MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Les temps forts de l’année : Beau succès pour les courses hors stade
3795
Commentez cette actualité
Les temps forts de l’année : Beau succès pour les courses hors stade

Retour sur les grands moments d’une saison 2017 riche en émotions sur tous les terrains. Premier volet avec les événements hors stade qui, au-delà des différents championnats de France, ont permis à la FFA de renforcer sa stratégie évènementielle running.

Près de 1400 équipes au départ de la course, du soleil, un parcours séduisant tracé en bord de Seine… L’Ekiden de Paris a été à la hauteur de sa réputation le 5 novembre dernier, pour sa cinquième édition. Et de ses valeurs, à l’image du discours du marathonien Jean-Damascène Habarurema, vainqueur avec ses coéquipiers d’Unirun pour la deuxième année consécutive, en 2h14’33’’ : « On voit souvent la course à pied comme un effort solitaire. Mais là, c’est l’athlétisme solidaire, quelle que soit notre spécialité. » Même sentiment pour le Racing Club de France Issy Avia, vainqueur du classement mixte en 2h26’45’’ en mêlant anciens, comme l’ex-international sur 800 m Abdeslam Merabet, et jeunes pépites, à l’image d’Alizée Benaiteau, sélectionnée chez les juniors l’an dernier lors des Europe de cross, alors qu’elle était encore cadette.
A voir leur enthousiasme sur le podium, les autres équipes vainqueurs se sont appuyées sur les mêmes valeurs. Un pari gagnant pour les Barbès Runners and co, premier collectif féminin en 2h51’07’’, avec un peu plus de deux minutes d’avance sur le Paris Université Club, premier club FFA en 2h53’10’’. Chez les hommes, Adidas Runners n’est pas passé loin de priver Unirun d’un deuxième trophée, avec une superbe deuxième place en 2h14’49’’ mais un premier rang de club FFA. Côté entreprises, c’est la Société Générale qui a été sacrée, en 2h25’51’’ devant l'Unité Postale, alors que le challenge interfédérations a récompensé la Fédération Française de Gymnastique en 3h07’49’’. Le Groupe La Poste a, lui, frappé fort au niveau de la participation, avec pas moins de cinquante-cinq équipes engagées.

L’Ekiden de Marseille continue à grandir
La réussite parisienne donne des idées à d’autres courses. A commencer par son « petit frère » l’Ekiden de Marseille, co-organisé par l’Olympique de Marseille et la FFA le 11 décembre dernier. Après une première édition qui avait rassemblé 150 équipes en 2016 malgré un accord tardif des autorités publiques pour l’organisation de la course, l’événement phocéen misait sur le bouche à oreilles pour faire grossir ses effectifs. Pari tenu dans le parc Borély malgré l’humidité, avec 286 collectifs inscrits, dont 269 ont rallié l’arrivée dans la journée de dimanche, soit un total de près de 1700 coureurs sur le parcours. Une collaboration avec les clubs à laquelle tient la Fédération Française d’Athlétisme, comme le rappelle son vice-président chargé du running et du développement des clubs Michel Huertas. « Lorsque nous sommes présents sur le terrain, c’est toujours au profit d’une structure déconcentré, avec l’objectif de créer des dynamiques territoriales. »
Sur le plan sportif, la Sco Sainte-Marguerite Marseille a tiré son épingle du jeu en dominant le classement masculin, les hommes en jaune bouclant leur parcours en 2h14’04’’ malgré la météo peu propice à la haute performance. Ils ont devancé l’Olympique de Marseille, chronométré en 2h19’40’’, et Vitrolles Triathlon, monté sur la troisième marche du podium grâce à un chrono de 2h23’15’’. La première équipe mixte a été Aix Athlé Provence, septième au scratch en 2h27’46’’. La Sco Sainte-Marguerite a également remporté le classement féminin en 2h47’15’’, devant l’OM et Aix.

La FFA s’associe à Toulouse Métropole
Plus tôt dans la saison, le 22 octobre, la FFA avait organisé le Marathon International Toulouse Métropole avec la communauté urbaine qui donne son nom à la course. Pour sa onzième édition, la manifestation parrainée par le marcheur Yohann Diniz a connu un véritable succès populaire. Ce sont près de 13 000 personnes qui ont pris le départ des différentes courses proposées lors d’une journée exceptionnelle au programme varié, avec le marathon, le semi, les 10 km et le marathon en relais. Les marathons hommes et femmes se sont terminés au sprint, avec la victoire chez les hommes du Kényan Dominic Kangor en 2h11'56'', alors que l’Ethiopienne Tesfanesh Merga l’a emporté en 2h35'35'' chez les femmes.

La rédaction

Rendez-vous est pris en 2018 pour un programme de courses hors stade à nouveau copieux, sans oublier tous les championnats de France.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
24/06 >  
22/06 >  
20/06 >  
13/06 >  
17/05 > (1)
12/04 >  
14/02 >  
20/12 >  
19/12 >  
08/12 >  
le reste de l'actualité
04/07 >  
27/06 > (1)
07/06 >  
04/06 > (3)
01/06 >  
01/06 >  
23/05 >  
30/04 >  
28/04 > (1)
28/04 > (1)
26/04 >  
25/04 >  
18/04 >  
05/04 > (4)
31/03 > (7)
30/03 > (1)
28/03 >  
07/03 >  
27/02 >  
22/02 >  
16/02 >  
12/02 >  
31/01 >  
29/01 >  
26/01 > (3)
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS