françaises, la spécialiste du marteau a signé sa première victoire individuelle dans la compétition avec un jet à 71,71 m, synonyme de niveau de performance requis pour les championnats du monde de Londres cet été. Pour athle.fr, elle revient sur ce week-end ensoleillé pour les lanceurs tricolores ainsi que sur la progression de sa préparation.

Alexandra, on suppose que vous êtes satisfaite de votre week-end...
Oui, ça a été hyper positif ! Surtout que l'année dernière, on avait gagné, mais pas mal de gens ont dit que c'était parce que les Allemandes n'étaient pas là. Cette année, elles étaient présentes et on a réussi à remporter cette coupe d'Europe avec trois niveaux de performances requis : Mélina (Robert-Michon, disque), Quentin (Bigot, marteau) et moi, en plus de Jessica (Cerival, poids), qui les a réalisés à Belgrade (le 3 mars lors des championnats d'Europe en salle). Donc, c'est une très, très bonne coupe d'Europe. Après, je suis très satisfaite de moi dans le sens où les minimas ont été réalisés très tôt, avec ma meilleure performance hivernale de tous les temps. J'avais beaucoup plus sous le pied, mais il faut se contenter de ce qui a été fait. C'est de bon augure pour la suite.

Comment s'est déroulé votre concours ?
Les conditions étaient bonnes. Il y avait du soleil, en fait beaucoup de soleil ! (rires) Le seul bémol, c'est qu'on avait déjà 43 minutes (sic) de retard au début de la compétition. On est resté quasiment une heure sous une tente en plein cagnard, mais c'est pour tout le monde pareil. J'ai fait deux bons jets d'échauffement, dans le bon axe, avec les bonnes intentions. J'ai essayé de construire mon concours. J'ai commencé par un jet à 69,33 m au premier essai, en lançant vraiment pour assurer. C'était juste pour avoir un jet correct dans le secteur, et déjà ma meilleure perf' de l'année. J'étais satisfaite, mais je me suis dit que c'était aujourd'hui que je devais faire mes minimas. J'avais effectué 20 jours d'entraînement hyper positifs, donc je me suis dit : « autant y aller, autant me faire plaisir ! ». Au deuxième essai, je réalise les minimas (71,71 m), vraiment au ralenti. Il y avait de très bonnes choses, mais il peut y avoir tellement plus d'évolution, ça peut aller plus loin sur ce jet. Ensuite, on essaie de travailler la technique sur le reste du concours avec des jets mesurés à 66-67 m (et même 68,11 m au 5e essai). C'est vraiment dommage parce que soit ils tapaient par terre, soit ils touchaient le filet, donc je perds énormément de distance. Mais c'est très encourageant pour la suite.

En 2016, vous avez couru après le NPR pendant une bonne partie de la saison estivale. Que ressentez-vous après vous en être débarrassée aussi tôt ?
Dès l'ouverture du calendrier, j'ai réussi à le faire. C'est hyper positif, ça me permettra de m'entraîner beaucoup plus sereinement. Avec mon entraîneur (Gilles Dupray, manager national des lancers), on a débriefé très rapidement après la compétition, mais uniquement à propos du concours. On doit manger ensemble demain pour discuter, on va prendre un petit moment pour mettre au point la suite.

« Transmettre l'esprit des lancers aux plus jeunes »

Comment vous êtes vous sentie par rapport à l'an dernier à la même période ?
Je ne pourrais pas dire si c'était mieux que l'an dernier ou pas, mais une chose est sûre, c'est que les minimas de Jessica juste avant la compétition ont créé une ambiance, une émulation qui a vraiment porté l'équipe. Tout le monde voulait donner le maximum. En plus, pour une fois j'ouvrais le bal, alors que d'habitude je suis toujours la dernière à lancer. Je n'avais pas le droit à l'erreur parce que c'est moi qui lançais l'équipe. Ça a été une super compétition du début à la fin, tout le monde est venu encourager tout le monde. C'est ça, l'esprit des lancers qu'on essaie de transmettre aux plus jeunes. Il y avait trois bizuths, trois espoirs qui sont entrés en équipe de France, dont un qui a éclaté son record au disque (Jordan Guehaseim, 5e avec 57,70 m). Maintenant, on va essayer de défendre notre titre l'année prochaine, et j'espère qu'il y aura autant de monde, voire plus, pour nous accompagner lors de cette future coupe d'Europe.

Après votre 11e place en finale des Jeux olympiques à Rio, dans quel état d'esprit avez-vous attaqué cette nouvelle saison ?
L'an dernier, j'ai couru après les minimas. Sincèrement, j'ai seulement fait deux [bons] jets : une fois pour réaliser les minimas (72,16 m le 17 juin) et l'autre pour passer en finale des Jeux (70,30 m le 12 août). Dans l'absolu, la préparation n'a pas été mauvaise. Elle était même pile poil comme il fallait puisque j'arrive à rentrer en finale malgré une fin d'année compliquée. Une 11e place aux Jeux olympiques, je ne crache pas dessus. Après, il fallait voir un peu le contexte difficile à gérer. Une année comme celle-là n'est pas évidente à effacer. Cette saison, les débuts ont aussi été compliqués. Lors de mon premier concours, je finis avec 66 m (66,98 m le 19 février). La compétition suivante, je lance à 68 m (67,75 m le 25 février). Ça n'a pas été facile à se mettre dans le bain. En plus, les entraînements ces derniers jours ont été un peu compliqués, malgré un super stage en Afrique du Sud avec de grosses performances. Ça y'est maintenant, la machine est relancée ! Je suis tranquille par rapport à ces minimas. Je pense même c'est vraiment mieux que ça se soit fait comme ça. Je vais pouvoir être libérée et reprendre le plaisir que j'ai eu en 2015, l'année des Mondiaux, où j'ai pu m'exprimer pleinement.

Après le bronze mondial en 2015, quel est votre objectif pour les championnats du monde à Londres cet été ?
L'objectif reste entre mon coach et moi, mais je pense qu'il ne sera pas utopique. Je n'aurai pas à en rougir. Je vais m'entraîner pour ne pas avoir de regrets, pour me refaire plaisir et faire rêver un peu tout le monde comme à Pékin il y a deux ans...

Propos recueillis par Camille Vandendriessche pour athle.fr

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

Alexandra Tavernier
Age / Sél.23 ans / 12 A
ClubAnnecy haute savoie a. *
SpécialitéDisque - Marteau
RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Jean-pierre Fouquert - 16/03 (18h47)
c est super pour alexia mais il lui faut des rivales en france qu est devenue alexia sedykh qui etait tres douee et de la meme generation
Jocelyn Launey - 16/03 (14h50)
Clause Molière... Hat trick, expression fréquemment utilisée dans le domaine sportif, fait référence à 3 et pas 2. En l'occurence pour Alexandra : Victoire collective, victoire individuelle, minima mondiaux.
René Fabreguettes - 15/03 (18h11)
"hat trick" , késaco? Alexandra n'aurait elle pas tout bonnement fait d'une pierre (ou d'un marteau) deux coups? Les anglais quittent l'Europe, mais pas leur langue!
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/05 >  
16/05 >  
05/05 >  
02/05 > (3)
27/04 >  
19/04 >  
12/04 >  
03/04 >  
31/03 > (6)
25/03 >  
le reste de l'actualité
22/05 >  
22/05 >  
21/05 > (3)
20/05 >  
19/05 >  
18/05 >  
17/05 >  
15/05 >  
15/05 >  
13/05 >  
12/05 >  
10/05 > (1)
09/05 >  
09/05 > (2)
04/05 > (1)
02/05 > (2)
01/05 >  
30/04 >  
29/04 >  
28/04 > (3)
27/04 >  
24/04 >  
24/04 >  
21/04 >  
18/04 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS