MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Coupe intercontinentale : Terminer en beauté
6162
Commentez cette actualité(3)
Coupe intercontinentale : Terminer en beauté

Avant le festif Décastar dans une semaine à Talence, qui permettra au public français de soutenir les spécialistes des épreuves combinés tout en applaudissant les médaillés de Berlin, quatre Tricolores participent ce week-end à la Coupe intercontinentale à Ostrava (République Tchèque) : Renaud Lavillenie, Pascal Martinot-Lagarde, Alexandra Tavernier et Ophélie Claude-Boxberger. Une compétition par équipes de très haut niveau, qui offre une dernière occasion de briller.

L’été s’étire, les jambes sont de plus en plus lourdes, la tête commence à être plus aux vacances qu’à la piste. Mais la Coupe intercontinentale vaut bien un dernier effort.  La compétition par équipes, qui met aux prises l’Europe, l’Afrique, les Amériques et l’Asie-Pacifique tous les quatre ans, fait appel à la fibre collective et est richement dotée. De quoi convaincre une bonne partie des meilleurs sprinteurs, demi-fondeurs, sauteurs et lanceurs de la planète athlé de faire le déplacement jusqu’à Ostrava, pour fouler une piste sur laquelle de nombreuses performances de haut calibre sont réalisées chaque année lors du traditionnel meeting.
Côté Français, après le forfait logique de Morhad Amdouni, jeune papa d’un petit garçon depuis deux jours, ils seront quatre en lice. Renaud Lavillenie prendra part à un concours de perche qui, une fois n’est pas coutume, s’annonce de très haut niveau. Le plieur de gaule du Clermont Athlétisme Auvergne sera associé dans l’équipe d’Europe au Russe Timur Morgunov, l’homme en forme de cette fin de saison. Leurs principaux adversaires seront l’Américain Sam Kendricks et le Canadien Shawn Barber. Le concours de la Coupe intercontinentale de Split il y a huit ans, lorsque l’Australien Steven Hooker l’avait emporté avec 5,95 m, soit cinq centimètres de plus que Renaud Lavillenie, est la preuve que les perchistes sont capables d’aller encore très haut au mois de septembre.

PML face à du très lourd
Le plateau a également fière allure sur 110 m haies, où l’on retrouvera dimanche Pascal Martinot-Lagarde. Le champion d’Europe, qui a participé à cinq meetings depuis sa victoire à Berlin, a pu reprendre des forces depuis sa dernière sortie à Zagreb (Croatie) mardi, lors de laquelle il a marqué le pas (13’’76). De quoi lui permettre peut-être de jouer les premiers rôles dans une course où les concurrents de haut calibre ne manqueront pas, à l’image de son coéquipier, le Russe et meilleur performeur mondial de l’année Sergey Shubenkov (12’’92), ou du Jamaïcain Ronald Levy et de l’Américain Devon Allen.
Au marteau, Alexandra Tavernier et l’ensemble des concurrentes n’auront droit d'office qu’à trois essais pour expédier leur engin le plus loin possible, le quatrième étant réservé aux premières de chaque équipe. Vous suivez ? La suite est encore plus complexe... Au cinquième, seules les deux premières du quatrième essai se disputeront la victoire lors d'une ultime tentative. Un règlement abscons également en vigueur dans les sauts horizontaux.
La lanceuse d’Annecy Haute Savoie, dont la dernière compétition remonte au meeting de Chorzow le 22 août (73,38 m), tentera de réaliser samedi un huitième concours à plus de 73 mètres cet été. La vice-championne d’Europe côtoiera dans son équipe la reine de Berlin et plus globalement de la discipline, la Polonaise Anita Wlodarczyk, recordwoman du monde avec 82,98 m. A suivre également : l’Américaine DeAnna Price,  valeur montante du marteau avec ses 78,12 m, et la Chinoise Na Luo.
Ophélie Claude-Boxberger (Montbéliard Belfort Athlétisme), encore au top puisqu’elle a réalisé dimanche dernier le deuxième meilleur chrono de sa carrière sur 3000 m steeple, retrouvera sa distance de prédilection. Elle n’aura rien à perdre dimanche, lors d’une course promise à la recordwoman du monde kényane Beatrice Chepkoech (8’44’’32). La Franc-Comtoise tentera de rester le plus longtemps possible dans la course, sachant qu'à partir du quatrième passage sur la ligne, la dernière sera éliminée à chaque tour.

Les clubs français bien représentés dans l’équipe d’Afrique
Côté athlètes étrangers licenciés en France lors de la saison 2017-2018, l’équipe d’Afrique comptera pas moins de treize représentants. La preuve de l’attractivité des clubs hexagonaux. Leurs noms : les Ivoiriens Marie-Josée Ta Lou (Stade Français) et Gue-Arthur Cissé (EFS Reims) sur 100 m, l’Algérien Abdelmalik Lahoulou (Amiens UC) et la Marocaine Lamiae Lhabz (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) sur 400 m haies, le Kényan Mathew Sawe (CA Montreuil 93) à la hauteur, les Tunisiens Mohamed Amin Romdhana (CA Balma) et Dorra Mahfoudhi (Haute Bretagne Athlétisme) à la perche, le Marocain Yahya Berrabah (Béziers Athlétisme) à la longueur, le Burkinabé Hugues Fabrice Zango (Artois Athlétisme) au triple saut et le Marocain Elbachir Mbarki (Saint-Denis Emotion) au disque. Enfin, la Franco-Allemande Marie-Laurence Jungfleisch prendra part au concours de la hauteur.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

La compétition est à suivre en direct sur le chaîne YouTube de l'IAAF en cliquant ici.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Jean Monamy - 09/09 (06h39)
Décidément depuis que Coe s'est accaparé de l'IAAF avec le même cynisme qu'il l'avait fait pour les jeux de Londres, le sport passe au second plan, aux profits des intérêts commerciaux et médiatiques, encore que la catastrophique coupe du monde "SKY"comme ce règlement soit disant dynamisant et l'autre nouvelle compétition encore plus stupide annoncée risquent de décourager les vrais passionnés d'athlé. Ne parlons même pas du mépris humain et éthique à l'égard de Semenya prévu dès novembre !
Alain Flaccus - 08/09 (08h03)
Pourquoi en 1/2 fond éliminer un athlète au fil de tours ! Pourquoi alors ne pas limiter à 6 sauts EN TOUT perche/hauteur...éliminer au fur et à mesure en longueur/triple...mettre des hais de + en + haute sur 100mH....Ca frise le ridicule.
Le vrai Candide - 07/09 (14h49)
La béninoise Odile Ahouanwanou, licenciée FFA au Stade Sottevillais 76, figure aussi dans le relais 4 X 100 m de l'équipe d'Afrique
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/09 > (5)
07/09 > (3)
10/08 >  
13/07 >  
12/07 >  
10/07 > (2)
05/07 >  
04/07 > (4)
29/06 > (3)
28/06 >  
le reste de l'actualité
21/09 >  
16/09 >  
16/09 > (5)
16/09 > (1)
15/09 >  
15/09 >  
14/09 >  
14/09 >  
13/09 >  
12/09 >  
12/09 >  
11/09 >  
10/09 > (2)
10/09 >  
08/09 >  
06/09 > (2)
06/09 >  
03/09 >  
03/09 >  
03/09 > (3)
31/08 >  
31/08 >  
31/08 >  
30/08 >  
30/08 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS