MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Yves Niaré : « Le record de France n’est qu’une étape »
Commentez cette actualité
Yves Niaré : « Le record de France n’est qu’une étape »

Lors de la troisième journée des lancers de Chelles, mercredi 23 juin, Yves Niaré a battu le record de France du poids avec un superbe jet à 20,21 m (ndlr : voir la vidéo en lien en bas de page, merci à Michel Tranchant). Il a ainsi effacé des tablettes l’ancien record d’Yves Brouzet (20,20 m) qui datait du 22 juillet 1973. Près d’une semaine après cet exploit, le nouveau recordman de France revient sur cette performance historique et se montre plutôt optimiste pour la suite de sa saison.

www.athle.com : Avec quelques jours de recul, que retenez-vous de votre record de France ?
Yves Niaré : Ce que j’en retiens ? Du bonheur ! Il y a bien sûr le record de France mais j’ai aussi réalisé, la semaine dernière, le plus beau concours de ma carrière [19,74m, 19,96m, 19,33m, 20,21m, 20,01 et 19,88, ndlr]. C’est appréciable car j’ai passé un hiver extrêmement difficile avec mon opération de la main droite. Du coup, j’ai dû changer mes plans et axer ma préparation estivale différemment. Cet hiver, j’ai accumulé les kilomètres et les litres de sueur. J’ai beaucoup couru. Je ne pouvais pas lancer car j’étais immobilisé de la main droite. J’ai donc fait beaucoup de condition physique et du renforcement spécifique.

Avez-vous été surpris de battre, si tôt dans la saison, le record de France ?
Non, pas vraiment. L’an dernier, j’avais réussi à lancer à plus de 20 mètres et j’étais très régulier à 19,40 m. Je n’avais pourtant pas réussi à approcher la marque d’Yves Brouzet. Cette saison, dès mes premières sorties à Saint-Quentin et lors des deux tours des Interclubs, je sentais que j’étais en grande forme. D’une certaine manière, j’avais la sensation d’avoir retrouvé l’envie de lancer. Cela fait maintenant trois ans que j’ai changé de technique : je suis passé de la translation à la rotation. Or, ce genre de changements ne s’opère pas en quelques mois. Il a fallu que je visionne des dizaines de vidéos, que je digère de nombreuses informations et que j’intègre énormément d’éléments techniques pour pouvoir commencer à être efficace en rotation. Il ne faut pas oublier que j’avais reçu une belle claque, l’été dernier, aux championnats d’Europe en terminant à la 11ème place avec un jet à 18,70 mètres ! En fait, je n’avais pas encore le bon tempo en rotation et mon final n’était pas abouti. L’année prochaine, dans la perspective des JO de Pékin, cela fera ma quatrième année en rotation et je pense que je m’approcherai de la perfection.

Choisir la rotation était-il une obligation pour continuer à progresser ?
Ce n’est pas comme ça que je l’ai vécu. Mon passage à la rotation était plus une histoire de motivation personnelle car, à un moment donné de ma carrière, je manquais de motivation, je n’avais plus le feu sacré. Il a donc fallu que je change tout pour retrouver du plaisir à lancer. Parallèlement, avec mes 108 kilos, envisager d’envoyer le poids à 21 mètres était quasiment mission impossible. La translation est une technique qui avantage plutôt les gros gabarits de plus 120 kilos. Mais j’ai pris des risques. En 2003, j’avais déjà pris des risques en voulant essayer la rotation en compétition et je m’étais fait taper sur les doigts ! Il a donc fallu que je travaille d’arrache-pied. Battre le record de France est une forme de libération mais aussi la preuve que tout peut arriver, que le travail paie.

Quelle est, aujourd’hui, votre marge de progression ?
J’ai encore une marge de progression. Mon père [Namakoro Niaré est aussi son entraîneur, ndlr] en est persuadé. Donc moi aussi ! J’ai encore du boulot. Il faut que je peaufine certaines choses comme le final. Mais je pense pouvoir encore gagner quelques dizaines de centimètres cette saison, voire un mètre. Je veux prouver que les Français ne sont pas des gros nuls aux lancers. Je suis maintenant libéré et je n’ai plus rien à perdre. Il faudra que je prenne des risques.

Pour décrocher les minima des championnats du monde (20,30 m) ?
Oui. Je n’ai pas encore réussi les minima. Ce qui prouve bien que rien n’est acquis et qu’il faut que je reste modeste. Battre le record de France n’est qu’une étape. Il faut maintenant que je gagne mon billet pour Osaka en lançant encore plus loin. Et rapidement !

La barrière psychologique des 21 mètres est-elle obsédante ?
Oui, d’une certaine façon mais je ne me fixe aucune limite. Je dirais simplement que les 21 mètres sont à la portée des lanceurs français. J’ai 15 ans d’entraînement et de compétition derrière moi et j’aurai 30 ans en juillet. Or, on a coutume de dire que l’âge d’or des lanceurs se situe entre 30 et 35 ans. La puissance pure ne suffit pas pour lancer loin. Le bagage technique est aussi fondamental, voire plus important. Alors, 21 mètres… ce serait énorme ! J’ai déjà lancé à cette distance, une seule fois, à l’entraînement l’an dernier. C’était avant le premier tour des Interclubs. J’ai presque été paralysé par ce jet. J’étais bluffé, mais je n’avais pas réussi à rééditer l’exploit en compétition. Je me souviens pourtant de l’état de plénitude dans lequel j’étais : j’avais lancé avec l’intégralité de mon corps. C’était beau et efficace. Depuis, je m’entraîne pour revivre ce moment de grâce.

Propos recueillis par Paul Miquel pour www.athle.com

 LANCER LA VIDEO

Retrouvez la biographie d'Yves en cliquant ici

Retrouvez tous les reportages, interviews et résultats de l’athlétisme en vous abonnant sur ce site à Athlétisme Magazine, le mensuel de référence de l’athlétisme français. Cliquez ici !!

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/12 >  
11/12 >  
05/12 >  
16/11 >  
02/11 > (1)
26/09 >  
13/09 >  
06/09 > (2)
03/09 > (3)
22/08 >  
le reste de l'actualité
09/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
03/12 > (2)
30/11 >  
30/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
26/11 >  
26/11 >  
23/11 > (2)
23/11 >  
21/11 > (2)
21/11 >  
20/11 >  
19/11 >  
19/11 >  
19/11 > (1)
16/11 > (1)
15/11 >  
12/11 > (1)
12/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS