MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Décastar : Mayer dans la légende !
23954
Commentez cette actualité(5)
Décastar : Mayer dans la légende !

Kevin Mayer a réalisé un des plus beaux exploits de l’histoire de l’athlétisme français ce week-end, lors du Décastar à Talence. Avec 9126 points, il explose le record du monde du décathlon d’Ashton Eaton de 81 unités. Parfaitement lancé après la première journée, il a réalisé un dimanche de rêve, avec notamment un record personnel au javelot. Un peu plus d’un mois après la déception des championnats d’Europe de Berlin, le sociétaire de l’EA Rhône Vercors 26 07 rebondit de manière incroyable et entre dans la légende des épreuves combinées.

« Si je n’arrive pas à battre le record du monde, je veux bien me mettre à quatre pattes et que tout le stade me mette une fessée. » Dommage pour les nombreux spectateurs ayant applaudi avec enthousiasme sa proposition, mais Kevin Mayer n’a pas pris d’énormes risques en prononçant ces mots à l’issue du concours du javelot. A cet instant, il venait de battre son record personnel au troisième essai, avec un jet monstrueux à 71,90 m. Et les 9045 points d’Ashton Eaton, qui avaient fini par le hanter et lui mettaient « une énorme pression », étaient devenus d'un coup beaucoup plus qu’accessibles. Ils étaient là, à portée de main, au bout d’un 1500 m à boucler en 4’49 au pire.
Pas un jeu d’enfant, car après neuf épreuves, la course de demi-fond reste un calvaire pour tout athlète, même pour un futur recordman du monde. Alors Kevin a serré les dents et n’a pas pris trop de risques. Parti sur un rythme prudent, il a relancé dans les 300 derniers mètres, tiré par Jérémy Lelièvre, et a coupé la ligne d’arrivée en 4’36’’11. Le calcul était rapidement fait. Avec 9126 points, le record du monde de l’Américain Ashton Eaton, réalisé en 2015 aux Mondiaux de Pékin, était explosé de 81 unités. Kevin Mayer et tout Talence pouvaient chavirer de bonheur avec ce deuxième record du monde battu à la Plaine des sports de Thouars, vingt-six ans après celui de l’Américain Dan O’Brien (8891 pts).

« We are the champions »
Le troisième homme au-dessus des 9000 points, après Ashton Eaton et Roman Sebrle (9026 pts), tombait dans les bras de ses camarades combinards Bastien Auzeil et Florian Geffrouais, puis dans ceux des organisateurs historiques du Décastar Nicole et Jean-Paul Durand. « Nous aussi, on vit un rêve, confiait Auzeil, des étoiles pleins les yeux. » Les athlètes de l’équipe de France étaient aussi sur la piste pour le saluer, alors que la soirée basculait dans une  douce euphorie au son de « We are the champions ». Kevin Mayer posait avec l’ensemble des décathloniens, forcément torses nus, devant le panneau électronique affichant 9126 points. Puis, complètement survolté et visiblement plus si entamé que cela, prenait le micro pour mettre à l’honneur son staff devant des milliers de spectateurs debout dans la tribune principale ou autour de la piste. Il faisait applaudir son entraîneur Bertrand Valcin, son préparateur physique Jérôme Simian et son grand frère Thomas, trois des artisans de son exploit majuscule. Ses larmes, elles, avaient coulé depuis déjà bien longtemps, avant le départ du 1500 m dans les coursives du stade.
Avant ce somptueux dénouement et ce torrent d’émotion, Kevin Mayer, d’une concentration infaillible, avait réalisé une deuxième journée de rêve. Sur 110 m haies (13’’75), au disque (50,54 m), à la perche (5,45 m), il avait établi les meilleures performances de sa carrière en décathlon. Et c’est lors de cette dernière épreuve qu’il avait compris que, sauf catastrophe, le record du monde ne pouvait plus lui échapper, affichant enfin un sourire lumineux après de longues heures de stress. Le javelot et le 1500 m n’allait que parachever son chef d’œuvre, alors qu’avec un peu de recul, la hauteur et ses 2,05 m franchis au forceps auront sans doute été le tournant du week-end. Statistique improbable : il aura réalisé lors des deux journées de ce décathlon le même total à l’unité près : 4563 points.

Une atmosphère électrique
« Berlin a été un mal pour un bien, retraçait le Français, une bonne demi-heure après son exploit. Battre le record du monde, c’est le plus beau des rêves que je pouvais accomplir. Comment vouliez-vous que je ne le fasse pas avec cette ambiance-là ? L’atmosphère a été électrique pendant deux jours. 9126 points, c’est un truc de fou. J’espère que ce n’est pas le dernier record que je bats, que ça n’est qu’un début. Mais ce sera difficile de faire mieux, c’est sûr. » D’autres rêvent l’attendent, à commencer par les titres olympique et européen. Mais il a eu droit à sa Marseillaise ce dimanche, reprise en chœur par tout un stade et avec l’ensemble des décathloniens à ses côtés sur le podium.
Titré à Berlin, l’Allemand Arthur Abele prend la deuxième place avec 8310 points, alors que son compatriote Tim Nowak (8229 pts). Ruben Gado (7957 pts) se classe cinquième, devant Bastien Auzeil (7818 pts). A l’heptathlon, c’est l’Allemande Caroline Schafer qui l’emporte avec 6457 points. La médaillée de bronze de Berlin a couvert son 800 m en 2’15’’10, une performance largement suffisante pour s’imposer au classement général devant Géraldine Ruckstuhl, qui s’offre un superbe record de Suisse avec 6391 points. La troisième place revient à la Tchèque Katerina Cachova, dix unités derrière elle. Esther Turpin (5898 pts) termine première Française, suivie de Diane Marie-Hardy (5869 pts).

L’équipe de France a aussi été de la fête pendant deux jours, suppléant à merveille Kevin Mayer pour signer des autographes avant la fin de son décathlon. Sur la piste, les jambes étaient logiquement lourdes pour les Bleus en cette fin de saison. Mais cela n’a pas empêché l’espoir Evelina Mendes de battre de deux centimètres son record personnel au javelot, avec un jet à 55,16 m. Pierre-Ambroise Bosse, Clémence Calvin ou encore Rénelle Lamote ont rencontré un beau succès populaire. Mais impossible, ce week-end, de rivaliser sur la piste ou en dehors avec nouveau recordman du monde du décathlon.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Retrouvez le fil de la journée, épreuve par épreuve, en cliquant ici

Retour en images sur le record de Kevin Mayer

Record du monde du décathlon - Kevin Mayer Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (1) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (2) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (3) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (4) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (5) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (6) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (7) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (8) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (9) Record du monde du décathlon - Kevin Mayer (10)

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (5)
Le vrai Candide - 17/09 (22h51)
En dehors de l'exploit de Kevin, serait-il possible que les performances individuelles des membres de l'équipe de France soient saisies dans le SI-FFA ? Merci par avance.
Bruno Vauthier - 17/09 (14h47)
Bonjour Michel, amusantes ces statistiques qui parlent d'elles même. Quel plaisir également de reparler de cet extraordinaire champion après l'épisode Berlinois, et qui a su rebondir de façon magistrale, pour atteindre le sommet du monde avec le plus beau des RM tous sports confondus. Je me suis régalé tout le week-end, sur RMC 2, scotché sur chaque épreuve, avec les excellents Samir et Romain aux commentaires, pour vivre de grandes émotions inoubliables...
Michel Escudier - 17/09 (09h15)
Des chiffres amusants : 4563 points le samedi,4563 points le dimanche !!!!!! record d'Europe battu de 100 points tout rond, meilleure perf française de l'année améliorée de 1000 points tout rond (si, si 1000 points).
Nathan Lafaurie-camus - 16/09 (19h24)
Incroyable Battre le record du monde du décathlon avec 71 pts de plus que la performance d'Ashton Eaton est incroyable. Et voila le 6. record de monde actuellement détenu par un français. Lafaurie-Camus
Bruno Vauthier - 16/09 (19h15)
Ce fut magique comme dans un rêve, un des plus grands exploits de l'histoire du sport FRANCAIS. Notre apollon gladiateur Kevin MAYER a été flamboyant, extraordinaire et confirmé définitivement au Panthéon des DIEUX du stade....
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/09 > (5)
16/09 > (1)
15/09 >  
15/09 >  
03/09 >  
31/08 >  
30/08 >  
27/08 >  
24/08 > (2)
23/08 > (1)
le reste de l'actualité
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
05/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
16/11 >  
15/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS