MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite : Assani-Issouf en forme internationale
7435
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite : Assani-Issouf en forme internationale

Jeanine Assani-Issouf a impressionné au triple saut lors de cette dernière journée des France Elite. Elle s’est imposée avec 14,48 m (+2,6m/s). Les titres de Renaud Lavillenie à la perche et Raihau Maiau à la longueur sont les autres temps forts de ce dimanche.

La Perf'

Assani Issouf en route vers Londres

Impressionnante. C’est l’adjectif qui qualifie au mieux la performance de Jeanine Assani Issouf (Limoges Athlé). La Limousine avait hâte de se présenter sur l'aire de saut du stade Delort. « Hier, en regardant le concours du triple masculin, j’ai commencé à avoir des palpitations. Je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait. Mais Harold Correa m’a dit que c’était bien. C'était de l’adrénaline », confie Assani-Issouf.
Finalement, la triple sauteuse de Limoges a littéralement survolé la compétition. Un premier saut pour se mettre en jambe à 14,02 m avant le coup d’éclat de ce concours : 14,48 m. Malheureusement, les rafales s’en sont mêlées (+2,6 m/s). « Avant le concours, je me disais : ‘le vent n’a pas intérêt à me faire des caprices sinon je vais me fâcher’ », nous a-t-elle confiés.

A croire qu’Eole l’a entendue. Le saut suivant, les rafales se calment. Jeanine s’élance… et retombe à 14,39 m (+0,6 m/s) ! Meilleure performance française de l’année, et surtout le niveau de performance requis pour les championnats du monde de Londres. Le concours est assommé. D’autant qu’Eloyse Lesueur, en quête de doublé après son titre à la longueur, s’est ressentie d’une talonnade et a dû écourter son concours (14,04 m, médaille d’argent). Les deux autres essais mesurés d’Assani-Issouf vont prouver qu’elle était la plus forte aujourd’hui : 14,07 m et 14,12, tous deux avec vent régulier. « J’ai vraiment fait une belle série. J’ai confirmé ce que je disais depuis début juin : je suis en forme. Il fallait juste que ça sorte, j’ai été patiente. »

Après cette belle performance, elle a désormais trois semaines pour se préparer avant de rallier le stade olympique de Londres. « Aux Mondiaux, je viserai une finale. C’est ce qu’il me manque ! », conclut la désormais triple championne de France en titre.

Le Temps fort

Lavillenie, perchiste libéré

Jeune papa depuis deux jours, Renaud Lavillenie a réussi à oublier la fatigue pour décrocher un nouveau titre national, en effaçant une barre à 5,80 m. Prometteur. Cliquez ici pour lire l'intégralité de l'article.

Les Surprises

Diarra et John en trombe

Ils n’étaient pas vraiment attendus sur la première marche du podium. Elea Mariama Diarra (Decines Meyzieu Athlétisme) et Jeffrey John (Sco Ste-Marguertie Marseille) ont créé la sensation en clôture de ces championnats de France. La première a glané sur 400 m son deuxième titre de championne de France, devançant la favorite de la discipline Floria Gueï. « Si je voulais le titre, c’était cette année. J’ai bien conscience que Floria n’est pas à son niveau en ce moment », concède Diarra. Les deux jeunes femmes sont arrivées dans la dernière ligne droite dans le même tempo. « J’ai commencé à me battre vraiment dans le virage, puis j’ai tout donné. Je ne me suis pas posée de questions ». Dans les derniers mètres, Diarra prend finalement l’avantage et coupe la ligne en explosant son record personnel de quatre dixièmes. « C’est de bon augure pour le relais des Mondiaux », conclut Diarra.
Dans l’autre course phare de la journée, on attendait Christophe Lemaitre (As Aix-les-Bains). Mais le Savoyard a été embêté par les blessures ces dernières semaines. Jeffrey John (Sco Saint-Marguerite Marseille) a su en profiter. Après l’abandon de Ben Bassaw, la course s’est résumée à un duel entre les deux hommes. A domicile, le Marseillais s’est dépouillé pour aller chercher le titre en 20''66 (-0,8m/s). « Je me suis très bien senti dans le virage et à la fin, je crie parce que je n’en pouvais plus. On était côte à côte, il ne fallait pas lâcher », a lancé John, tout heureux de décrocher son premier titre Elite sur piste.

La Décla

« Je ne savais pas que Garfield ne serait pas là. Je ne l’ai découvert qu’après les séries. »

Aurel Manga a parfois tendance à trop regarder autour de lui en plein 110 m haies. On ne pourra pas lui faire ce reproche concernant l’avant-course du jour. Le hurdler du CA Montreuil 93 n’a en effet appris le forfait de Garfield Darien qu’après les séries. Privé de son adversaire numéro un sur ces championnats, il a réalisé deux belles démonstrations sur les haies hautes, malgré le vent de face. Vainqueur de sa série en 13’’48 (-1m/s), il a accéléré la cadence en finale, avec une victoire en 13’’41 (-0,9m/s). Reléguant loin la concurrence, puisque Simon Krauss (Racing Club de France Issy Avia) termine deuxième en 13’’75, devant Nicolas Borome (Stade Français, 13’’84).

Le Chiffre

3,4

C’est en mètre par seconde le vent (trop) favorable dont a bénéficié Raihau Maiau, nouveau champion de France de la longueur. Le Balmanais, titré pour la première fois ce dimanche, est retombé à son quatrième essai à 8,22 m. Un saut qui aurait pu lui permettre de valider le niveau de performance requis pour les championnats du monde de Londres, s’il avait été réalisé dans des conditions régulières. Il s’impose même si Kafétien Gomis (Lille Métropole Athlétisme) lui a donné des sueurs froides. Le spécialiste du dernier essai a failli refaire son coup préféré. Il a dû se contenter de 8,17 m, là encore trop ventés (+2,3 m/s).

Le Coup Dur

Le crève-cœur de Bassaw

Il était en grande forme cette saison. Le sort l’a rattrapé au pire des moments. Ben Bassaw (20’’40) se présentait en finale du 200 m avec le statut d’outsider et pouvait espérer le niveau de performance requis pour les Mondiaux. Son corps ne lui aura pas permis de s’exprimer.
Le sprinteur de Grand Angoulême Athlétisme, au couloir n°5, avait pourtant pris un bon départ. Il était au coude-à-coude avec Christophe Lemaitre placé à son extérieur, et Jeffrey John, futur titré. Mais après une cinquantaine de mètres de course, sa foulée s'est heurtée.
Quelques instants plus tard, Bassaw s'est mis à boiter et n’a eu d’autre choix que d’abandonner. Son quadriceps venait de céder. C’est évidemment un crève-cœur pour l’Angoumoisin, qui réalisait la meilleure saison de sa carrière. C’est aussi un gros coup dur pour le relais 4x100 m, dans lequel il aurait dû être un élément important.

Et Aussi

Atine-Venel, record égalé

Teddy Atine-Venel a flirté toute l’année avec le niveau de performance sur 400 m pour les Mondiaux de Londres (45’’30). Le chrono a une nouvelle fois refusé de basculer du bon côté à Marseille, en s’arrêtant sur 45’’39. Soit un record personnel égalé. Ce qui n’a pas empêché le spécialiste du tour de piste de Savigny Sénart Athlétisme de savourer son titre. Deuxième place pour Mamoudou-Elimane Hanne (SPN Vernon) en 45’’82. Toujours en sprint, Jennifer Galais (Décines Meyzieu Athlétisme) conserve sa couronne sur 200 m en 23’’82 (-3,1m/s).
La finale du disque féminin était aussi très attendue. Sans atteindre des sommets, Mélina Robert-Michon (Lyon Athlétisme) et Pauline Pousse (Athlé 91) ont offert un concours très serré. Au final, avantage à la vice-championne olympique avec 60,46 m, devant la Francilienne (59,95 m). Au disque, l’espoir Jordan Guehaseim (CA Montreuil 93) est sacré pour la première fois champion de France, grâce à un jet à 56,64 m. Le concours a malheureusement été un peu gâché par un souci de mesure lors du premier essai de Lolassonn Djouhan (EC Orléans Cercle Jules Ferry). Le meilleur performeur français a finalement dû se contenter de la neuvième place.
Les demi-fondeurs ont proposé aux spectateurs du stade Delort un beau spectacle, avec des courses animées et finalement peu tactiques. Samir Dahmani (Martigues Sport Athlé) a pris tous les risques sur 800 m. Mais il a finalement coincé dans la dernière ligne droite (6e en 1’47’’87). Paul Renaudie (Bordeaux Athlé) l’emporte en 1’46’’72, devant Carl Soudril de Ouest Vendée Athlétisme (1’46’’84, record personnel). Sur 1500 m, Sofiane Selmouni et Florian Carvalho ont livré une belle bataille, que le sociétaire d’Entente Grand Mulhouse Athlé a remportée en 3’39’’78. Sur la même distance mais chez les filles, Elodie Normand (SCO Sainte-Marguerite Marseille) a mené pendant quasi toute la course et n’a jamais été véritablement inquiétée. La locale s’impose en solitaire en 4’16’’56.
Enfin, victoire logique de Mickael Hanany à la hauteur. Pour sa dernière saison sur les pistes, le sociétaire de l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise décroche un nouveau titre national avec 2,24 m.

La Réaction du Directeur Technique National

« Ces Championnats de France Elite ont quelque chose de spécial : ils sont le reflet d’un état d’esprit. Les deux premiers jours, les performances ont été perturbées par le vent, alors que certaines étaient prometteuses. Mais, finalement, ce qu’il faut retenir, c’est l’envie de chacun de se dépasser. Un esprit que l’on retrouve en Equipe de France et qui est dans son ADN.
Le dernier jour, plus clément,  a apporté son lot de beaux résultats et quelques bonnes surprises. Je pense notamment à Jeanine Assani Issouf qui a réalisé les Niveaux de performance requis, à Jeffrey John et Eléa Mariam, Champions de France de leur discipline, et à bien d’autres qui ont fait ce que le public et leur coach attendaient d’eux : tout donner.
Maintenant, les regards se tournent vers Londres et les Championnats du monde. Nous communiquerons une première sélection ce mardi et nous attendrons le 24, avec notamment la fin des championnat d'Europe juniors, pour établir la sélection définitive, il reste encore quelques opportunités.
»

A Marseille, Florent Duprat et Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Tousles résultats de ces championnats en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquez ici

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
17/09 >  
16/09 >  
14/08 >  
16/07 >  
16/07 >  
15/07 >  
14/07 > (2)
14/07 >  
11/07 >  
10/07 > (6)
le reste de l'actualité
25/09 >  
22/09 >  
21/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
15/09 >  
15/09 >  
13/09 >  
13/09 >  
12/09 >  
12/09 >  
11/09 >  
09/09 > (2)
08/09 >  
04/09 >  
03/09 >  
01/09 >  
01/09 >  
01/09 >  
31/08 > (3)
31/08 >  
30/08 > (2)
29/08 >  
28/08 >  
28/08 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS