MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Christophe Lemaitre : « J’ai toujours envie de m’amuser »
9192
Commentez cette actualité(2)
Christophe Lemaitre : « J’ai toujours envie de m’amuser »

C’est en minibus que Christophe Lemaitre va rejoindre, ce samedi,  Salon-de-Provence. Un moyen de transport qui fleure bon les compétitions par équipes. Et pour cause, le médaillé de bronze olympique participe, ce week-end, aux 4x100 m et 4x200 m de la Coupe de France avec son club de l’AS Aix-les-Bains. Le sprinter entraîné par Pierre Carraz et Thierry Tribondeau est un des rares athlètes de très haut niveau à continuer de participer à ce rendez-vous collectif du début de saison. Avec toujours le même plaisir.

Athle.fr : Christophe, quel est votre état de forme actuellement ?
Christophe Lemaitre : J’ai totalement coupé pendant trois semaines. D’ailleurs, je n’ai pas encore véritablement repris l’entraînement. J’ai juste fait deux, trois séances pour retrouver des sensations. Mais le club se présente avec de grandes ambitions à Salon-de-Provence, aussi bien dans les lancers qu’en sprint. On a les moyens de gagner le 4x100 m et le 4x200 m.

Les relais sont une tradition à l’AS Aix-les-Bains. Comment les préparez-vous ?
On a pu bosser les passages de relais, notamment lors du tour préliminaire auquel j’ai participé il y a deux semaines. De toute façon, on travaille les transmissions pendant une bonne partie de l’année. L’hiver, on se concentre sur le travail foncier. Mais dès que le printemps arrive, on s’y met. On consacre parfois des séances entières aux passages. En plus, c’est un bon entraînement pour le sprint pur.

Votre équipe intègre plusieurs jeunes athlètes. Quels conseils allez-vous leur donner ?
Il y a effectivement un cadet et un junior. Ça me fait plaisir et ça ne me dérange pas du tout. Ils représentent l’avenir du club. Il faut les préparer aux compétitions à enjeux et leur montrer ce qu’est le haut niveau. J’essaye de les conseiller sur le plan technique, notamment sur les passages. Je les aide à bien partir sur leurs marques et à apprendre à anticiper.

Quand vous arrivez à pleine vitesse pour transmettre le témoin, ça ne tamponne pas avec des athlètes moins forts que vous ?
Ils arrivent à se lancer. On n’est pas là pour faire des passages assurés, mais on ne va pas non plus prendre des risques élevés comme lors d'un grand championnat. Il faut donner le témoin sans se rentrer dedans. Lors du tour préliminaire, les passages avaient lieu vingt-trois mètres après le début de la zone d’élan, donc ça allait vite.

Avez-vous une place préférée ?
Lors du 4x100 m, je serai comme d’habitude le deuxième relayeur. Pour le 4x200 m, je ne sais pas encore. S’il y a un décalage, ça aide à se bouger pour foncer. Mais je n’ai pas de préférence, même si je me sens mieux dans les lignes droites. Je suis capable de recevoir le témoin dans toutes les positions.

Peu d’athlètes de très haut niveau participent à la Coupe de France. Pourquoi faites-vous ce choix ?
J’ai beaucoup de souvenirs lors de la Coupe de France. Ça a toujours été une compétition où je m’amuse beaucoup. J’ai notamment encore en tête la grande équipe de l’AS Aix-les-Bains, avec Pessonneaux, Hassani et Reynaert. On a gagné plusieurs années d’affilée les relais. Je continue à y participer parce que j’ai toujours envie de m’amuser et que je sais que ça va me faire repartir à l’entraînement avec un état d’esprit joyeux.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

Christophe Lemaitre
Age / Sél.27 ans / 25 A
ClubAs aix-les-bains*
Spécialité60 m - 100 m - 200 m - 4 x 100 m - 4 x 200 m
RB
Admin Athle.fr
les réactions (2)
Bruno Vauthier - 08/10 (20h04)
Pardon Vincent, mais les résultats que tu parles datent car tu penses plutôt au relais de l'EDF n'est ce pas. Alors OUI ce relais n'est vraiment pas au niveau qu'il devrait être et ce depuis un bon moment. Comme derniers exemples, le RE manqué en demi finale à Pékin 2015 avec un dernier relais catastrophique ou le podium perdu à Londres cet été avec 2 très mauvais passages. Il faut donc faire le ménage sur l'encadrement actuel du relais...
Vincent Bernard - 06/10 (21h29)
Un vrai amateur de relais, ça se reconnait à ça ! Allez Christophe, il faut enseigner aux sprinters les subtilités du passage fluide qui a permis tant de performances collectives de très haut niveau !
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/12 >  
05/12 > (1)
05/12 > (1)
04/12 >  
28/11 >  
24/11 >  
21/11 >  
17/11 > (2)
09/11 >  
02/11 >  
le reste de l'actualité
10/12 >  
09/12 >  
07/12 >  
06/12 >  
05/12 >  
04/12 >  
01/12 >  
01/12 >  
27/11 >  
27/11 >  
27/11 >  
24/11 >  
22/11 >  
21/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
20/11 > (1)
20/11 >  
16/11 >  
16/11 >  
14/11 >  
13/11 > (2)
10/11 >  
08/11 >  
08/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS