MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
MEETING de PARIS Indoor : Un Mayer capital
12809
Commentez cette actualité(3)
MEETING de PARIS Indoor : Un Mayer capital

Kevin Mayer a éclaboussé de toute sa classe la deuxième édition du meeting indoor de Paris. Sous les yeux des 5253 spectateurs de l’AccorHotels Arena qui avaient bravé la neige, le champion du monde du décathlon a survolé le triathlon avec un record personnel à la clé, sur 60 m haies (7’’79). L’autre homme de la soirée a été le Sud-Africain Luvo Manyonga, auteur d’une meilleure performance mondiale de l’année à la longueur avec 8,32 m.

Le Temps Fort

Toujours plus fort

Un record personnel battu de trois centièmes sur 60 m haies en 7’’79, avec une course à la fois propre et pleine de puissance. Un jet à 15,96 m au poids, à seulement un centimètre de sa meilleure performance, après deux mois sans avoir lancé à l’entraînement à cause d’une douleur au poignet. Un bond à 7,48 m à la longueur malgré un début de concours compliqué. En observant les chiffres, Kevin Mayer, vainqueur du triathlon avec 2814 points (2e place pour l’Espagnol Jorge Urena avec 2551 pts et 3e place pour Jérémy Lelièvre avec 2462 pts), pourrait sembler avoir déjà atteint son pic de forme. Ce qu’il dément : « La forme n’est pas là, mais l’application et la progression font que j’arrive quand même à battre mes records », estimait à la fin de ses trois travaux le sociétaire de l’EA Tain-Tournon. Pas forcément une bonne nouvelle pour les spécialistes des épreuves combinées qu’il retrouvera dans un peu moins d’un mois à Birmingham, lors des Mondiaux indoor.

Transcendé à domicile

A l’inverse des saisons précédentes, Kevin Mayer multiplie les meetings depuis le début de l’hiver. En grande partie parce que son corps le laisse tranquille, même s’il souffre depuis quelques jours d’un torticolis. Mais aussi parce qu’il est à la recherche d’un plaisir que seule l’adrénaline de la compétition peut lui apporter. « Je construis très bien ma saison et ma carrière, analyse le pensionnaire du pôle de Montpellier. Ça marche, je me sens à chaque fois de plus en plus puissant. » Dans une AccorHotels Arena chauffée à blanc malgré la neige francilienne, il a fait le show sur et en dehors de la piste, n’hésitant pas à haranguer la foule. « On est à Paris devant le public français, souligne-t-il. Je n’ai jamais participé à un grand championnat à domicile. Ma seule expérience, c’est donc ici et Charléty. » L’été dernier, Kevin Mayer avait déjà fait le spectacle lors du meeting Diamond League de Paris. Comme s’il était capable à chaque fois de trouver l’étincelle dans la capitale, à l’image de ses prestations en grands championnats. Pour le plus grand bonheur des spectateurs.

La Perf'

Manyonga s’acclimate vite

Pour le premier meeting indoor de sa carrière, Luvo Manyonga n’a pas eu besoin d’une longue période d’adaptation. Le Sud-Africain a décollé à 8,23 m dès son premier essai à la longueur. Soit d’entrée la meilleure performance mondiale de l’année. Mais il n’avait pas la victoire en poche puisque la FFA avait décidé de tester un nouveau format de compétition, avec trois premiers essais suivis de deux demi-finales et d’une finale, lors desquelles les compteurs étaient remis à zéro. Vainqueur de sa demie (7,57 m), il allait se lâcher lors de son ultime duel face à Jean-Pierre Bertrand (Nantes Métropole Athlétisme, 7,76 m ce mercredi). Un cri avant de s’élancer, un double ciseau tranchant et l’athlète de 27 ans retombait à 8,32 m. Une performance à seulement quatre centimètres du record d’Afrique indoor du Ghanéen Ignisious Gaisah. Sacré en août dernier à Londres, Luvo Manyonga abordera en grand favori les Mondiaux de Birmingham.

Le Coup Dur

Vicaut à l’arrêt

Jimmy Vicaut est décidément maudit sous les toits. Souvent blessé lors de la saison indoor, le sprinter de la SCO Sainte-Marguerite Marseille a une nouvelle fois été trahi par son corps. Vainqueur de sa série en 6’’64, il n’a pas pu prendre le départ de la finale. « Je me suis blessé à l’adducteur droit dès la première foulée, retrace-t-il. J’ai quand même continué en serrant les dents. J’étais crispé dès le début. » Fataliste, le co-recordman d’Europe du 100 m arrivait même à faire un peu d’humour. Sans cacher que sa saison hivernale était sans doute déjà terminée : « Les Mondiaux, c’est mort. Je peux faire des miracles en six semaines, mais pas en trois. » Une référence à son retour express de l’été dernier, lorsqu’il avait réussi à se hisser en finale mondiale sur 100 m à Londres. A l’issue de la compétition, Jimmy Vicaut se projetait déjà vers la saison estivale et les Europe de Berlin. « Le but va être de bien se renforcer et de revenir pour l’été. »

Et Aussi

Valette accélère

Fortunes diverses pour les Bleus sur 60 m haies. Si Solène Ndama (abandon) et Ludovic Payen (7’’96) ont vu leurs chances de qualification pour la finale s’envoler dès le premier obstacle, la troisième représentante de la nouvelle vague des haies françaises a connu plus de réussite. La hurdleuse du Nantes Métropole Athlétisme, vainqueur de sa série en 8’’21, a réussi à accélérer en finale. Elle a terminé quatrième en 8’’18 d’une course très serrée remportée par l’Ukrainienne Hanna Plotitsyna en 8’’16. Un chrono à cinq centièmes de son record personnel, qu’elle aura l’occasion d’améliorer dès ce week-end lors des championnats de France espoirs à Aubière.
Sur la ligne droite sans obstacles, en l’absence de Jimmy Vicaut (voir le coup dur), Christophe Lemaitre (AS Aix-les-Bains) a dû se contenter de la troisième place en finale. Son chrono : 6’’66, soit cinq centièmes de plus que le vainqueur Gué-Arthur Cissé (6’’61) mais trois de moins que Marvin René (SCO Sainte-Marguerite Marseille). Chez les femmes, l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou l’a emporté à l’arrachée en 7’’12. Carolle Zahi (Athlé Sud 77) a pris la cinquième place en 7’’22. Le 60 m haies masculin est revenu à l’Américain Jarret Eaton en 7’’62, loin devant les Tricolores Simon Krauss de l’Athletic Clubs 92 (3e en 7’’75), Loïc Desbonnes de l’EA Cergy Pontoise (4e en 7’’75) et Benjamin Sédécias de l’Amiens UC (5e en 7’’77).
Enfin, la perche féminine a tenu toutes ses promesses, avec un beau duel entre les Grecques Katerina Stefanidi et Nikole Kyriakopoulou. Au final, avantage à la championne du monde, qui a franchi 4,81 m avant de s’attaquer sans succès à une barre à 4,91 m. Kyriakopoulou, elle, a vu son concours s’arrêter à 4,61 m.

A Paris, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : © S Kempinaire - J.M. Hervio / KMSP

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Bruno Vauthier - 09/02 (09h46)
Nous avons la chance d'avoir un athlète vraiment exceptionnel que tous les pays doivent nous envier. Ce garçon au visage d'ange a vraiment tout pour lui, le talent, le physique, la technique, la tête bien faite et une motivation exceptionnelle. Pour aller plus loin dans le sublime, je me permettrais donc, de lui suggérer, de passer à la technique rotative pour le lancer du poids, afin de gagner quelques dizaines de centimètres supplémentaires, et se rapprocher un peu plus des records suprêmes...
Mistral Gagnant - 08/02 (23h12)
D'accord pour la piste qui a contrarié beaucoup d'athlète (Lemaitre qui semble avoir de drôles d'appuis et les sauteurs en grosse galère). Par contre, SFR ne s'en sort pas mal ! On voit toujours des athlètes et pas les têtes des commentateurs comme sur France TV.
Jean Monamy - 08/02 (08h04)
Hallucinant manque de respect des athlètes : installations pensées pour le show et non pour la perf. 10 à 15/100 perdu en sprint, longueur gachée par la piste & sytème des duels (attente interminable pour 1 seul saut), Le pire : la perchiste qui se voit plongée dans le noir pour l'entrée des sauteurs en longueur juste au moment où elle s'élance pour son 3ème essai ! Manyonga & Meyer auraient fait tellement mieux dans des conditions normales. c'est rageant. + SFR qui privilégie bla bal à direct
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/09 > (5)
16/09 > (1)
15/09 >  
15/09 >  
03/09 >  
31/08 >  
30/08 >  
27/08 >  
24/08 > (2)
23/08 > (1)
le reste de l'actualité
21/10 >  
21/10 >  
19/10 >  
16/10 >  
16/10 >  
15/10 >  
15/10 > (3)
15/10 >  
15/10 >  
13/10 >  
12/10 >  
11/10 > (2)
10/10 > (1)
10/10 >  
09/10 > (2)
08/10 > (2)
08/10 >  
05/10 >  
05/10 > (2)
01/10 >  
27/09 >  
26/09 >  
24/09 >  
24/09 >  
21/09 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS