MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Gabriel Bordier : « J’ai vraiment passé un cap »
4982
Commentez cette actualité
Gabriel Bordier : « J’ai vraiment passé un cap »

L’équipe de France de marche s’est envolée ce mercredi pour Taicang (Chine), où elle disputera ce week-end les championnats du monde par équipes. Une compétition très relevée, lors de laquelle Gabriel Bordier partira à l’assaut du niveau de performance requis pour les Europe de Berlin sur 20 km (1h22’30’’). Médaillé de bronze lors du rendez-vous continental espoirs en 2017, le sociétaire de l’US Saint-Berthevin (Mayenne) a franchi un palier ces dernières semaines. Champion de France seniors à Mérignac, il a terminé premier Français lors du match international de Podebrady (République Tchèque), record personnel à la clé (1h23’02’’). Le tout en jonglant avec un emploi du temps très rempli, puisqu’il est étudiant en quatrième année de médecine.

Athle.fr : Avec quels objectifs allez-vous prendre le départ du 20 km à Taicang ?
Gabriel Bordier : Je n’ai pas vraiment d’ambitions au niveau de la place. Sur la start-list, je suis très loin des meilleurs. J’ai donc plus un objectif au niveau du chrono. A Podebrady, j’ai été pendant longtemps sur les bases des minima pour Berlin. J’ai coincé après le seizième kilomètre. Mon but est donc d’aller les chercher. Il y aura du monde autour de cette performance. Il faudra s’accrocher et essayer de tenir jusqu’au bout.

Un titre national, une bonne prestation avec le maillot de l’équipe de France... Vous semblez avoir passé un cap cette saison. Vous confirmez ?
L’an dernier, pour ma première année dans la catégorie espoirs, j’étais dans la découverte du 20 km. Passer du 10 au 20 km, ça n’est pas une petite marche. Ça s’apprend sur plusieurs années. Il faut savoir ne pas partir trop vite, en écoutant bien ses sensations. En ayant disputé quatre 20 km l’an dernier, j’ai acquis pas mal d’expérience. J’arrive à gérer correctement mes courses. Donc oui, j’ai vraiment passé un cap. Le titre national chez les seniors était un peu inattendu. Il a beaucoup plus de valeur que chez les jeunes, même si l’on était encore en début de saison et que tout le monde n’était pas présent. Cette victoire a été très motivante pour la suite et m’a mis en confiance.

L’équipe de France qui sera alignée sur le 20 km masculin à Taicang est relativement jeune. Mais avez-vous pu profiter en stage des conseils des anciens, comme Yohann Diniz ?
En stage, on a tous des niveaux un peu différents. Yohann Diniz et Kevin Campion ont une grosse marge d’avance sur nous pour l’instant. Avec Fabien Bernabé et Aurélien Quinion, on a, en revanche, des niveaux à peu près similaires. On en profite pour s’entraîner ensemble. Et il est toujours intéressant d’avoir quelqu’un qui s’entraîne dur en même temps que toi au même endroit, même s’il va plus vite. Il y a une belle émulation en équipe de France. Lors du stage au Portugal, en avril, on a eu l’occasion d’échanger avec Yohan, Kevin et Emilie (Menuet). Ils nous apportent leur expérience.

Dans quels secteurs avez-vous le plus de marge de progression ?
Techniquement, je prends rarement des cartons, donc ça va sur ce plan-là. Je dois tout simplement continuer à faire des bornes, et ça viendra progressivement. Actuellement, j’ai cinq séances de marche par semaine, plus de la PPG, de la piscine et du footing quand j’ai le temps.

Vous devez composer avec des études de médecine très prenantes…
Je suis en quatrième année. Je suis en stage dans un hôpital à Angers le matin, et j’ai cours l’après-midi. Je profite de mes vacances pour partir en stage ou en compétition. Le week-end, je rentre souvent à Laval où je retrouve mon entraîneur, Gérard Lelièvre. Ce fonctionnement en partie à distance marche plutôt bien. De toute façon, on n’a pas vraiment le choix. Peut-être qu’à un moment, vers 2020, j’essayerai de faire une année professionnelle blanche pour me consacrer à l’athlétisme. Mais j’ai besoin de quelque chose à côté du sport pour me vider l’esprit.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Gabriel Bordier
Age / Sél.20 ans / 2 A
ClubUs st berthevin
Spécialité5 000 m marche - 10 km marche - 20 km marche
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
15/05 > (1)
11/05 >  
02/05 >  
25/04 >  
19/04 >  
04/04 >  
30/03 >  
26/03 > (2)
04/03 > (2)
24/01 >  
le reste de l'actualité
20/05 >  
20/05 >  
20/05 > (1)
19/05 > (1)
18/05 >  
18/05 > (1)
14/05 > (2)
14/05 > (3)
13/05 > (3)
13/05 > (1)
12/05 >  
12/05 > (2)
11/05 >  
11/05 >  
10/05 > (2)
09/05 >  
07/05 >  
07/05 >  
06/05 >  
05/05 >  
04/05 >  
04/05 >  
04/05 >  
04/05 >  
03/05 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS