MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting de Paris : Semenya, Mayer et Shubenkov attendus
4770
Commentez cette actualité(3)
Meeting de Paris : Semenya, Mayer et Shubenkov attendus

Les conditions de course devraient être optimales pour les athlètes qui participeront samedi au meeting Diamond League de Paris. Le stade Charléty va accueillir le gratin de l’athlétisme mondial, de Karsten Warholm et Abderrahman Samba sur 400 m haies à Sergey Shubenkov sur 110 m haies, en passant par Marie-Josée Ta Lou sur 200 m. Un 100 m masculin de haut niveau, avec notamment Jimmy Vicaut, viendra clôturer cette soirée qui s'annonce passionnante.  Passage en revue des forces en présence, et des Français sur le pont.

Triathlon hommes
Composée de la longueur, du poids et du 110 m haies, l’épreuve semble promise au Français Kevin Mayer (Entente Athlétique Rhône Vercors). Le champion du monde n’a pas encore disputé un seul décathlon cette saison, mais il a battu trois de ses records personnels, au 100 m (10’’66 le 16 juin à Ratingen), au poids (16,17 m le 12 mai à Montpellier), et au disque (52,38 m à Ratingen). Il avait déjà remporté l’an passé le triathlon du Meeting de Paris, avec un total de 2746 points. On retrouvera également Jérémy Lelièvre (SPN Vernon) côté français. Pour leur donner la réplique, l’Ukrainien Oleksiy Kasyanov, médaillé de bronze mondial en 2009, un habitué du Décastar de Talence.

110 m haies hommes
L’une des courses les plus denses de la soirée, où la richesse du plateau promet des grosses performances dès les séries. En position de favori, le Russe Sergey Shubenkov, l’homme en forme du moment. Troisième à Shanghai le mois dernier pour ses débuts en Diamond League, il a enchainé deux succès en trois jours au début du mois de juin, à Hengelo (13’’23) puis à Turku (13’’18). Surtout, le champion du monde en 2015 a fait sensation le 19 juin au meeting de Montreuil, en réalisant 12’’99, à 1 centième de son record personnel. Il est le seul athlète à ce jour sous les 13 secondes cette saison. La concurrence porte surtout les noms de l’Espagnol d’origine cubaine Orlando Ortega, vice-champion olympique, auteur d’un chrono de 12’’94 (record personnel) au meeting de Paris en 2015 ; et du Jamaïcain Ronald Levy, vainqueur l’an passé au stade Charléty en 13’’05, son record personnel. La présence française est assurée par Dimitri Bascou (US Créteil), le médaillé de bronze olympique, Pascal Martinot-Lagarde (13’’28 le 19 juin à Montreuil - ES Montgeron), les deux sociétaires du Bordeaux Athlé Ludovic Payen (13’’38 cette saison) et Garfield Darien, et enfin Aurel Manga (CA Montreuil 93). A suivre, également, l’Américain Aries Merritt, le recordman du monde (12’’80).

400 m haies hommes
L’un des duels les plus excitants de l’été. Abderrahman Samba, Qatar, face à Karsten Warholm, Norvège. Le premier, originaire de Mauritanie, pratique la discipline depuis seulement 2 ans, mais son potentiel s’avère phénoménal. Son début de saison a été spectaculaire, avec des victoires en Ligue de Diamant à Doha, Rome, Oslo et Stockholm. A Stockholm, le 10 juin, il a réalisé 47’’41, record d’Asie. Le second, Karsten Warholm, a été l’une des sensations des Mondiaux de Londres l’an passé, en décrochant le titre planétaire. Depuis, il a amélioré son record personnel, pour le porter à 47’’81 le 10 juin à Stockholm. A 21 ans, Kyron McMaster, médaillé d’or aux derniers Jeux du Commonwealth, 48’’25 cette saison, compte lui aussi parmi les nouvelles attractions d’une discipline en plein renouvellement. Côté français, on retrouvera Victor Coroller (Haute Bretagne Athlétisme) qui fera, ici, ses premiers pas en Diamond League.

3000 m steeple femmes
Une affaire kényane. Avec, au départ, les quatre athlètes classées en tête du bilan mondial : Hirvin Kiyeng, Celliphine Chespol, Norah Jeruto et Beatrice Chepkoech. Les trois premières se sont classées dans cet ordre au meeting de Rome. La quatrième s’est imposée au meeting de Shanghai. Les quatre Kényanes se tiennent en moins de 4 secondes. Le plateau du meeting de Paris propose également l’Américaine Courtney Frerichs, vice-championne du monde l’été dernier à Londres derrière sa compatriote Emma Coburn.

200 m hommes (hors Diamond League)
La course n’est pas estampillée IAAF Diamond League, mais elle s’annonce dense et rapide. Les organisateurs ont composé un plateau où dominent les noms de l’Equatorien Alex Quinonez, 19’’93 cette saison, record personnel ; l’Américain Michael Norman, la nouvelle sensation du 400 m (43’’61 cette saison), auteur d’un chrono à 20’’06 début avril, face au vent ; le Sud-Africain Luxolo Adams, 20’’01 en 2018 ; et bien sûr le Français Christophe Lemaitre (AS Aix Les Bains), un fidèle du Meeting de Paris, chronométré en 20’’19 le 13 juin à Ostrava. Le Savoyard s’alignera également sur la finale B du 100m, avec la volonté de réussir le niveau de performance requis pour Berlin.

1 500 m hommes
A l’image de la discipline, la course s’annonce très ouverte, avec une poignée de candidats à la victoire. Pas moins de 4 athlètes possèdent un record personnel à moins de 3’30’’ : le Kényan Timothy Cheruiyot, vice-champion du monde l’été dernier à Londres (3’29’’10) ; le Djiboutien Ayanleh Souleiman, champion du monde en salle en 2014 (3’29’’58) ; l’Australien Nick Willis, double médaillé olympique (3’29’’66) ; l’Ethiopien Aman Wote, vice-champion du monde en salle en 2014 (3’29’’91). Vainqueur cette saison en IAAF Diamond League à Rome et Shanghai, Timoty Cheruiyot fait figure de favori. L'Ethiopien Teresa Tolosa s’est, lui, déjà offert une victoire en IAAF Diamond League cette année, au meeting de Doha. A suivre, également, le Norvégien Filip Ingebrigtsen, champion d’Europe sur la distance en 2016, médaillé de bronze mondial l’été dernier à Londres. Quelques jours après une belle sortie en 3’37’’45 au meeting Pro Athlé Tour de Nancy, Simon Denissel (Lille Métropole Athlétisme) sera de nouveau aligné sur sa discipline de prédilection. On retrouvera aussi l’espoir Baptiste Mischler (Unitas Brumath) qui avait porté son record personnel à 3’37’’99 du côté du meeting Pro Athlé Tour de Marseille.

400 m femmes
La jeunesse au pouvoir. A seulement 23 ans, l’Américaine Shakima Wimbley se présente au meeting de Paris dans la foulée de son titre de championne des Etats-Unis, décroché le 23 juin dans le temps de 49’’52, record personnel et meilleur chrono mondial de la saison (à égalité avec Shaunae Miller-Uibo). Plus jeune de trois ans, Salwa Eid Naser peut elle aussi revendiquer le titre de nouvelle sensation du 400 m. Née au Nigéria, mais élevée au Bahreïn, dont elle porte aujourd’hui les couleurs, la championne du monde cadette en 2015 s’est fait remarquer l’an passé en décrochant la médaille d’argent aux Mondiaux à Londres. Cette saison, elle a réalisé le tour de force de descendre deux fois sous les 50 secondes en IAAF Diamond League à trois jours d’intervalle : 49’’98 le 7 juin à Oslo, 49’’84 le 10 juin à Stockholm. Pour ces deux jeunes athlètes, l’opposition pourrait venir d’une autre Américaine, la championne du monde en titre Phyllis Francis (50’’07 cette saison). Floria Guei (Entente Sud Lyonnais) viendra se confronter aux meilleures, et tentera, à minima, d’améliorer sa meilleure performance de la saison : 51’’84 à Oslo.

800 m hommes (hors Diamond League)
Pierre-Ambroise Bosse, le champion du monde en titre, n’en fait pas mystère : il compte profiter du meeting de Paris pour lancer vraiment sa saison. Très attendu par le public, le Français, licencié à l’US Créteil, pourra compter sur une opposition d’une grande qualité, avec le deuxième meilleur performer mondial de la saison, le Kényan Jonathan Kitilit (1’43’’77). Autre sérieux candidat à la victoire : l’Australien Peter Bol, vainqueur cette saison à Stockholm en IAAF Diamond League (1’44’’56).

200 m femmes
Difficile de distinguer une favorite dans un plateau d’une telle densité. La Jamaïcaine Shericka Jackson a battu cette saison son record personnel (22’’18), aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast, mais elle est plutôt une spécialiste du 400 m. L’Ivorienne Marie-Josée Ta Lou s’est imposée en IAAF Diamond League à Rome, en 22’’49 face au vent). Elle a réalisé deux fois moins de 10’’90 cette saison sur 100 m (10’’85 à Doha, 10’’88 à Eugene). Enfin, l’Américaine Jenna Prandini a décroché à Des Moines, dimanche 24 juin, le titre de championne des Etats-Unis. Côté français on retrouvera Brigitte Ntiamoah (Entente Grand Mulhouse Athlétisme), chronométrée en 23’’26 cette saison du côté de Genève.

800 m femmes
La dernière course féminine du programme possède tous les ingrédients pour constituer une apothéose. Sur la ligne de départ, les 5 athlètes les plus rapides de la saison sur la distance. En tête, Caster Semenya, la double championne olympique (2012 et 2016) et triple médaillée d’or mondiale (2009, 2011 et 2017), présente pour la première fois au meeting de Paris. Elle n’a pas connu la défaite cette saison et réalisé 1’55’’92 le 26 mai à Eugene. Mais la présence dans la course de ses 4 suivantes au bilan mondial promet un chrono explosif : l’Américaine Ajee Wilson (1’56’’86) ; la Burundaise Francine Nyonsaba, vice-championne olympique et mondiale en titre (1’56’’88) ; la jeune Ethiopienne Habitam Alemu (1’57’’78) ; la Kényane Margaret Wambui (1’58’’07), médaillée de bronze aux Jeux de Rio 2016. La Française Rénelle Lamote (Pays de Fontainebleau Athlétisme), toute proche du niveau de performance requis pour les championnats d’Europe à Berlin lors du meeting de Montreuil (2’00’’76 contre 2’00’’60), se voit offrir ici une nouvelle chance de les réaliser. Même challenge pour la Franco-Américaine Claudia Saunders (Entente Sarthe Athlétisme), un centième devant Rénelle aux bilans estivaux et qui aura une belle carte à jouer.

100 m hommes
La dernière course de la soirée sourira-t-elle à un athlète français ? Possible. Jimmy Vicaut (SCO Sainte Marguerite Marseille) affiche le 3ème meilleur chrono mondial de la saison, avec un temps de 9’’92 réalisé le 16 juin à Marseille. Fidèle de la réunion parisienne, il y avait égalé en 2015 le record d’Europe avec un chrono de 9’’86. Mais la concurrence, américaine surtout, s’avère redoutable, avec Michael Rodgers, le numéro 1 mondial de la saison (9’’89 le 21 juin à Des Moines), et Ronnie Baker, vainqueur à Rome le 31 mai en 9’’93 puis crédité de 9’’90 le 22 juin aux championnats des Etats-Unis. Autres athlètes à suivre de près : le Jamaïcain Yohan Blake, champion du monde en 2011, le plus rapide de la course (9’’69 en 2012) ; le Sud-Africain Akani Simbine (9’’89 en 2016). La curiosité de la course, et l’un des plus sérieux postulants à la victoire : le Chinois Bingtian Su, vainqueur au meeting de Madrid le 22 juin en 9’’91, record de Chine.

Marion Canu pour Athle.fr

Réservations sur billetterie.athle.fr
Plus d’informations sur www.meetingdeparis.fr

Le meeting de Paris est à suivre en direct vidéo samedi sur SFR Sport 1 à partir de 20h et en direct écrit sur www.athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Jean-pierre Marie - 30/06 (08h47)
Quentin Bigot a réussi une grosse Perf. lors du meeting de Metz le 28/06. Pourquoi n'en parlez vous pas ?
Bruno Vauthier - 29/06 (21h26)
Non Maurice pas tout proche, je vous annonce qu'après la désillusion de l'EDF de foot, Jimmy VICAUT nous remettra un peu de baume au coeur, en battant son RE pour en être SEUL détenteur. J'espère une bonne fois pour toute, qu'il n'oubliera pas DE PENCHER LE BUSTE SUR LA LIGNE, pour ne pas laisser en route, les 2 centièmes habituels.....
Maurice Maitre - 29/06 (14h47)
Avec les conditions météo annoncées excellentes , et l'opposition Jimmy Vicaut devrait sortir un super chrono ;tout proche du record d'Europe .
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
30/10 >  
05/10 >  
18/09 > (7)
07/09 > (3)
10/08 >  
13/07 >  
12/07 >  
10/07 > (2)
05/07 >  
04/07 > (4)
le reste de l'actualité
12/11 > (1)
12/11 >  
08/11 >  
05/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
02/11 >  
02/11 > (1)
29/10 > (3)
29/10 >  
28/10 >  
26/10 > (1)
23/10 >  
22/10 >  
22/10 >  
21/10 >  
21/10 > (1)
19/10 >  
16/10 >  
16/10 >  
15/10 >  
15/10 > (3)
15/10 >  
15/10 >  
13/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS