MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Décès de Raymond Lorre : L’athlétisme français est en deuil
Commentez cette actualité
Décès de Raymond Lorre : L’athlétisme français est en deuil

Raymond Lorre, organisateur historique du meeting de Paris et créateur du marathon de la capitale, s’en est allé dans sa quatre-vingt-douzième année. L’athlétisme français perd une de ses grandes figures.

La famille de l’athlétisme vit un début d’année 2017 endeuillé. Après Jean Poczobut et Jean Huitorel, c’est un nouveau grand nom du premier sport olympique qui s’en est allé, en la personne de Raymond Lorre. « Ce sont des personnes qui ont marqué l’histoire de la fédération, rend hommage André Giraud, président de la FFA. Raymond Lorre a été un grand organisateur, avec la naissance du meeting de Paris et la création du marathon de Paris. J’avais eu l’occasion de le rencontrer en décembre 2015, lors du séminaire fédéral à Ajaccio. »
Un rendez-vous annuel lors duquel Raymond Lorre, qui vivait une partie de l’année en Corse, avait été invité. Ce dernier en avait profité pour remettre à Bernard Amsalem, alors président de la FFA, une statuette de la Vierge Marie que Jules Ladoumègue lui avait confié sur son lit de mort. Le médaillé d’argent sur 1500 m aux Jeux olympiques de 1928 et multiple recordman du monde la gardait toujours sur lui, en guise de porte-bonheur.
Raymond Lorre, tout au long de sa vie, avait noué des liens très forts avec de nombreux champions, qu’ils soient retirés des pistes ou au sommet de leur gloire. Lui-même excellent coureur, avec deux titres de champion de France sur 400 m en 1946 et 1949, il prend la présidence du Stade Français en 1968. Six ans plus tard, il lance, avec son club, le meeting Léon Signoret, émanation d’une réunion créée en 1922 et organisée de façon ponctuelle par le Racing-Club de France, le Paris Université Club et le Stade Français.

Un meeting tourné vers le spectacle
Le natif de Saint-Brieuc, venu du milieu privé et plus précisément du BTP, a du flair et sait se montrer visionnaire. Il monte au stade Jean Bouin un meeting doté d’un solide budget et tourné vers le spectacle. Il peut compter sur la présence de nombreuses stars de l’athlétisme et n’hésite pas à innover avec des épreuves pour le moins originales (80 mètres des Reines de Beauté, relais des Parlementaires, course de jockeys en tenue), comme le racontait le site spécialisé spe15.fr en septembre dernier. Le succès est au rendez-vous et ne se démentira pas, à Charléty puis au Stade de France, avant le retour à Charléty en juillet prochain.
En 1997, Raymond Lorre passe la main. Paradoxalement, celui qui a contribué à moderniser et professionnaliser l’athlétisme confie, dans les colonnes du quotidien L’Humanité, regretter l’essor du sport business. « Les athlètes sont déjà cousus d’or grâce aux meetings. On est en train de gaver des oies alors que les ligues et la fédération crèvent. Si l’IAAF a trop d’argent, qu’elle le distribue aux clubs et aux pays qui en ont besoin », s’exclame l’organisateur, qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Les clubs en maîtres d’œuvre
Il faut dire qu’il a toujours milité pour que les clubs restent les maîtres d’œuvre des meetings, plutôt que de laisser la place à des sociétés commerciales. « Il a permis à la FFA de renforcer son offre d’événements patrimoines », note d’ailleurs André Giraud, en référence au meeting de Paris qui est, aujourd’hui, la propriété de la Fédération. Le marathon de Paris, que Raymond Lorre a créé puis a contribué à populariser, en lui permettant de sortir du bois de Boulogne pour intégrer les rues de la capitale, aura connu un autre destin. Repris par la Mairie de Paris, il est aujourd’hui organisé par une société privée, Amaury Sport Organisation, avec le succès que l’on connaît.
La course à pied, et plus globalement l’athlétisme, ont acquis leurs lettres de noblesse à Paris. Pour preuve, la toute récente annonce de l’organisation des championnats d’Europe 2020 au Stade Charléty, dix-sept ans après d’inoubliables Mondiaux au Stade de France. Raymond Lorre, grand artisan et promoteur de notre sport, y est pour beaucoup.

La Fédération Française d’Athlétisme adresse à la famille et aux proches de Raymond Lorre ses plus sincères condoléances.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
05/12 >  
01/12 >  
21/11 >  
09/10 >  
05/10 >  
26/07 >  
27/06 > (1)
06/06 >  
25/05 >  
24/05 >  
le reste de l'actualité
08/12 >  
29/11 >  
25/10 >  
18/10 >  
06/10 >  
21/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (1)
29/07 >  
14/07 >  
28/06 > (1)
27/06 >  
20/06 >  
14/06 >  
24/05 >  
09/05 >  
28/04 > (1)
21/04 > (2)
18/04 >  
13/04 >  
10/04 >  
07/04 > (4)
29/03 >  
15/03 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS