MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle à Aubière (AUV) : Skotnik plane sur Clermont
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle à Aubière (AUV) : Skotnik plane sur Clermont

Melanie Skotnik a offert leurs lettres de noblesse aux Championnats de France élite de Clermont-Ferrand. En passant 1,97 m, la sauteuse en hauteur a battu l’un des plus vieux records de France de l’athlétisme, les 1,96 m détenu conjointement par Maryse Ewanjé-Epée (1985), Madely Beaugendre (1988) et aussi ... une certaine Mélanie depuis quelques jours seulement.

Il est rare de pouvoir prévoir un record de France. Celui qui a vu Melanie Skotnik prendre la première place sur les tablettes des records de France flottait toutefois dans l’air depuis un moment. Il pesait, même, depuis une semaine, depuis que la Franco-Allemande l’avait égalé avec 1,96 m, sur cette même piste du stadium Jean-Pellez. Avec un centimètre de plus, la leader de la hauteur française, auteur d’un début de saison remarquable, a définitivement pris les commandes. « Ici, c’est ma salle ! Les 2,00 m ? Je n’y pense pas, je ne pense qu’à progresser, je ne me prends pas la tête. Je vais poursuivre mon programme normal jusqu’à Birmingham, sans faire d’autre compétition. Je veux juste bien me préparer. Là-bas, tout sera jouable. » Avec cette performance, la voilà 7e Européenne (et mondiale) cette année. Mais au vu de ses deux premiers essais, manqués d’un rien à 1,99 m, la jeune femme a sans doute mieux encore dans les jambes.
Son record, en tout cas, venait conclure une journée d’un bon niveau d’ensemble, au vu des défections dont avaient été frappés les championnats, mais sans réelle performance de pointe. Si ce n’est, bien sûr, les 20’’70 d’Idrissa MBarke au 200 m, vainqueur devant Joseph Batangdon. Le spécialiste de 400 m – qui établissait là son record absolu sur la distance inférieure – progresse, à l’image de sa foulée, à pas de géant.
Le 60 m haies masculin – comme souvent – était l’une des disciplines les plus attendues. En l’absence de Ladji Doucouré, qui se remet encore de sa blessure au mollet lors des Championnats d’Europe l’été dernier, les prétendants étaient aussi nombreux que talentueux. Et Cédric Lavanne, le champion de France en juillet 2006 à Nancy, eu fort à faire face aux espoirs Bano Traoré et Samuel Coco-Viloin, vice champion du monde juniors. De fait, le podium reprenait exactement cet ordre, Lavanne l’emportant en 7’’73 devant Traoré (7’’75) et Coco-Viloin (7’’82). Chez les filles, c’est Reina Flor-Okori qui imposait sa loi à Adrianna Lamalle (7’’99 contre 8’’18).
Les perchistes, eux, devaient résoudre une question : qui dans l’avion pour Birmingham ? Romain Mesnil, qui a déjà réalisé les minima, était bien présent à Aubière. Mais le médaillé de bronze européen, qui venait d’être élu, samedi soir, tout premier président du nouveau syndicat des athlètes*, a déjà annoncé qu’il ne pousserait pas plus loin sa saison en salle. Il restait donc deux places à prendre. Jérôme Clavier (vainqueur à 5,65 m) et Nicolas Guigon (5,60 m) n’allaient laisser à personne le droit de mettre la main dessus.
Au poids, Gaëtan Bucki a confirmé qu’il se sentait comme un poisson dans l’eau autour des vingt mètres. Avec 19,94 m, le Nordiste a une nouvelle fois fait frissonner son propre record de France (20,01m). Et chez les dames, derrière l’inamovible championne de France Laurence Manfrédi (17,26m), Jessica Cerival, avec 17,11m, a envoyé son poids 21 cm au-delà des minima pour Birmingham.
Que retenir d’autre ? Qu’au terme d’un beau mano à mano, Solen Désert, nouvelle championne de France, et Phara Anacharsis, sa dauphine, n’ont été départagées que par 11 petits centièmes (53’’30 contre 53’’41). Que c’est Fadil Bellaabouss qui, confirmant ses progrès, s’est imposé chez les garçons (47’’33). Que Kafétien Gomis a créé une petite surprise en devançant Salim Sdiri au saut en longueur (8,09m contre 8,04m). Et, enfin, qu’un Florent Lacasse qui a retrouvé la grande forme s’est offert un nouveau cavalier seul sur 800 m (1’47’’27), devant l’élève d’Eric Chaillou, Sidney Bailly (1’49’’17).
Au final, pendant trois jours, plusieurs athlètes auront profité de ces championnats pour empocher les minima pour Birmingham, et s’adjuger des titres de champions de France laissés vacants. En d’autres mots, à défaut de pouvoir se mesurer aux piliers habituels de l’équipe de France, la (toute) jeune garde n’a pas déçu.

A Aubière (Clermont-Ferrand), Cyril Pocréaux pour athle.com

* Le syndicat des athlètes, créé conjointement à l’apparition de la Ligue Nationale d’Athlétisme (la « ligue pro »), tenait samedi soir au stadium Jean-Pellez sa première assemblée constitutive. Le bureau élu est constitué d’un président (Romain Mesnil), d’un vice-président (Vincent Le Dauphin), d’un secrétaire (Romain Barras) et d’un trésorier (Brice Panel). Une dizaine d’athlètes font partie du comité directeur, et chaque groupe de spécialité y dispose d’un représentant.

Ils ont dit :

Mélanie Skotnik (championne de France avec 1,97 m, record de France) :
« Merci au public qui m’a beaucoup aidée. Ici, c’est ma salle. A Birmingham, tout sera jouable. Je reste concentrée. Les 2,00 m ? Je n’y pense pas, je ne pense qu’à progresser, je ne me prends pas la tête. Je vais poursuivre mon programme normal jusqu’à Birmingham, sans faire d’autre compétition. Je veux juste bien me préparer. »

Hervé Davaux (champion de France du 5000 m marche en 20’08’’73)
« Je suis très content, car je n’avais pas pu revenir ici depuis mon titre en 2004 pour cause de blessure. Je voulais savoir ce que je valais en salle. Nous nous sommes bien entraînés en stage pendant un mois à Perpignan puis au Portugal avec la fédération. Nous allons maintenant partir en stage en Chine, avec l’association que nous avons monté avec quelques marcheurs. Nous voulons nous préparer pour la Coupe d’Europe, pour moi sur 20 km, mais nous pensons aussi à Pékin 2008. »

Solen Désert (championne de France du 400 m en 53’’30)
« Je suis contente, j’ai rempli mon contrat, qui était de reprendre le record de Bretagne du 400 m en salle. C’est Virginie Michanol qui le détenait depuis l’année dernière en 54’’68. Je voulais aussi être championne de France. Je reviens de huit mois de blessure, et je n’avais pas prévu de faire de saison en salle. J’ai juste cherché un meeting, mais je m’y suis pris trop tard. J’ai donc décidé de courir les championnats de France. J’ai maintenant besoin d’entraînement avant de partir fin avril en stage en Afrique du Sud avec le groupe de Bruno Gajer. »

Gaëtan Bucki (champion de France du poids avec 19,94 m) :
« Honnêtement, j’étais venu pour faire 20,21 m et battre le record de France en plein air d’Yves Brouzet. Maintenant, je suis champion de France, je confirme mes minima, je peux donc être satisfait. Il faut maintenant que je passe en compétition quelques détails techniques que je réussis à l’entraînement. Que cela devienne automatique, et dès les qualifications. Birmingham sera l’occasion idéale pour ça. »

Fadil Bellaabouss (champion de France du 400 m en 47’’33) :
« Je suis content mais déçu. Mon chrono, je le réalise les doigts dans le nez. Je ne suis même pas fatigué. Je voulais faire les minima (47’’00) mais je ne suis pas parti assez vite. Je voulais passer en 22’’50 au 200 m et je passe en 22’’90. Je vais voir avec le DTN si je ne peux pas être repêché. J’espère qu’il a vu que j’étais facile. Je ne suis pas encore à mon top. »

Idrissa M’Barke (champion de France du 200 m en 20’’70) :
« C’est de bonne augure pour cet été et le 400 m. Maintenant, il faut que j’oublie tout ça et que je pense à la suite. Cela me motive pour les mois à venir. Battre son record et être champion de France, c’est une fierté. De octobre à décembre, j’ai beaucoup bossé le foncier. Ensuite, au Portugal, j’ai mis l’accent sur la vitesse et la mise en action. Je vais arrêter ma saison hivernale maintenant et prendre une semaine de repos. »

Jêrome Clavier (champion de France du saut à la perche avec 5,65 m) :
« Aux Championnats d’Europe, je vais essayer de faire de mon mieux et de  me glisser à une bonne place même s’il y aura une grosse concurrence avec la présence des Allemands. Je vais peut-être participer à une compétition la semaine prochaine mais je me sens tout de même un peu fatigué. J’essayerai d’aborder les Championnats d’Europe dans un autre état d’esprit que lors de mes deux premiers grands championnats. »

Emilie Gaydu (championne de France du 200 m en 23’’55)
« Je suis très contente. J’étais très fatiguée par mes courses précédentes avec les séries des 60 m et des 200 m. Je pensais un peu craquer sur les soixante derniers mètres mais j’ai finalement bien tenu. Une victoire au Championnats de France Elite est quand même différente d’une victoire aux « Frances jeunes ». Il y a le prestige en plus. Mais je n’ai pas ressenti de pression particulière. »

Cédric Lavanne (champion de France du 60 m haies en 7’’73) :
« J’ai eu un soucis après mes 7’’68 de début de saison : une grippe qui m’a laissé une semaine au lit. C’est quand on est en pleine forme qu’on est le plus fragile. J’en ai encore des séquelles, mais j’ai pu faire ce qu’il fallait. Cela ira mieux dans deux semaines à Birmingham. »

Elodie Guéguan (championne de France du 800 m en 2’08’’47) :
« Ce titre, je le voulais. Je participais pour la première fois aux Championnats de France Elite en salle. C’est bien de gagner dans la cour des grands même si toutes les filles n’étaient pas là. La course a été très bizarre. Je m’attendais à finir à la bagarre et, finalement, je n’ai pas senti beaucoup d’opposition. Je tiens à remercier mon entraîneur Bruno Gajer et mon groupe d’entraînement. »

Amaël Gaudin-Winer (5e du 800 m en 1’51’’51) (recueilli par FGW) :
« Je suis super content. Je bats deux fois de suite mon record personnel. Je n’avais pas particulièrement les jambes lourdes aujourd’hui. J’ai bien couru tactiquement même si je me suis retrouvé un peu bloqué à un moment. »

Pour retrouvez l'intégralité des résultats cliquez ici
Pour retrouver les résultats épreuve par épreuve, clqiuez ici

Pour voir les photos de la 3ème journée de l'événement, cliquez ici

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/10 >  
17/02 >  
16/02 >  
07/07 >  
17/06 > (1)
16/06 > (2)
15/06 >  
02/04 >  
26/02 > (1)
25/02 > (4)
le reste de l'actualité
11/12 >  
05/12 >  
03/12 >  
27/11 >  
19/11 >  
14/11 > (2)
14/11 >  
06/11 > (2)
31/10 >  
30/10 >  
24/10 >  
23/10 > (3)
16/10 > (3)
09/10 >  
03/10 >  
21/09 >  
21/09 >  
21/09 >  
19/09 >  
19/09 > (1)
04/09 > (1)
12/08 >  
31/07 >  
27/07 >  
21/07 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS