MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Rénelle Lamote : « Je vais jouer le jeu à fond »
2491
Commentez cette actualité
Rénelle Lamote : « Je vais jouer le jeu à fond »

Pour le premier relais 4x1500 m mixte organisé lors des championnats d’Europe de cross, l’équipe de France avait pris la cinquième place l’an dernier à Samorin (Slovaquie). Cette fois, les Bleus veulent monter sur le podium. Et peuvent, pour atteindre cet objectif, compter sur une équipe très solide emmenée par les médaillés de Berlin Rénelle Lamote et Mahiedine Mekhssi, avec à leurs côtés Alexis Miellet et Johanna Geyer-Carles. La double vice-championne d’Europe du 800 m de Pays de Fontainebleau Athlé, qui devrait s’élancer en position de deuxième relayeuse à Tilburg (Pays-Bas), aborde la compétition avec beaucoup d’envie et de motivation. Et clame son amour du cross sans se faire prier.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer aux championnats d’Europe de cross ?
J’ai disputé plusieurs fois les cross de sélection dans les catégories jeunes pour me qualifier.  J’ai même terminé une fois deuxième en juniors (ndlr : en 2012 à Pacé), mais je n’ai pas eu la chance d’être sélectionnée. Quand j’ai su qu’un relais 4x1500 m allait faire son entrée au programme des championnats d’Europe l’an dernier, j’ai trouvé ça génial. Mais je revenais de blessure et je n’ai pas pu y participer. Cet été, après mon 1000 m à Birmingham (ndlr : en 2’34’’48), Gilles Garcia, le référent national du demi-fond, m’a demandé si ça m’intéressait. J’ai répondu : « Oui, carrément ! »

Les pistards de niveau mondial sur 800 m ou 1500 m ne sont pas nombreux à s’aventurer dans les labours…
Moi, j’adore le cross court ! J’ai toujours voulu voir à quoi ça pouvait ressembler au niveau international. Le 1500 m est une distance idéale pour moi. Je suis trop contente de pouvoir me mesurer à des coureuses de 800 m ou 1500 m dans le cadre de ce relais. A Fontainebleau, les Europe de cross font toujours partie de l’actualité de l’hiver. On en entend tout le temps parler. C’est un vrai championnat. Les petits du groupe, comme Yani (Khelaf), Louis (Gilavert) et Leila (Hadji), m’ont dit que c’est une ambiance demi-fond assez familiale.

Dans quel état d’esprit allez-vous aborder ce relais ?
Il y a un aspect ludique comme lors des Relais mondiaux, que j’ai déjà disputés en medley en gagnant le parcours de 1200 m. J’en garde un excellent souvenir. Je sens que je vais retrouver cette énergie, je vais vraiment à Tilburg pour le plaisir. Il y a moins de pression que sur piste. Mais attention, je vais jouer le jeu à fond et je ne prends pas ce relais à la légère. Je pense qu’on a vraiment une chance de médaille. Quand j’ai vu Mahiedine (Mekhissi) au Décastar, il m’a dit : « Je suis au taquet. Si j’y vais, c’est pour gagner. » Avec Alexis (Miellet), on en a aussi parlé. J’ai repris l’entraînement au bout de trois semaines de vacances pour préparer cette compétition. D’ailleurs, je me suis fait mal au pied en voulant repartir trop fort et j’ai dû observer deux semaines de repos supplémentaire. Mais pour la première fois depuis longtemps, je peux faire une préparation hivernale dans sa totalité. Toutes les conditions sont réunies pour sortir une belle course.

Comptez-vous participer ensuite à la saison indoor ?
Oui ! J’ai hâte de basculer sur un cycle de préparation pour le 800 m. Ça fait longtemps que je n’ai pas fait de salle. Je compte participer aux championnats d’Europe de Glasgow et, cette fois, j’espère une médaille d’or.

La saison estivale va être particulière, avec des Mondiaux beaucoup plus tard que d’habitude à Doha (du 28 septembre au 6 octobre)…
J’en ai déjà parlé avec Thierry (Choffin, son entraîneur). Je vais faire une pause de maximum dix jours après les championnats de France de cross, que je compte disputer sur cross court. Je ferai aussi une coupure de sept ou huit jours après les France Elite. J’ai une confiance aveugle en Thierry, il me connaît par cœur. Le plus dur à gérer, ça va être les mois d’août puis de septembre, quand tout le monde va revenir de vacances alors que je ne serai pas partie. Mais je pense qu’il y aura des stages organisés, et surtout je me dis que ça me laisse plus de temps pour m’entraîner.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Renelle Lamote
Age / Sél.24 ans / 13 A
ClubPays de fontainebleau athle*
SpécialitéCross - 800 m
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/12 >  
11/12 >  
05/12 >  
16/11 >  
02/11 > (1)
26/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
le reste de l'actualité
14/12 >  
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
15/11 >  
12/11 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS