MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite : Les forces en présence (1/2)
7120
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite : Les forces en présence (1/2)

Les championnats de France Elite se déroulent de vendredi à dimanche sur la piste du stade Delort à Marseille. Les objectifs sont divers pour les athlètes présents. Certains viennent confirmer leur suprématie au niveau national, quand d’autres arrivent dans l’espoir de valider le niveau de performance requis (NPR) pour les championnats du monde de Londres. Premier volet de la présentation, avec les concours et les épreuves combinées.

Hauteur
Femmes - NPR : 1,94 m
La discipline se cherche un leader. Cette année, le concours s’annonce indécis, avec cinq athlètes françaises à 1,80 m ou plus. Parmi elles, on retrouve la championne de France de l’an passé, Marine Vallet (Stade Rennais Athlétisme). Elle arrive avec la deuxième performance française de l’été (1,85m), un centimètre derrière Prisca Duvernay (Entente Sud Lyonnais). Coralie Arcuby (Amiens Uc) vient de décrocher le titre chez les espoirs avec un nouveau record personnel (1,83 m). Elle est suivie de très près par Solène Gicquel (Stade Rennais Athlétisme) et Nawal Meniker (Lille Métropole Athlétisme). La Britannique Bethan Partridge possède la meilleure performance des engagées (1,87 m) mais concoure en temps qu'invitée.

Hommes - NPR : 2,30 m
Le grand favori se nomme Mickael Hanany. A 34 ans, le sociétaire de l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise est reparti de l’avant, en l’emportant avec 2,26 m lors des championnats d’Europe par équipes. Il vise le NPR pour les Mondiaux. Privé de la concurrence de Matthieu Tomassi, en lice aux Europe espoirs de Bydgoszcz, son plus sérieux adversaire est Abdoulaye Diarra (Ca Montreuil 93), auteur d’un saut à 2,20 m. Derrière, le podium est incertain, puisque neuf tricolores se tiennent en cinq centimètres. Le moindre échec pourrait être crucial dans la course à la médaille.

Perche
Femmes - NPR : 4,60 m
En l’absence de Ninon Guillon-Romarin, sélectionnée aux Europe espoirs, Marion Lotout (Stade Sottevillais 76) endosse logiquement le statut de favorite de l’épreuve. La Bretonne d’origine tentera de reconquérir l’or, deux ans après son dernier titre. Sur sa route, elle retrouve Maria-Léonore Ribeiro Tavares (Sco Ste-Marguerite Marseille), bronzée l’an passé, et Solène Guiloineau (Ea St-Quentin-en-Yvelines). La junior suédoise Lisa Gunnarsson (Stade Français Paris) dispose de la meilleure performance sur le papier (4,55 m), elle qui avait déjà remporté le concours à Angers.

Hommes - NPR : 5,70 m
C’est sans doute le concours le plus homogène en France actuellement. Et sa tête d’affiche est évidemment Renaud Lavillenie (Clermont Athlétisme Auvergne). Le recordman du monde (6,16 m) a repris un bon bol de confiance à Lausanne, en franchissant 5,87 m sur élan complet. Il va retrouver deux autres perchistes ayant réalisé le niveau de performance pour Londres : son frère et partenaire de club Valentin Lavillenie (5,70 m), ainsi que Kévin Ménaldo (EFCVO), peut-être sa plus grande menace (5,83 m). Il ne manque finalement qu’Axel Chapelle, en course pour le titre européen espoirs à Bydgoszcz.

Longueur
Femmes - NPR : 6,75 m
Dix centimètres. C’est ce qui sépare Eloyse Lesueur (Sco Ste-Marguerite Marseille) du niveau de performance pour Londres. La Marseillaise, en quête d’un doublé avec le triple, a pour le moment réalisé 6,65 m et espère faire un grand pas vers l’Eurostar à la maison. La lutte pour le podium promet d’être intense entre le tenante du titre Haoua Kessely (Ca Balma), la championne de France espoir 2017 Chloé Maurin (Sco Ste-Marguerite Marseille), Daniella Sacama-Isidore (Club Colonial) ou encore Pauline Lett (Athlétisme Metz Métropole). A noter l'absence de la meilleure performeuse française de l'année, Rougui Sow, qui participe aux Europe espoirs.

Hommes - NPR : 8,15 m
D’après les bilans tricolores cette saison, ils sont trois à pouvoir se disputer le titre national. Le tenant du titre, Jean-Pierre Bertrand (Nantes Métropole Athlétisme), est aussi celui qui a sauté le plus loin (7,96 m). Raihau Maiau (Ca Balma), blessé l’an passé, est bel et bien de retour en 2017 avec 7,94 m. Les deux jeunes sauteurs (25 ans) devront tout de même se méfier de l’ancien Kafétien Gomis (Lille Métropole Athlétisme). Le Nordiste (7,92 m) est le spécialiste des sixièmes essais et espère montrer aux jeunes qu’il faut toujours compter sur lui. Si le concours tient ses promesses, on pourrait peut-être voir ces trois-là se rapprocher du NPR pour Londres.

Triple Saut
Femmes - NPR : 14,25 m
Comme à la longueur, Eloyse Lesueur (Sco Ste-Marguerite Marseille) a la faveur des bilans cette année (14,10 m) et n’est pas loin du NPR pour Londres. Mais le titre sera très disputé avec la présence de Jeanine Assani Issouf (Limoges Athlé). La Limousine (14,03 m), championne de France en titre, participe depuis deux ans aux grands championnats estivaux. Elle aura, elle aussi, aura la volonté de sauter plus loin que 14,25 m. C’est l’un des duels à suivre ce week-end chez les femmes. Nathalie Marie-Nely (Ca Montreuil 93) pourrait compléter ce beau podium.

Hommes - NPR : 17,00 m
Jean-Marc Pontvianne (Entente Nimes Athlétisme) domine la discipline cette saison. Il a réalisé par deux fois 17,13 m, une fois en salle et une fois en plein air. Il affiche une belle régularité entre 16,80 m et 17 m et veut faire le doublé salle-plein air. Benjamin Compaoré (Ca Montreuil 93) et Yoann Rapinier (EFCVO) ont tous les deux sauté à 16,63 m cette année. Derrière Chérif Dia (As Saint-Junien) ou Jonathan Drack (Ca Balma) ont les moyens d’aller disputer le podium. Melvin Raffin (Savigny Sénart Athlétisme), qui aurait pu s’inviter dans la bagarre pour la gagne, est en stage de préparation pour les championnats d’Europe juniors.

Poids
Femmes - NPR : 17,75 m

Jessica Cérival (EFCVO) devrait décrocher, sauf catastrophe, son huitième titre hexagonal consécutif. La lanceuse entraînée par Michel Tranchant a, en plus, réalisé le niveau de performance pour les Mondiaux grâce à un jet à 17,76 m en finale des Europe en salle cet hiver. L’enjeu sera simple : prendre des repères et monter en puissance sur la route de Londres. Elle profitera de la concurrence de la Camerounaise Auriol Sally Dongmo Dekemnang (athlète invitée) et de la Gabonaise Carine Bacchetta-Mekam (Dynamic Aulnay Club). Derrière, elles sont cinq à jouer le podium à plus de 15 m.

Hommes - NPR : 20,50 m
Il a dépassé pour la première fois de sa carrière les vingt mètres cette année. Frédéric Dagée (Nice Côte d’Azur Athlétisme) ne devrait pas avoir de problèmes pour décrocher le titre national. Le Niçois a même signé cinq concours entre 19,95 m et 20,04 m. A Marseille, il va tenter de se rapprocher du NPR pour les Mondiaux. Gaëtan Bucki (Artois Athlétisme) et Stéphane Szuster (Amiens Uc) vont se livrer une belle bataille pour déterminer qui prendra l’argent et le bronze.

Disque
Femmes - NPR : 61,20 m
Les titres de championne de France, Mélina Robert-Michon (Lyon Athlétisme) les collectionne elle aussi. Elle reste sur sept titres consécutifs dans la compétition. A Sotteville, dans un concours de niveau mondial, la Lyonnaise a amélioré sa performance de pointe (63,63 m), en prenant la quatrième place. Elle pourrait d’ailleurs ne pas se retrouver seule aux Mondiaux. Pauline Pousse (Athlé 91) a lancé à 60,29 m cette saison. Mais la Francilienne possède un record à 62,66 m réalisé à Angers l’an passé. Mélanie Pingeon (Ca Montreuil 93) est attendue pour la médaille de bronze.

Hommes - NPR : 65 m
Il a fait un grand pas vers ses premiers championnats du monde seniors cet été à Londres. Lolassonn Djouhan (Ec Orélans Cercle Jules Ferry) a en effet projeté son disque à 65,10 m cette année. De plus, il est régulier entre 63 et 65 m et devrait logiquement être sacré. Jordan Guehaseim (Ca Montreuil 93) arrive avec l’ambition de dépasser les 60 m après son titre chez les espoirs. Stéphane Marthely (Stade Rennais Athlétisme) semble le mieux armé pour se parer de bronze.

Marteau
Femmes - NPR : 71 m
Comme dans les lancers précédents, une tête d’affiche se dégage au marteau. Il s’agit d’Alexandra Tavernier (Annecy Haute-Savoie Athlétisme). La troisième des Mondiaux de Pékin est régulière à plus de 70 m cette année, pour un meilleur jet à 71,71 m en mars. Elle vient à Marseille pour améliorer sa performance de pointe de la saison. Laetitia Bambara (Antony Athlétisme 92) est favorite pour la deuxième marche du podium. Ça devrait être plus serré pour le bronze entre Lorelei Taillandier (Yonne Ac) et Aline Salut (Lyon Athlétisme).

Hommes - NPR : 76 m
Quentin Bigot (Athlétisme Metz Métropole) est quasiment déjà assuré du titre de champion de France. Le Lorrain possède plus de douze mètres d’avance sur la concurrence. Il a en plus déjà réalisé largement le niveau de performance pour Londres, avec 77,47 m. Il aborde donc cette compétition sans véritable pression. Des conditions idéales pour aller chercher une performance, et pourquoi pas se rapprocher de son record (78,58 m). A un deuxième échelon, ils sont trois pour deux places sur le podium. Frédérick Pouzy (Stade Sottevillais 76), Romain Sornin (Al Aulnay-Villers Evrecy) et Antoine Nabialek (EFCVO) n’ont que quarante centimètres d’écart sur leur meilleure performance de 2017.

Javelot
Femmes - NPR : 61,40 m
La hiérarchie n’est pas vraiment définie cette saison dans cette discipline. Les spécialistes ont du mal à trouver de la régularité dans leurs performances. Alexie Alais (Ca Montreuil 93) est l’athlète qui a lancé le plus loin cette saison (56,61 m). Alexia Kogut-Kubiak (Martigues Sports Athlé) la suit de près (55,94 m). La championne de France en titre Mathilde Andraud (Nice Côte d’Azur Athlétisme), handicapée par des pépins physiques, est troisième des bilans (53,46 m).

Hommes - NPR : 76 m
Ils sont deux favoris dans ce concours. Lucas Leroy (Lille Métropole Athlétisme) et Jérémy Nicollin (Alsace Nord Athlétisme) sont les deux seuls tricolores à avoir dépassé les 70 m. Ils pourront profiter de la présence du lanceur de Sainte-Lucie Albert Reynolds (athlète invité). David Dupouey (Ouest Vendée Athlétisme) est, sur le papier, le troisième homme.

Heptathlon - NPR : 6200 points
La spécialité aura un accent international avec la présence de la Britannique Katarina Johnson-Thompson (Montpellier Athlétic MM), la Béninoise Odile Ahouanwanou (Stade Sottevillais 76) ou à un deuxième échelon de la Suissesse Ellen Sprunger (athlète invitée). A noter que la première nommée, également engagée sur le 200 m individuel, ne participera pas à l’ensemble des épreuves. Dans ce contexte relevé, Laura Arteil (EFCVO, 6050 pts) a toutes les cartes en main pour faire de belles performances et approcher le NPR pour participer aux championnats du monde. Reste à savoir où en est celle qui a dû abandonner lors de la coupe d’Europe d’épreuves combinées à Tallinn il y a deux semaines. Les espoirs Léa Fleury (Us Valenciennes Athlétisme) et Fiona Espagnet (Bordeaux Athlé) sont en quête de podium.

Décathlon - NPR : 8100 points
Il est l’un des athlètes les plus attendus de ces championnats de France. Kevin Mayer (Ea Rhône Vercors 29 07) a montré lors du meeting de Paris qu’il était en très grande forme. Le vice-champion olympique y a notamment explosé son record au javelot et sur 110 m haies. A Marseille, il ne battra pas tous ses records, puisqu’il ne s’alignera pas dans toutes les épreuves. Pour le podium et le niveau de performance requis pour les Mondiaux, il y a de nombreux prétendants. Parmi eux, on retrouve Basile Rolnin (Amiens Uc). Le décathlonien de 23 ans s’affirme cette saison et n’est qu’à 59 points d’un billet pour Londres. Bastien Auzeil (Entente Athlétique Grenoble 38) espère être lui aussi à Londres, après avoir participé aux Jeux l’an passé. On peut également compter sur Romain Martin (Lille Métropole Athlétisme), Jérémy Lelièvre (Spn Vernon), Gaël Quérin (Lille Métropole Athlétisme), Maxime Maugein (Entente Poitiers Athlé 86) ou encore Ruben Gado (Clermont Athlétisme Auvergne). Tout ça avec l’incertitude liée aux épreuves combinées…

Florent Duprat pour athle.fr

Toutes les informations sur les championnats de France élite en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/11 >  
16/11 >  
14/11 >  
08/11 >  
20/10 >  
19/10 >  
19/10 >  
11/10 >  
13/09 >  
03/09 >  
le reste de l'actualité
22/11 >  
22/11 >  
21/11 >  
21/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
20/11 > (1)
20/11 >  
17/11 > (2)
13/11 > (2)
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
06/11 >  
05/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
02/11 >  
31/10 >  
30/10 >  
30/10 > (1)
27/10 >  
23/10 >  
23/10 >  
23/10 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS