MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Pascal Martinot-Lagarde : « Jouer la gagne à Bruxelles »
6480
Commentez cette actualité
Pascal Martinot-Lagarde : « Jouer la gagne à Bruxelles »

Une semaine seulement après son titre européen sur 110 m haies à Berlin, PML a remis le bleu de chauffe à Birmingham, samedi, pour prendre la troisième place du meeting Diamond League en 13’’27. Désormais qualifié pour la finale à Bruxelles le 31 août, le tout frais champion d’Europe a pris le temps d’évoquer le marathon médiatique dont il sort à peine, le relâchement de la pression et la fatigue inhérente à l’évènement, avant de se projeter vers une fin de saison qui ne devrait pas manquer de piment.

Une semaine seulement après votre victoire aux championnats d’Europe, vous courriez samedi dernier à Birmingham. Comment s’est passé l’enchaînement des deux ?
Cela s’est fait presque sans entraînement. J’ai vécu une émotion tellement forte aux championnats d’Europe que j’ai connu une fatigue monumentale dans la foulée. C’était un gros bonheur suivi d’un gros coup de barre. Quand je suis revenu à la maison, j’ai essayé de faire une muscu et d’aller courir un peu, mais j’ai vite vu que j’étais complètement crevé. Je suis allé à Birmingham comme ça. Mais là, je reprends de la pêche.

Entre les deux, vous êtes passé par le tourbillon médiatique inhérent à une victoire lors d’un grand championnat…
A notre arrivée à l’aéroport, la première chose que nous avons fait, c’est d’aller à L’Equipe, plutôt que de rentrer chez nous. Ensuite, pendant trois jours, ça a été non-stop. Je n’ai refusé aucune sollicitation. En revanche, je n’ai pas pu répondre à tous les messages de félicitations que j’ai reçus. Je ne saurais pas dire combien j’en ai reçu, mais j’ai quand même essayé de répondre à tout le monde. C’était dur, car mon téléphone ne faisait que vibrer. J’en profite pour passer le message à ceux à qui je n’ai pas encore eu le temps de répondre : je suis désolé, je fais de mon mieux, et je vous fais des bisous.

N’est-ce pas trop dur de remettre un dossard après cela ?
Sur le plan physique, malgré le coup de fatigue, j’ai quand même les bénéfices de la préparation qui m'a mené aux championnats d’Europe. J’ai de la force dans les jambes, malgré le manque de sommeil et d’entraînement. Disons que je n’avais pas fait de montée en jus avant de me rendre en Angleterre. Pour ce qui est de la motivation, il y a beaucoup de pression qui retombe après la grande échéance. L’approche des autres compètes est beaucoup moins stressante. J’y vais en étant moins bagarreur. Mais il fallait quand même que je me remette dedans, que je me dise : « Pascal, tu as quand même un 110 m haies à faire, ne garde pas les mains dans les poches. »


Qu’avez-vous pensé de votre prestation en Angleterre ?
Après la course à Birmingham, j’ai appelé mon coach (Benjamin Crouzet), et il m’a dit qu’il s’attendait à pire. Et franchement, moi aussi ! Cette troisième place était une bonne chose, il faut maintenant me remobiliser pour la finale à Bruxelles.

Justement, cette Diamond League constituait-elle un objectif en soi ?
Je le vois plus comme un bonus. Honnêtement, je n’ai pensé qu’aux championnats d’Europe toute l’année. Berlin, Berlin, Berlin, Berlin. Maintenant que c’est fini, on regarde vers l’horizon et il y a cette finale de la Diamond League, et aussi des meetings à Rovereto, Berlin et Zagreb, la Coupe continentale à Ostrava et pour finir le Décastar pour booster Kevin Mayer. Après cela, vacances !

Avez-vous en tête de faire baisser votre meilleur chrono de la saison (13’’17) ?
Là, si je devais me relancer dans un objectif, ce serait de remporter la Diamond League. Dans ma planification, je vais vraiment essayer de revenir en forme pour ce jour-là. Le reste, cela va être dur. Je ne pourrai pas courir vite partout. Les chronos, honnêtement, pfff… Ce sont des repères, mais je préfère jouer la gagne.

Savez-vous déjà quand auront lieu vos retrouvailles avec le Russe Sergey Shubenkov, que vous avez battu d’un cheveu à Berlin ?
Je sais qu’il sera à la finale de la Diamond League et à la Coupe continentale, mais pour les autres courses, je ne sais pas. Notre rivalité est sportive, parce que j’ai conscience physiquement de ce qu’il peut ressentir, comme lorsqu’il a couru pour la première fois en moins de 13’’ à Montreuil, au terme d’une course très aboutie de sa part. Après, on se concentre beaucoup sur lui à cause des Europe, mais en vérité, il y en d’autres. Regardez Ortega, il a fait un gros chrono à Birmigham. En plus, maintenant, on va sortir du cercle européen, et on va retrouver les Américaines, les Jamaïcains, les meilleurs du monde. Cela fait des compétitions beaucoup plus dangereuses. En même temps, les meetings d’après championnats sont beaucoup plus festifs que les meetings d’avant. D’un côté, on y va à la cool. Je dis surtout ça pour l’ambiance, avec le DJ dans le stade, la fête avec les spectateurs, mais attention, ça n’empêche pas de courir vite. Le DécaNation en est le meilleur exemple.

Au milieu de tout cela, avez-vous eu le temps de revoir votre finale en vidéo ?
Pas tant que ça. J’ai plus regardé les remerciements que je recevais. Mais pour le peu que j’ai vu, c’était plutôt propre. Je ne casse pas de barrière, et je pense que c’était la clef. Jusque-là, quand je courais une finale, je faisais toujours une bonne première partie de course avant de buter sur un obstacle qui m’empêchait de décrocher une médaille. Cette finale-là était beaucoup mieux maitrisée. Ce que m’a dit mon coach là-dessus ? Honnêtement, on n’en a pas du tout parlé ! Ou alors, je ne m’en souviens pas. On s’en fout, en fait ! Quand je l’ai vu la première fois, juste après le tour d’honneur, on s’est pris dans les bras, c’est tout. Pas de technique, juste de la joie pure !

Propos recueillis par Etienne Nappey pour athle.fr

Pascal Martinot-lagarde
Age / Sél.27 ans / 21 A
ClubEs montgeron
Spécialité60 m haies - 110 m haies
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/12 >  
11/12 >  
05/12 >  
16/11 >  
02/11 > (1)
26/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
le reste de l'actualité
14/12 >  
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
15/11 >  
12/11 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS