MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Solène Ndama : « J’adore mon sport »
3990
Commentez cette actualité(3)
Solène Ndama : « J’adore mon sport »

Elle fêtera ses 20 ans le 23 septembre prochain et est bien décidée à garder son insouciance. Un état d’esprit qui, conjugué à des qualités physiques exceptionnelles, a permis à Solène Ndama de réaliser de brillants championnats d’Europe à Berlin. Si elle a été disqualifiée en finale du 100 m haies, la sociétaire du Bordeaux Athlé a explosé son record personnel en série et en demi-finales, avec une nouvelle marque de référence en 12’’77. Mais c’est bien l’heptathlon qui reste la priorité de l’athlète entraînée notamment par Laurent Moreschi et Jean-Daniel Mirre. Des épreuves combinées qui correspondent parfaitement à son envie de croquer dans la vie et dans l’athlé à pleines dents.

Solène, dans quel état physique avez-vous terminé les championnats d’Europe de Berlin ?
Bizarrement, je n’étais pas forcément très fatiguée. Je l’étais plus juste avant le début de la compétition. Je sentais que j’avais besoin de repos, mais j’aurais pu courir encore un peu. J’ai complètement coupé pendant quinze jours, avec notamment une semaine de vacances à Barcelone. J’ai disputé ce dimanche le meeting de Padoue avec zéro entraînement dans les jambes (ndlr : 13’’88). Ça sera pareil pour le Décastar. Je veux juste me faire plaisir.

Avec bientôt un mois de recul, quel regard portez-vous sur votre prestation en Allemagne ?
J’ai mal géré mentalement la période entre la demi-finale et la finale. Juste après la demie, j’ai eu un peu peur de ce qui allait se passer, j’ai commencé à penser au podium. Tout ça était nouveau pour moi. Je ne pensais pas atteindre ce niveau dès maintenant. Je suis donc très contente et je n’ai aucun regret, même par rapport à la finale. A chaque fois que je participe à un grand championnat, je ne me prends pas la tête. J’ai kiffé de courir sur ce stade. Je pense que je vais pouvoir conserver mon insouciance. Je vis les choses sur le moment et j’adore mon sport. Je ne réfléchis pas.

Avez-vous pu visionner vos courses ?
J’ai revu la série et la demi-finale. C’est bizarre, mais je n’ai pas l’impression que ça court vite. Je pensais avoir mis beaucoup plus de rythme, avoir avoir fait 1-2-3-4 comme Herman (vainqueur à Berlin). En fait, c’était plutôt 1-2-3-4 (ndlr : elle parle beaucoup moins vite) comme Solène Ndama (rires).


Comment avez-vous géré toutes les sollicitations ?
Juste après la compétition, j’avais dit au journal Sud Ouest que je comptais répondre à tous les messages que j’avais reçus. Mais en fait, c’est impossible. Il y en a encore plein. J’ai dû répondre à environ 300 personnes. C’est trop mignon, même si je finis par radoter un peu avec mes : « Merci, merci ! »

Juste après la finale à Berlin, vous avez déclaré que l’heptathlon restait votre priorité. Pour quelles raisons ?
J’aime la diversité des épreuves combinées, aller à l’entraînement et effectuer à chaque fois quelque chose de différent. L’an dernier, avant les Europe juniors, je ne m’étais entraînée que sur les haies. J’avais l’impression de rien faire. Je suis quelqu’un qui se lasse assez vite. Maintenant, je sais que j’ai deux cordes à mon arc. J’aimerais un jour réussir à tout mettre en place pour briller à l’heptathlon. J’ai regardé le 800 m de Nafissatou Thiam et Katarina Johnson-Thompson à Berlin. Ça me fait rêver. Je trouve ça trop beau. J’espère un jour arriver à leur niveau.

Pour cela, il faudra que vous franchissiez un gros palier au javelot, où votre record est seulement de 36,65 m…
J’ai pris énormément de retard dans cette épreuve. Je comprends ce qu’il faut faire mais mon corps ne l’assimile pas. Je pense partir en stage en début d’année prochaine à Montpellier pour bénéficier des conseils de Jean-Yves (Cochand) dans cette épreuve.

Quels sont les autres secteurs dans lesquels vous avez encore une grosse marge de progression ?
Je dois progresser au niveau de la patience. C’est un gros problème pour moi. Il faudrait me filmer à l’entraînement. Parfois, tout se passe bien à l’échauffement. Et puis je réalise par exemple un jet au poids qui ne va pas, et ça me saoule. J’ai une réaction de gamine, que je n’arrive pas à contrôler. Je suis une grosse capricieuse mais, au moins, j’en ai conscience. Je pense que ça va changer. Il faut que je prenne sur moi.

Vous l’avez évoqué en début d’entretien, vous participerez avec l’équipe de France au Décastar les 15 et 16 septembre, en vous alignant au poids et sur 100 m haies. Dans quel état d’esprit ?
Ça va être trop cool ! L’an dernier, j’avais disputé l’heptathlon en entier et j’avais trouvé cette compétition très sympa. C’est le retour des vacances, il fait beau, il y a du monde dans le stade. J’espère gagner les haies. Le public ? A Berlin, il y a au moins cinquante Français qui m’ont fait coucou depuis les tribunes, alors que je ne les connaissais pas. J’imagine donc que ça va être quelque chose à Talence !

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Solene Ndama
Age / Sél.20 ans / 2 A
ClubBordeaux athle*
Spécialité100 m haies - Pentathlon - Heptathlon
RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Jean-charles Nanteuil - 07/09 (18h39)
...Et un grand bravo à Laurent Moreschi et Jean-Daniel Mirre !
Bruno Vauthier - 03/09 (23h18)
Pour rester dans le sujet, à contrario la très complète (à part le javelot) Illionis GUILLAUME a beaucoup plus de potentiel pour l'heptathlon, qu'au triple saut qu'elle a aujourd'hui choisi ...
Bruno Vauthier - 03/09 (22h58)
Bravo Solene pour ce beau CE. L'heptathlon est une magnifique épreuve mais il faut tenir compte de la concurrence qui est forte avec l'immense THIAM et la jeune prodige Espagnole VICENTE qui arrive à grandes enjambées. De fait pour l'avenir l'or et l'argent sont potentiellement réservés. Le 100 h est mieux pour Solene, car sa grosse progression prouve qu'elle va encore descendre le chrono surtout si son bras droit twistant sur le côté va plus en arrière, pour mieux tirer le corps vers l'avant...
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
17/08 > (3)
21/06 >  
12/06 > (1)
07/06 >  
05/06 >  
02/06 >  
le reste de l'actualité
21/09 >  
18/09 > (5)
16/09 >  
16/09 > (5)
16/09 > (1)
15/09 >  
15/09 >  
14/09 >  
14/09 >  
12/09 >  
12/09 >  
11/09 >  
10/09 > (2)
10/09 >  
08/09 >  
07/09 > (3)
06/09 >  
03/09 >  
03/09 >  
31/08 >  
31/08 >  
31/08 >  
30/08 >  
30/08 >  
29/08 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS