MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Djilali Bedrani : « J’ai trouvé mon équilibre de vie »
6785
Commentez cette actualité
Djilali Bedrani : « J’ai trouvé mon équilibre de vie »

Tout frais champion du monde militaire de cross court, le soldat de première classe au 3e Régiment du Matériel à Muret a pris le temps de revenir pour athle.fr sur sa performance du week-end, dans la foulée de ses débuts réussis sur semi-marathon, avant de se projeter sur la saison 2018 à venir. Très heureux de sa nouvelle vie, Djilali Bedrani a trouvé la clé de la réussite.

Djilali, pouvez-vous nous raconter votre course à Balatonkenense (Hongrie), dimanche ?
C’est passé assez vite, comme tous les cross courts. Il y avait deux boucles de 2300 m, donc 4600 m au total. C’était un cross très technique, même s’il était assez plat. Il y avait des passages dans l’eau, ça m’a rappelé le 3000 m steeple, mais aussi des rondins, une butte artificielle. Ça use, mais j’étais tellement dans la course que c’est passé très vite. Je me suis mis directement en tête de peloton au début de la course. Je ne pensais pas pouvoir remporter ce titre, mais j’avais à cœur d’essayer. Au passage à la mi-course, j’ai accéléré pour essayer de faire le trou. J’ai créé un petit écart, et j’ai essayé de maintenir la cadence. C’était compliqué, et j’ai eu du mal. Heureusement, avec la force mentale, j’ai réussi à tenir le coup.

Comment aviez-vous préparé votre affaire ?
J’avais choisi de faire le cross court, parce que je pensais que le cross long aurait été plus difficile. Il y avait de grands noms, des mecs très forts. Je savais qu’il y avait quelque chose à jouer sur le court. Même si j’avais fait un semi en 1h04’57’’ quinze jours avant à Toulouse, je ne savais pas trop où j’en étais dans ma préparation, vu la période de l’année. Maintenant, je sais où j’en suis !

Quelle valeur a cette médaille d’or individuelle, couplée à une médaille d’argent par équipes ?
Ce titre représente beaucoup. Je ne m’y attendais pas du tout, c’est mon premier podium international ! Je suis vraiment très, très content, même si je ne réalise pas trop, pour l’instant. Cela fait treize ans que je fais de l’athlé, j’ai connu les blessures et les coups de moins bien. Aujourd’hui, ce titre est symbolique pour moi, je rentre dans l’histoire. J’ai reçu beaucoup de messages de mon entourage après la course. Je me sens soutenu, et je crois que c’est important pour réussir  de trouver un équilibre de vie. Moi, je l’ai trouvé.

Avant ce week-end, votre dernier cross remontait pourtant aux championnats d’Europe à Chia en décembre 2016. Pourquoi n’aviez-vous pas couru en février-mars 2017 dans les labours ?
Je suis tombé malade de la grippe en stage à Monte Gordo (Portugal) en janvier 2017, et cela a complètement compromis ma saison hivernale, à la fois en salle et en cross. Mais dès 2018, je vais me remettre au départ de la saison de cross, jusqu’aux championnats de France, où j’ai déjà été vice-champion de France par le passé. C’est ce que j’aime le plus, je me considère comme un crossman à la base.

Avant cela, il y aura des championnats d’Europe dans les labours à Samorin (Slovaquie) au mois de décembre…
Je ne pense pas faire les sélections pour les Europe mais je devrais quand même faire le cross de Gujan-Mestras pour voir où j’en suis par rapport aux autres Français et aux étrangers. Je ne veux pas trop courir en décembre, pour vraiment me concentrer sur l’été prochain, où je vise une qualification aux championnats d’Europe sur 3000 m steeple, ma discipline de prédilection depuis plusieurs années.

Depuis quand portez-vous le treillis de l’Armée de Terre ?
Je me suis engagé en novembre 2016, je suis basé au 3e Régiment du Matériel à Muret. C’est grâce à mon ami Martin Casse que je suis entré là. C’est lui qui a arrangé les choses avec le régiment pour que je puisse faire mes classes. Je les ai faites récemment, en septembre, à Versailles-Satory. Je pense que ces quatre semaines d’activités physiques intenses m’ont bien servi dans ma préparation. C’était beaucoup de sport, de renforcement musculaire et de piscine. En plus, je pouvais aller courir quand j’avais le temps.

Votre hiérarchie a dû apprécier votre comportement, surtout pour une nouvelle recrue…
L’objectif à long terme, c’est d’être détaché complètement au CNSD, et de représenter l’Armée des champions. Je ne connais pas les attentes de mes responsables dans ce domaine, mais j’espère que ce titre mondial va m’ouvrir des portes. Cela me permettrait de poursuivre ma carrière athlétique dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, mon régiment me laisse partir en stage quand je le demande, mais je ne suis pas détaché à 100%. Pour atteindre mes objectifs, qui commencent par Berlin en 2018 et passent par les Jeux de Tokyo en 2020, ce serait top. J’espère aussi être encore là pour les Jeux de Paris en 2024, puisque je n’aurai que 31 ans. C’est la plus belle chose qui pourrait m’arriver.

Vous avez évoqué votre passage sur semi-marathon, dans le cadre du marathon de Toulouse. Cette expérience était-elle préméditée ?
J’ai fait ça comme ça. J’y suis allé comme à un entraînement, une sortie longue. J’ai été surpris du chrono, car c’était mon premier semi-marathon. Je n’avais fait aucune préparation spécifique. Je n’avais pas du tout prévu de faire un chrono. Dans l’immédiat, je ne pense pas à passer sur la route, parce que j’ai encore des choses à faire en cross et sur piste. Je vais quand même faire un gros 10 km d’ici la fin de l’année, pour essayer de battre mon record (30’24’’ à Paris en 2016, NDLR). Cela me donne également des idées pour la suite, dans les années à venir…

Propos recueillis par Etienne Nappey pour athle.fr

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

Djilali Bedrani
Age / Sél.24 ans / 4 A
ClubSa toulouse uc
SpécialitéCross - 1 500 m - 3000 m steeple
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
05/12 > (1)
05/12 > (1)
04/12 >  
28/11 >  
24/11 >  
21/11 >  
17/11 > (2)
09/11 >  
02/11 >  
17/10 > (2)
le reste de l'actualité
10/12 >  
09/12 >  
07/12 >  
06/12 >  
05/12 >  
04/12 >  
01/12 >  
01/12 >  
27/11 >  
27/11 >  
27/11 >  
24/11 >  
22/11 >  
21/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
20/11 > (1)
20/11 >  
16/11 >  
16/11 >  
14/11 >  
13/11 > (2)
10/11 >  
08/11 >  
08/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS