MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Dans l’œil du coach : Gérard Lelièvre, ancien entraîneur national
6784
Commentez cette actualité
Dans l’œil du coach : Gérard Lelièvre, ancien entraîneur national

Pistard, routard, combinard, sauteur, lanceur, jeune, compétition, loisir, haut niveau, découverte, nature, ville. Autant de mots à combiner qui, au sein des près de deux mille clubs, font l’athlétisme en France. Parmi les rouages essentiels de chaque structure, l’entraîneur, quel que soit son profil, occupe une place à part. Athle.fr vous invite chaque mois à la rencontre de ces hommes et femmes de l’ombre. Rencontre avec Gérard Lelièvre, 68 ans, qui entraîne bénévolement certains athlètes de l’Union Sportive Saint-Berthevin, dont le prometteur Gabriel Bordier.

« Toute une vie consacrée à la marche », écrit Alain Bouillé en préambule du portrait qu’il consacre à Gérard Lelièvre, sur le site de la commission de la documentation et de l’histoire. Une expression tout sauf galvaudée, puisque le Lavallois a d’abord été le meilleur marcheur français dans les années 70 et 80, avec des titres et des records nationaux à la pelle, sans oublier une cinquième place sur 20 km lors des premiers Mondiaux en plein air, à Helsinki en 1983, et une victoire sur 5000 m lors des Jeux Mondiaux indoor à Paris. Il a ensuite été entraîneur et responsable national de la marche. Autant dire qu’il a beaucoup d’expérience à partager.

Votre définition de l'entraîneur ?
C’est un éducateur qui se préoccupe autant du physique que du mental. Il ne forme pas uniquement un athlète, il attache aussi de l’importance aux valeurs humaines. Il doit être disponible et à l’écoute, sans être « envahissant ». Il doit savoir expliquer l’objectif d’une séance afin que l’athlète comprenne le pourquoi et se l’approprie. L’entraîneur doit être à l’écoute des athlètes dans les bons moments (éviter l’euphorie d’un résultat) mais aussi dans les moments plus difficiles (relativiser l’échec), d’où la nécessité d’une certaine complicité, même si personne n’est propriétaire de personne. Je pense que l’entraîneur, même s’il est associé aux résultats, doit également savoir rester en retrait et ne pas se mettre en avant, l’athlète étant le plus important.

Entraîneur à Saint-Berthevin, c'est plus dur qu'ailleurs ?
Non, il y a un stade champêtre au milieu d’un complexe sportif où tout le monde se connaît, avec l’avantage d’avoir des circuits « route » dès la sortie du stade (pistes cyclables ou petits chemins) et des pistes piétonnes en très bon état et étalonnées. Donc tout ce qu’il faut pour notre spécialité et pour les amoureux des grands espaces, ce que le marcheur préfère avant tout. J’ajoute que même si je ne suis pas licencié officiellement dans ce club, j’ai décidé depuis cinq ans de donner juste un coup de main, ayant de très bonnes relations avec l’équipe dirigeante.

Ce qui vous énerve et vous plaît le plus dans votre fonction ?
Ceux qui oublient qu’avant de marcher vite, il faut d’abord marcher bien, ça m’énerve. Il faut avant tout maîtriser la technique avant de penser aux chronos. Pourquoi faire des centaines de kilomètres si le jour de la compétition, les juges vous demandent d’arrêter très rapidement ? C’est trop facile ensuite de s’en prendre au jugement. Le beau geste, c’est le plus important et la priorité, après on travaille le reste. Il faut trois à cinq ans pour vraiment maîtriser la gestuelle, alors soyons patient. Ce qui me plaît, ce sont les rencontres avec tous ces jeunes qui ont l’amour de notre spécialité, et de pouvoir les aider à progresser.

Vous êtes un coach "connecté" ou un entraîneur à l'’’ancienne" ?
Plutôt une combinaison des deux. Je me souviens d’un coach « connecté » avec un logiciel d’entraînement informatique, qui était venu voir Alain Piron, ancien DTN et spécialiste de hauteur. Ce dernier lui avait demandé si son gars sautait plus haut grâce à cela, le coach avait avoué que non. Alain Piron avait conclu : « Alors à quoi bon ? ». Pour ma part, je fais toujours mes programmes sur papier, une habitude qui me donne une bonne lisibilité. Mais je les transmets ensuite par les moyens de communication actuels. Je reste persuadé que rien ne remplacera l’œil du coach sur le bord de la piste. La vidéo peut être surtout intéressante pour l’athlète, moins pour l’entraîneur. Et puis le travail technique est permanent, ce n’est pas le tout de se filmer une fois et de passer à autre chose.

Votre plus beau souvenir ?
Difficile d’en ressortir un en particulier. Mais en tant que coach, je retiens le podium par équipes en 1989, à la Coupe du monde en Espagne sur 50 km, avec les Terraz, Fesselier, Lemercier, Corre, Piller. Il y a aussi la huitième place de Bertrand Moulinet aux J.O. de Londres en 2012, même si la suite a été ma plus grande déception avec la fin de notre collaboration après les Jeux puis son contrôle antidopage positif (il a été suspendu pour quatre ans en juillet 2015, à la suite de la détection de FG-4592). Enfin, je retiens également la troisième place de Gabriel Bordier l’an passé à Bydgoszcz lors des championnats d’Europe espoirs, je ne l’attendais pas de sitôt. C’est un courageux qui est en quatrième année de médecine, il faut le préserver.

Quelle est votre relation avec les athlètes ?
J’essaie d’instaurer un climat de confiance, mais sans complaisance. J’exige un retour sur les séances et les sensations, si je ne suis pas présent, ce qui veut dire un échange sincère. J’ai toujours un œil sur la technique, quitte à être répétitif. Enfin, sans complicité, rien n’est possible. Car pour bien entraîner, il faut connaître un minimum de la vie de l’athlète sans franchir le domaine de l’intimité.

Trois mots pour définir votre groupe ?
Humilité. Convivialité. Travail.

Propos recueillis par Renaud Goude pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/12 >  
31/10 >  
09/10 >  
21/09 >  
31/07 >  
27/06 > (1)
23/05 >  
26/04 >  
28/03 >  
07/03 >  
le reste de l'actualité
14/12 > (1)
12/12 >  
11/12 > (1)
05/12 >  
03/12 >  
27/11 >  
19/11 >  
14/11 > (2)
14/11 >  
06/11 > (2)
30/10 >  
24/10 >  
23/10 > (3)
16/10 > (3)
03/10 >  
21/09 >  
21/09 >  
19/09 >  
19/09 > (1)
04/09 > (1)
12/08 >  
27/07 >  
21/07 >  
19/07 >  
04/07 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS