MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Athlé Santé : Un C.O.D.E. pour les réunir tous
2194
Commentez cette actualité
Athlé Santé : Un C.O.D.E. pour les réunir tous

Le ministère des sports, en partenariat avec la société COVISION, a publié en septembre un C.O.D.E. du sport santé, recensant l’ensemble des bonnes pratiques de l’activité physique pour tous. La Fédération Française d’Athlétisme, toujours en pointe dans ce domaine, a pris une part active dans l’édition de ce document, à l’image de sa structuration avancée dans l’accueil des personnes atteintes de maladie.

Comportement, Organisation, Découverte, Effets. Le « c.o.d.e. » du sport santé se propose de donner aux professionnels de santé et au grand public toutes les clés pour bien connaître l’offre disponible aux quatre coins de l’Hexagone. Ce fascicule, coordonné par les services ministériels, rassemble les différentes fédérations sportives positionnées sur le créneau du sport pour tous, ainsi qu’une série de conseils et de recommandations pour améliorer la condition physique générale de la population française.
Le petite guide illustré, épais de 24 pages, est à mettre entre toutes les mains. S’adressant à la fois aux professionnels de santé et à tout un chacun, il a déjà été distribué dans plusieurs colloques et salons, au sein des Centres de ressources, d’expertise et de performance sportive, dans les pharmacies, et dans des enseignes de la Mutualité française et du groupe Décathlon.
Précurseuse en matière de sport santé, la Fédération Française d’Athlétisme a, bien entendu, joué son rôle dans la rédaction de ce document. « Nous étions tout à fait légitimes pour prendre la parole, estime Martine Prevost, vice-présidente de la FFA chargée du sport santé. Au travers des derniers colloques, que ce soit le Salon du sport santé à Paris ou les Assises européennes à Strasbourg, on voit bien que l’athlétisme est un des acteurs reconnus et légitimes pour parler de son savoir-faire. C’est le cas depuis 2006, sous l’impulsion de Bernard Amsalem, et aujourd’hui avec André Giraud. Par l’ancienneté de notre implication depuis plus de dix ans, par notre structuration autour de nos clubs et coaches athlé santé, et par l’existence d’outils d’action efficaces, nous sommes en avance sur les autres. »

Faire connaître son savoir-faire
La sortie de ce guide ministérielle des bonnes pratiques correspond peu ou prou à la publication, en mars dernier, du décret d’application de la loi sur le sport par ordonnance, qui permet aux médecins de France de prescrire une activité sportive à leurs patients, en complément de leurs traitements habituels.
« Des textes réglementaires existaient déjà depuis fin 2016, mais ils étaient comme une coquille vide. C’est comme une maison avec de beaux murs, mais vide de meubles parce qu’il n’y a pas le modèle économique correspondant. Cette réglementation fixe des exigences de qualité et de formation, mais on ne sait pas trop qui va se charger de suspendre les rideaux et finir la peinture. A l’avenir, le dispositif devrait se renforcer et se structurer de façon plus complète. A nous de montrer que nous avons déjà tous les outils depuis quelques années pour remplir pas mal de pièces, parce que nous sommes adaptés au marché. On a déjà accueilli des publics malades en affection de longue durée, des diabétiques ou des dames qui avaient eu des cancers du sein », image Martine Prevost, professeure des universités en médecine générale.
L’enjeu pour la Fédération Française d’Athlétisme et ses structures déconcentrées, « c’est de communiquer auprès des médecins pour montrer que nous disposons d’une offre complète, adaptée à cette nouvelle législation, pour accueillir des patients dans ses clubs. Ces derniers doivent saisir l’opportunité de développement qui se présente à eux avec cette nouvelle législation, en faisant également connaître aux professionnels de santé de leur coin l’existence de leurs services dans leurs bassins de vie. »
La vice-présidente de la FFA souligne que « les médecins d’aujourd’hui sont tous au fait de l’importance de l’éducation thérapeutique, c’est-à-dire apprendre aux gens à avoir une bonne hygiène de vie.  La pratique du sport en fait évidemment partie. Il y a beaucoup de messages en ce sens partout, et dans une immense majorité, les généralistes sont persuadés de l’efficacité du sport dans l’amélioration de la santé de leurs patients. Il faut simplement leur fournir un système clé en mains, comme les vacances en formule tout compris. Cela tombe bien, car il y a au sein du service des nouvelles pratiques de la FFA un véritable effort qui est fait pour aider les clubs, et proposer des contenus variés, adaptés à chacun, évolutifs dans le temps, plaisants et bénéfiques afin de coller au plus près à l’évolution de l’état de santé de chaque pratiquant. »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/04 >  
14/02 >  
30/01 >  
17/11 >  
02/11 >  
13/10 >  
28/09 >  
29/08 >  
01/06 >  
30/05 >  
le reste de l'actualité
22/06 >  
16/05 >  
27/07 >  
15/06 > (1)
11/04 >  
04/09 >  
10/06 >  
08/04 >  
25/02 > (9)
14/11 >  
03/10 >  
02/10 > (1)
27/05 >  
30/04 > (6)
16/04 > (1)
04/04 >  
04/03 >  
25/02 >  
21/01 >  
14/12 >  
05/12 >  
29/11 > (1)
29/10 >  
18/10 >  
18/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS