MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting de PARIS : Samba fait danser Charléty
10486
Commentez cette actualité
Meeting de PARIS : Samba fait danser Charléty

Abderrahman Samba a illuminé de sa classe le Meeting de Paris samedi soir en réalisant le deuxième meilleur chrono de l’histoire du 400 m haies (46’’98). Rénelle Lamote, Claudia Saunders, Pierre-Ambroise Bosse, Aurel Manga et Kevin Mayer ont également fait lever le stade Charléty lors d’une soirée de haut vol, qui a accouché de pas moins de sept MPM.

Mieux ne valait pas trop fêter la victoire de l’équipe de France samedi soir à Paris, sous peine de rater la démonstration d'Abderrahman Samba. Programmé en début de réunion, le 400 m haies a donné le ton à une soirée mémorable dans la capitale. Placé à l’intérieur de Karsten Warhom et Kyron MacMaster, le Qatarien s’est appliqué à caler son pas sur ces deux partants hors pair. Et inévitablement, comme cela avait été le cas à Doha, Rome, Oslo et Stockholm, son finish Samba-sphérique a fait le reste. Avec sa foulée d’envergure, ses chaussettes fluo et son bandeau, le jeune homme de presque 23 ans a distancé Kyron MacMaster (2e en 47’’54) et le champion du monde norvégien (3e en 48’’05). A l’arrivée, le panneau de chronométrie s’est mis à clignoter, comme pris de tachycardie. Et pour cause : 46’’98. Deuxième homme de l’histoire à casser la barre des 47’’, Samba n’est plus qu’à deux dixièmes du record du monde de Kevin Young, établi avant sa naissance.
« Je suis très heureux de ma course ce soir, soufflait la star du jour aux micros des journalistes. Je me rapproche de plus en plus du record du monde, j’avais déjà dit avant aujourd’hui que je voulais être l’homme le plus rapide du monde. Je ne peux pas dire si ça arrivera avant la fin de la saison, mais je travaille dur chaque jour à l'entrainement pour le battre un jour ! »

Sept MPM
La suite du meeting a été au diapason de ce moment de frisson, pour le plus grand plaisir des 16534 spectateurs massés dans les tribunes du stade Charléty, vibrant de plaisir. Seule au monde, puisqu’elle avait demandé aux organisateurs de ne pas prévoir de lièvre, Caster Semenya a mené le 800 m dès le premier mètre, pour une nouvelle démonstration de puissance. Passée à la cloche en 56’’12, la Sud-Africaine a pulvérisé ses adversaires en même temps que son record personnel, désormais fixé à 1’54’’25. Quatrième performeuse mondiale de tous les temps, la double championne olympique a, elle aussi, marqué le tartan parisien de son empreinte.
Cinq autres meilleures performances mondiales ont été améliorées ou égalées au cours d’une soirée riche en performances autant qu’en émotions. A la perche, Sam Kendricks, vexé d’avoir dû assister en spectateur aux duels entre Renaud Lavillenie (Clermont AA) et Armand Duplantis, a retrouvé l’ardeur qui lui avait permis de survoler la saison 2017. Impeccable jusqu’à 5,90 m, il a été le seul à franchir 5,96 m, avant d’échouer à 6,05 m. Duplantis, deuxième avec 5,90 m et Lavillenie, troisième avec 5,84 m, ont compris que leur duel est devenu une lutte à trois.

Battu par Noah Lyles aux championnats des Etats-Unis la semaine dernière, Ronnie Baker a égalé la MPM de son compatriote en dominant le 100 m en 9’’88 (+0,8). Il fallait bien cela pour mater un Jimmy Vicaut excellemment bien sorti des blocs, et repris dans les vingt derniers mètres. Le Français, deuxième, a égalé au passage la meilleure performance européenne de l’année, détenue par Zarnel Hugues en 9’’91. Un peu frustré de ne pas avoir gagné  domicile, la flèche de la Sco Sainte-Marguerite Marseille était satisfait de son « gros chrono. Je me crispe un peu en approchant la ligne d'arrivée, mais la performance est satisfaisante et encourageante pour la suite de la saison. L'objectif ce sont les championnats d'Europe, à Berlin, et il me reste encore du temps pour me préparer. »
Sur 1500 m, Timothy Cheruiyot a ménagé le suspense, en reléguant tous ses adversaires à plus de deux secondes. Le champion du monde en titre est le premier homme à courir la distance en moins de 3’30’’ en 2018 (3’29’’71). Mariya Lasitskene n’a pas connu plus de frayeurs lors de la hauteur, puisque la Russe a encore réalisé un sans faute jusqu’à 1,97 m, avant de piocher à 2,00 m, barre qu’elle fut la seule à dompter. Aérienne au-dessus de 2,04 m, elle a ensuite échoué de peu à son troisième essai à 2,08 m. Enfin, Beatrice Chepkoech a trouvé les ressources pour venir à bout de la résistance de Celliphine Chepsol dans un 3000 m steeple de gala. En 8’59’’36, elle est devenue la quatrième à passer sous les 9’, la deuxième au Meeting de Paris après le record du monde de Ruth Jebet en 2016.

Les Bleus brillent sur 800 m
Les Français n’ont pas été en reste, puisque quatre d’entre eux se sont affranchi du standard de qualification pour les championnats d’Europe de Berlin. Le 800 m féminin en a produit deux, avec Rénelle Lamote (Pays de Fontainebleau Athlétisme), huitième en 1’59’’25, son premier chrono sous les 2’ depuis deux ans synonyme de deuxième performance européenne à ce jour, et Claudia Saunders (Entente Sarthe Athlétisme), onzième en 2’00’’47. La Franco-Américaine de 24 ans pourrait connaître à Berlin sa première expérience sous le maillot bleu.
Le double tour de piste a également permis à Pierre-Ambroise Bosse de se rapprocher de la capitale allemande. Même s’il n’a pas réussi à gagner (la victoire est allée au Kenyan Ferguson Rotich, auteur d’un retour foudroyant dans la dernière ligne droite, en 1’43’’73), le sociétaire de l’US Créteil a joué aux avant-postes jusqu’à cinquante mètres de l’arrivée, prenant finalement la septième place en 1’45’’19.
Aurel Manga (CA Montreuil) a, lui, rempli le contrat en prenant la troisième place de sa série en 13’’31 (+0,7), mais n’a pu enchaîner en finale, dont il a pris la septième place en 13’’48. La course a souri au Jamaïcain Ronald Levy (13’’18, +1,5), comme en 2017, après la disqualification du Russe Sergey Shubenkov, pour un léger mouvement dans les blocs de départ.

Lui aussi brillant l’an passé, Kevin Mayer a de nouveau enfilé sa tenue de gala ce samedi, pour un triathlon monté sur mesure. Après un très bon saut à 7,62 m en longueur, à trois centimètres de son record personnel, le combinard de l’EA Rhône Vercors a établi deux nouvelles marques de référence, avec un jet à 16,51 m au poids, puis un 110 m haies avalé en 13’’71 (-0,1). Rouguy Diallo (Nice CAA) est également repartie avec un record personnel du concours du triple saut, achevé à la septième place, dotée d’une mesure à 14,27 m (+0,8) dès son premier essai. Neuvième, Jeanine Assani Issouf (Limoges Athlé) a bondi à 14,16 m (+1,9). Sur 400 m, Floria Gueï a abaissé son meilleur chrono de la saison à 51’’71. Enfin, Simon Denissel a réalisé le deuxième meilleur chrono de sa carrière sur 1500 m, en 3’36’’88.

Le coup dur
Alors qu'il était à la bagarre pour réaliser le niveau de performance requis pour les Europe de Berlin sur 100 m, Christophe Lemaitre s'est arrêté après 80 m d'effort, en se tenant l'arrière de la cuisse droite. Pris en charge par l'équipe médicale et réconforté par Renaud Lavillenie, le Savoyard a été évacué sur une civière et n’a pas pris le départ du 200 m. Le sprinter de l'AS Aix-les-Bains passera des examens dans les jours à venir, et en saura plus sur gravité de sa blessure et la suite de sa saison, même s'il ne devrait pas être à Albi pour les championnats de France dans une semaine.

A Paris, Etienne Nappey avec Marion Canu pour Athle.fr

Tous les résultats du meeting de Paris en cliquant ici
Toutes les réactions dans le direct de la compétition en cliquant ici
Quelques photos de la soirée en cliquant ici

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/07 >  
08/07 >  
06/07 > (1)
02/07 > (1)
30/06 >  
30/06 >  
28/06 >  
27/06 >  
26/06 >  
25/06 >  
le reste de l'actualité
15/07 >  
15/07 >  
15/07 >  
15/07 > (1)
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
13/07 >  
13/07 > (3)
13/07 >  
12/07 >  
12/07 > (2)
12/07 >  
11/07 >  
10/07 >  
10/07 > (2)
10/07 >  
10/07 >  
09/07 >  
09/07 >  
09/07 >  
08/07 > (1)
08/07 > (2)
07/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS