MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d'Europe juniors : Ndama, une première en or !
16111
Commentez cette actualité
Championnats d'Europe juniors : Ndama, une première en or !

La délégation française a récolté trois nouvelles médailles ce samedi aux championnats d'Europe juniors de Grosseto (Italie), dont le titre de Solène Ndama sur 100 m haies en 13''15. Mathilde Sénéchal surprenante deuxième du 3000 m a touché l'argent, alors que Lukas Moutarde a terminé bronzé au javelot. Déception en revanche pour Estelle Raffai, seulement cinquième sur 200 m.

Le Temps Fort

Ndama comme une grande

La première Marseillaise de ces championnats d’Europe juniors a retenti, cet après-midi au Stadio Carlo Zecchini de Grosseto, grâce la victoire de Solène Ndama en finale du 100 m haies. Favorite au même titre que la Britannique Alicia Barrett (13’’07 cette saison) et que la Hongroise Klaudia Siciarz (13’’27), la Française a remporté la première médaille d’or sur la distance depuis le sacre de Reina-Flor Okori en 1999. Sortie idéalement des blocks, Ndama et Barrett, côte à côte aux couloirs trois et quatre, faisaient jeu égal jusqu’à la quatrième haie, avant que la sociétaire de Bordeaux Athlé ne fasse la décision en donnant plus de rythme dans les intervalles. Ndama s’envolait alors vers la victoire en s’efforçant de ne pas se mettre à la faute sur les derniers obstacles. Elle pouvait alors lever les bras et laisser exploser sa joie. En 13’’15 (+0,1m/s) elle s’offrait en prime un nouveau record personnel.

En zone mixte, la toute fraîche championne d’Europe avouait « avoir été stressée depuis le matin avant que mon entraîneur ne me rassure en me disant que j’étais la plus forte et que j’allais gagner. » Solène Ndama arrivait donc derrière les starting-blocks « en mode battante avec l’envie de tout n...er ». La suite, on la connaissait…
Dans la même course Sarah Fofana-Koutouan a coupé son effort avant la ligne, quand elle se rendit compte qu’elle ne jouerait plus la médaille, et s’est classée huitième en 14’’05.

Les Médailles

Moutarde récidive

L’équipe de France a son spécialiste du dernier essai en la personne de Kafétien Gomis. Bientôt à la retraite, le sauteur en longueur tient peut-être son successeur en la personne de Lukas Moutarde. A Grosseto, le Français a refait le coup de Nankin, en 2014, où il avait remporté l’or aux Jeux Olympique de la Jeunesse à son ultime tentative. Arrivé en Italie après une saison gâchée par une blessure au coude, Lukas Moutarde a retrouvé toutes ses sensations en finale du lancer du javelot pour décrocher le bronze au sixième essai grâce à un nouveau record personnel porté à 74,22 m. Idéalement lancé après deux premiers jets à plus de 72 m, le Français tombait du podium lorsque le Letton Gailums réalisait 73,43 m lors de sa troisième tentative. Enervé par la situation, Moutarde bafouait sa technique lors de ses deux essais suivants et restait scotché à la quatrième place. Mais l’histoire de Nankin allait donc se répéter. Lukas Moutarde entrait alors « dans un état second » pour son ultime jet du concours, se sachant capable de renverser cette situation. Et le destin lui donnait donc raison. Le Français pouvait alors savourer sa deuxième médaille internationale chez les jeunes lors d’un tour d’honneur avec le drapeau bleu, blanc rouge accroché à ses solides épaules.

La surprise Sénéchal

Il y a des sourires qui font plaisir en zone mixte, celui rayonnant de Mathilde Sénéchal en fait partie. Quelques minutes plus tôt, la Française venait de remporter la médaille d’argent du 3000 m grâce à un nouveau record personnel porté à 9’20’’05. Partie prudemment dans un peloton rapidement secoué par la Suissesse Delia Sclabas, facile vainqueur en 9’10’’13, Mathilde Sénéchal a bien géré son affaire pour reprendre petit à petit les filles parties plus vite qu’elle. A force de relance elle se retrouvait, ainsi, troisième au passage à la cloche. Ne relâchant pas son effort, elle dépassait même la Britannique Reekie à un peu plus de deux cents mètres du but pour s’offrir le plus beau résultat de sa jeune carrière. « Je n’arrive pas du tout à réaliser, soufflait-elle, après s’être remise de ses émotions, déjà lorsque j’ai gagné les France j’étais tout folle car cela faisait plusieurs années que je courais après, alors là, faire deuxième aux Europe c’est énorme ! Je ne me rends pas du tout compte. »

Les Promesses

Des sauteurs pressés

Melvin Raffin, Martin Lamou et Quentin Mouyabi trépignaient d’impatience depuis leur arrivée en Italie lundi soir, puisqu’ils ont dû attendre ce samedi après-midi pour effectuer leur entrée en lice lors des qualifications du triple saut. Une fois sur la piste, les sauteurs tricolores ne se sont par contre pas attardés très longtemps validant tous les trois leur ticket pour la finale dès leur première tentative. Logiquement la meilleure performance est venue de la part du recordman du monde juniors en salle Melvin Raffin qui est retombé à 16,73 m (-0,4 m/s). Derrière Martin Lamou a égalé son record personnel et pris la troisième place avec 16,34 m (+0,1 m/s) alors que Quentin Mouyabi s’est classé sixième avec un triple bond à 15,84 m (-0,3 m/s). Evidemment, demain en finale, Raffin sera l’immense favori mais il ne se serait pas surprenant de retrouver plusieurs Bleus sur la boîte.
A la longueur Angelica Berriot ne sera, aussi, restée que quelques minutes sur le sautoir lors des qualifications puisque la Française a validé son billet pour la finale avec 6,20 m (+0,5 m/s) dès sa première tentative.

Le Coup dur

Raffai hors du podium

Cruelle déception pour Estelle Raffai. Médaillée mondiale l’année dernière sur la distance, la sprinteuse francilienne n’a pas réussi à accrocher une nouvelle breloque autour de son cou en terminant cinquième de la finale du 200 m en 23’’58. La faute tout d’abord à l’épatante Britannique Maya Bruney qui a écrasé la finale en chipant à la Française la meilleure performance européenne de la saison avec 23’’04, malgré un vent défavorable de -1,0 m/s. Mais aussi à ce statut de favorite qui ne lui « convient pas du tout », elle qui avouait en zone mixte préférer « ne pas être attendue ». Sélectionnée pour les championnats du monde seniors, Estelle Raffai aura l’occasion de se venger à Londres afin de montrer que l’épisode italien n’était qu’un accident de parcours.

Le Chiffre

160

Comme le nombre de points d’avance que possède Ludovic Besson sur son record personnel du décathlon après une première journée où le Français a amélioré trois de ses meilleures marques personnelles, au poids (16, 68m), à la hauteur (1,99 m) et sur 400 m (49’’67). Avec également un 100 m bouclé en 11’’05 (-2,0 m/s) et une longueur ou il est retombé à 7,09 m (+2,7 m/s) Ludovic Besson cumule ce soir 4202 points et pointe à la deuxième place provisoire du classement à vingt-quatre unités du leader estonien Johannes Erm. Makenson Gletty n’est pas très loin puisque le Rhônalpin est actuellement sixième avec 4072 points grâce notamment à un nouveau record sur 400 m (49’’08). Malheureusement c’est terminé pour Axel Clément qui a dû se retirer après le lancer du poids à cause d’une douleur aux muscles fessiers.

Et Aussi

Wilfried Happio a essayé de cacher un maximum son jeu en demi-finales du 400 m haies. Parti rapidement afin de reproduire le schéma de course prévu en finale, le hurdleur a ensuite laissé filer dans la deuxième partie de la course pour laisser la victoire au Letton Sincukovs et couper la ligne à la deuxième place en 51’’50. Qu’importe, le Francilien ne visait que la place qualificative, se réservant au maximum pour la finale de demain. Sur la même distance il n’y aura pas de finale par contre pour Charles Lego, septième de sa demi-finale en 53’’12 et pour Camille Seri, quatrième de la sienne en 59’’25, nouveau record personnel.
Huitième du premier concours de qualifications du lancer du disque avec 53,33 m, Maxime Nallet pensait bien en avoir terminé avec son aventure européenne mais quelques minutes plus tard seulement trois athlètes lançaient plus loin que lui dans le deuxième groupe, offrant au Lyonnais la chance de disputer la finale demain. Ce ne sera pas le cas de Tom Reux qui se classe quatorzième de ces mêmes qualifications avec 52,42 m.
Un sur deux également pour les coureurs de 800 m puisque seul Benjamin Robert a réussi à se frayer un chemin en finale après avoir pris la deuxième place de sa demie en 1’48’’65. Un peu court dans les derniers mètres Gabriel Tual est, lui, resté à quai après une quatrième place en 1’48’’85.
Les deux relais 4x400 m féminin (Kandissounon, Mignon, Jean et Amaro) et masculin (Omari, Mbaye, Saidy et Durrheimer) ont obtenu leur ticket pour la finale en prenant tous les deux la troisième place de leur série 3’39’’94 et 3'11''54.

En finale du marteau, Melissa Coquillas n’avait sûrement pas envisagé s’arrêter subitement après trois essais. Mais la Bordelaise n’a malheureusement pas réussi à valider une seule de ses trois premières tentatives et a vu ses rêves de podium s’envoler alors que le podium se jouait en deçà de son record personnel.
Léo El Achkar a terminé septième de la finale du 110 m haies en 13''92 (vent nul). Le Français qui visait un nouveau record personnel échoue à un petit centième de son objectif mais obtient une belle place de finaliste.
Enfin Ilyes Boum a pris une bonne place de finaliste en terminant huitième de la finale du 5000 m en 15'03''75. Sans surprise cette course a été remportée par le Norvégien Jakob Ingebrigtsen en 14'41''67, qui sera de nouveau en lice demain pour la finale du 3000 m steeple face aux Français Phelut et Gilavert.

A Grosseto, Rémi Bellevègue pour athle.fr

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquez ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
10/04 >  
10/04 > (1)
10/04 >  
06/04 >  
05/04 >  
11/03 >  
09/03 >  
04/03 > (1)
02/03 >  
26/02 >  
le reste de l'actualité
25/04 >  
23/04 > (2)
20/04 > (1)
20/04 >  
19/04 >  
19/04 >  
18/04 >  
17/04 >  
16/04 > (1)
15/04 > (1)
13/04 >  
11/04 >  
09/04 >  
09/04 >  
08/04 >  
07/04 >  
06/04 > (2)
06/04 >  
04/04 >  
04/04 >  
03/04 >  
30/03 >  
26/03 > (2)
26/03 >  
26/03 > (4)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS