MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde juniors : Moindrot, le bronze de la ténacité !
7078
Commentez cette actualité
Championnats du monde juniors : Moindrot, le bronze de la ténacité !

En difficulté en finale de la perche, Alice Moindrot n’a rien lâché. Elle a été récompensée par une belle troisième place avec 4,35 m, la première médaille de l’équipe de France dans ces championnats du monde juniors. Superbe résultat également pour Amanda Ngandu-Ntumba au disque, quatrième avec 53,22 m.

Le saut à la perche réserve souvent son lot de surprises. La Britannique Molly Caudery, deuxième des bilans estivaux, en a fait les frais avec une neuvième place. Alice Moindrot a, elle, frisé la correctionnelle lors d’un concours disputé dans de bonnes conditions, après l’arrêt de la pluie juste avant le début de la compétition. Tout avait pourtant bien commencé, avec un sans-faute à 4,10 m. Mais les choses se sont corsées à 4,25 m. Après deux échecs à cette hauteur, la perchiste de l’US Berry Athlétisme, en grande forme mais en difficulté avec sa course d’élan, s’est retrouvée dos au mur. Elle a eu le mérite de s’accrocher, en effaçant largement la barre à son ultime tentative. Même scénario à 4,35 m.

Hauteur suivante : 4,40 m, avec quatre athlètes encore en lice pour trois places sur le podium. L’athlète entraînée par Théo Gaboreau n’a, cette fois, pas réussi à franchir cette barre, située deux centimètres en dessous de son record de France juniors. Première à sauter, elle a dû attendre le dernier échec de la Russe sous pavillon neutre Yelizaveta Bondarenko pour être assurée de la troisième place, synonyme de médaille de bronze dans un concours survolé par la Tchèque Amalie Svabikova avec 4,51 m devant la Suédoise Lisa Gunnarsson (4,35 m). « Ça a été un concours assez compliqué, retrace Alice avec lucidité. Le stress était beaucoup présent. Je me suis fait peur. Mais au final, j’ai gardé la tête froide et ça a bien fonctionné. J’avais une bonne carte à jouer et je l’ai saisie. » Cette première médaille pour l’équipe de France va faire du bien au moral des Bleuets, et pourrait en appeler d’autres lors des trois dernières journées de compétition.

Ngandu-Ntumba a tout donné
Sa compatriote Amanda Ngandu-Ntumba n’a d’ailleurs pas été loin de l’imiter au disque, quelques minutes plus tard. En qualifications, la lanceuse du Club Athlétique du Roannais avait failli passer à la trappe, en étant la douzième et dernière qualifiée pour la finale. A nouveau en difficulté après deux essais ratés, elle a fait preuve, comme Alice Moindrot, d’un mental d’acier, en expédiant son engin à 51,96 m à sa troisième tentative. Mieux, son quatrième jet est retombé à 53,22 m, une performance à seulement cinq centimètres de son record personnel. La junior première année termine finalement au pied du podium, mais n’a pas de gros regrets à nourrir puisque la médaillée de bronze finit plus de deux mètres devant elle (55,27 m pour la Cubaine Silinda Oneisi Morales, lors d’un concours remporté par la Moldave Alexandra Emilianov avec 57,89 m). Prometteur pour la suite de sa carrière. « Je suis assez contente de moi et agréablement surprise, savoure Amanda. Je ne m’y attendais vraiment pas. Je savais que j’étais capable de faire ça, il fallait juste que ça sorte. »

Ismar en finale à la hauteur
La dynamique est peut-être enclenchée pour les Bleuets. Illustration avec Nathan Ismar, qui a conclu ce bel après-midi en réalisant d’excellentes qualifications à la hauteur. Avec un seul échec à 2,09 m et un meilleur saut à 2,15 m, à deux centimètres de son record, il a pris la troisième place des qualifs’ de très bon augure avant la finale, qui se déroulera samedi.
Plus tôt dans la journée, les autres Français en lice avaient connu moins de réussite. Auteur d’une bonne série le matin, avec un chrono de 21’’23 face au vent (-0,9m/s), Paul Tritenne (Ain-Est Athlétisme) n’a pas réussi à réitérer sa performance l’après-midi, en demi-finales (21’’72). Sur 3000 m steeple, Ibrahim Oussaa (9’16’’79) du Montpellier Athlétic Méditerranée Métropole et Timothée Mischler (9’25’’18) d’Unitas Brumath sont restés à distance des chronos qualificatifs pour la finale. A noter que le second nommé a perdu de précieuses secondes lors d’un ralentissement collectif, suite à la chute d’un athlète lors d’un passage de barrière. Enfin, à l’heptathlon, Agathe Guillemot (CAB Pont l’Abbé) vire en vingt-et-unième position avec 3134 points après quatre épreuves (14’’62 sur 100 m haies, 1,65 m à la hauteur et 10,84 m au poids). 

Florian Gaudin-Winer avec Noémie Lins pour athle.fr
Photos : © J. Crosnier / KMSP / FFA

Tous les résultats de l'équipe de France en cliquant ici
Quelques photos de la journée en cliquant ici

Alice Moindrot
Age / Sél.18 ans / 2 J
ClubUs berry athletisme
SpécialitéPerche
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
15/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
12/07 >  
12/07 >  
11/07 >  
11/07 >  
le reste de l'actualité
15/07 >  
15/07 >  
15/07 > (1)
14/07 >  
14/07 >  
14/07 >  
13/07 >  
13/07 > (3)
13/07 >  
12/07 > (2)
12/07 >  
10/07 > (2)
10/07 >  
10/07 >  
09/07 >  
08/07 > (2)
08/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
06/07 > (1)
05/07 >  
05/07 >  
04/07 >  
04/07 > (4)
02/07 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS