MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde de cross : Guimard à son avantage
Commentez cette actualité
Championnats du monde de cross : Guimard à son avantage

Au cours de Mondiaux survolés par le Kenya, Freddy Guimard a été le meilleur Français de la compétition. Il a pris la soixante-dixième place de la course seniors. Emmanuel Roudolff-Lévisse et Alexis Phelut ont, eux, obtenu des résultats en deçà de leurs espérances à Kampala (Ouganda).

Champion de France du 10 000 m l’an dernier alors qu’il n’était pas forcément le grand favori, Freddy Guimard est un homme de grand rendez-vous. Le fondeur d’Alès Cévennes Athlétisme l’a une nouvelle fois prouvé à Kampala. Quatrième des championnats de France de cross à Saint-Galmier, il était arrivé en Ouganda sans faire de bruit. Ce discret athlète n’a pas non plus fait beaucoup de vagues en début de course, en partant au-delà de la centième place. Mais, au fil des boucles, il n’a cessé de remonter au classement. Pour terminer à une intéressante soixante-dixième place à un peu plus de trois minutes du vainqueur, le Kényan Geoffrey Kipsang Kamworor, qui conserve son titre. « Je n’avais aucune idée de mon niveau mondial, a reconnu Freddy Guimard sur le site spe15.fr. Je suis parti dans les 100-110. Au premier tour, je me sentais mal. Au deuxième, j’ai commencé à me sentir bien, j’ai gagné 20 places pour passer 80. Puis j’ai commencé à remonter pour être 70e (…). »

Coup de chaud pour Roudolff-Lévisse et Phelut
Le coureur de 30 ans, entraîné par Jean-Pierre Maréchal, s’est bien adapté à la chaleur qui s’est abattue pendant toute la journée sur Kampala. Moins de réussite pour Emmanuel Roudolff-Lévisse et Alexis Phelut, qui ont beaucoup souffert des conditions climatiques. Parti très vite, le premier a rapidement baissé de pied et a ensuite vécu un long calvaire. Un vrai jour sans, sanctionné par une 99e place loin de ses ambitions. Déception également pour Alexis Phelut chez les juniors, qui visait une place dans les cinquante premiers. Victime d’un point de côté, il a dû se contenter de la 71e place.

L’hégémonie kényane
Les Bleus n’ont assisté que de très loin aux démonstrations des fondeurs kényans, très impressionnants tout au long de la compétition. Ces derniers ont raflé tous les titres chez les seniors, avec Kamworor chez les hommes, Irene Chepet Cheptai chez les femmes, et le relais mixte. Une domination symbolisée par la présence de six Kényanes aux six premières places dans l’épreuve féminine. Les spectateurs ougandais, particulièrement survoltés ont pu fêter la victoire de l’un des leurs dans la course juniors garçons, avec la première place de Jacob Kiplimo. Chez les juniors filles, l’Ethiopie a sauvé l’honneur en s’offrant son seul titre du jour grâce à Letesenbet Gidey.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photo : Jiro Mochizuki / Roger Sedres for IAAF

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
15/07 >  
15/07 > (1)
14/07 > (1)
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
13/07 > (3)
12/07 >  
le reste de l'actualité
15/07 >  
15/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
13/07 >  
12/07 > (2)
12/07 >  
10/07 > (2)
10/07 >  
08/07 > (2)
08/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
06/07 > (1)
05/07 >  
05/07 >  
04/07 >  
04/07 > (4)
02/07 > (1)
02/07 > (1)
02/07 > (1)
01/07 >  
30/06 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS