MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Coupe d’Europe de marche : Les Bleus ambitieux à Podebrady
Commentez cette actualité
Coupe d’Europe de marche : Les Bleus ambitieux à Podebrady

Quatorze Français se sont envolés vendredi matin pour la République Tchèque, afin de disputer ce dimanche la Coupe d’Europe de marche. Même en l’absence de leur leader Yohann Diniz, ce collectif jeune et en pleine progression aura une belle carte à jouer. Emilie Menuet et Kevin Campion font figure de leaders chez les seniors, alors que David Kuster a les moyens de s’inviter sur le podium chez les juniors. Présentation avec Pascal Chirat, manager de la marche à la direction technique nationale.

Malgré ses 1h23’50’’ à Podebrady début avril, Gabriel Bordier ne sera pas de retour en République Tchèque, ce dimanche. La faute à sa relative contre-performance lors des championnats de France, qui faisaient office d’épreuve de sélection. Mais surtout à la densité impressionnante sur cette distance cette saison, comme le confirme Pascal Chirat, manager de la marche à la DTN : « Dans le passé, nos équipes ont souvent manqué d’homogénéité. Cette fois, on n’a jamais eu un collectif avec une densité autour des 1h23 aussi forte. » Avec Kevin Campion, le recordman de France espoirs Jean Blancheteau, Fabien Bernabé et Aurélien Quinion, les Tricolores peuvent espérer « un classement honorable », dixit le manager. Le premier nommé, du haut de ses bientôt vingt-neuf ans, est largement l’aîné du quatuor. Et aussi le leader, après son record personnel en 1h20’28’’ réalisé, là aussi, à Podebrady en avril. Mais le niveau et l’enjeu vont monter encore d’un cran. « Jusqu’à présent, Kevin a obtenu des résultats en grands championnats bien inférieurs à son potentiel, rappelle Pascal Chirat. L’objectif est qu’il trouve le déclic et qu’il décroche un top 8 ou un top 12. »

Menuet pour se rapprocher des 1h30
Emilie Menuet
possède aussi les qualités pour jouer les premiers rôles, chez les seniors femmes. La treizième du 20 km des Jeux olympiques de Rio est en forme, après un bon stage national de préparation au Portugal. Un rassemblement où « tout le monde a bien bossé, dans un super état d’esprit », se félicite Pascal Chirat. « L’idée est qu’Emilie conforte son classement au niveau international, poursuit le manager. Elle peut viser le top 8 et se rapprocher des 1h30. » Le record de France, détenu en 1h31’15’’ par Nora Leksir depuis 2000, pourrait donc bien être en danger ce dimanche. La sociétaire de l’AJ Blois Onzain sera accompagnée, dans cette course, par Corinne Baudoin, Marine Quennehen et Clémence Beretta. Cette dernière espère profiter de l’occasion pour réaliser le niveau de performance requis pour les championnats d’Europe espoirs.

Des espoirs de podium pour Kuster
Sur 10 km juniors, David Kuster s’est déjà largement acquitté du chrono demandé pour espérer participer aux championnats d’Europe de sa catégorie. L’Alsacien marchera donc sans pression et pourrait frapper un grand coup. « On a de bons espoirs de podium avec David, estime Pascal Chirat. Il doit maintenant apprendre à gagner et développer des schémas de course qui lui permettront de batailler pour la victoire. » Il sera servi niveau concurrence en République Tchèque, avec la présence de l’Allemand Leo Kopp, qui l’a déjà battu deux fois cette saison. Son coéquipier Justin Bournier a le potentiel pour l’accompagner dans quelques semaines aux Europe de Grosseto (Italie), tout comme les juniors filles Camille Aurrière et Eloïse Terrec.

Molmy à l’attaque du 50 km
Enfin, Damien Molmy se sentira peut-être un peu esseulé sur 50 km, puisqu’il sera le seul Français au départ de cette course. Le marcheur du CA Montreuil 93, qui possède un record en 3h59’35’’, retrouve l’équipe de France après une longue « traversée du désert », puisque sa dernière sélection remonte à avril 2010. C’était déjà Podebrady, où il avait été contraint à l’abandon. Un mauvais souvenir qu’il a sans doute hâte de gommer. « L’objectif avoué de Damien, ce sont les minima pour les Mondiaux de Londres (3h54’00), explique Pascal Chirat. Dans l’absolu, c’est faisable. Mais il ne devra pas commettre d’erreurs. » Sur le papier, l’équipe de France n’a sans doute jamais eu autant d’athlètes, catégories jeunes et senior confondues, pouvant sérieusement prétendre à une qualification pour un grand championnat estival. Reste désormais à transformer l’essai sur le terrain.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

La compétition sera à suivre en streaming dimanche à partir de 8h sur ce site.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/11 >  
10/11 >  
10/11 >  
27/10 >  
14/10 >  
09/10 > (2)
07/10 > (4)
15/09 >  
13/09 >  
12/09 >  
le reste de l'actualité
21/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
20/11 > (1)
20/11 >  
17/11 > (2)
16/11 >  
16/11 >  
14/11 >  
13/11 > (2)
09/11 >  
08/11 >  
08/11 >  
06/11 >  
05/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
02/11 >  
31/10 >  
30/10 >  
30/10 > (1)
23/10 >  
23/10 >  
23/10 > (1)
22/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS