MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Cadets, Juniors, Espoirs : Les lanceuses vous saluent bien
Commentez cette actualité
Championnats de France Cadets, Juniors, Espoirs : Les lanceuses vous saluent bien

La troisième et dernière journée des Championnats de France jeunes à Parilly a été marquée par plusieurs performances de choix. Au premier rang d’entre elles : les nouveaux records de France au marteau de la cadette Aline Salut.... et de la minime Alexia Sedykh, surclassée pour ces championnats.

On l’attendait, on l’espérait, on savait qu’elle avait dans les bras de quoi améliorer son propre record de France du marteau… Aline Salut, toujours aussi confondante de naturel, n’a pas déçu. Mieux encore : en lançant son engin (de 3 kg) à 65,15 m, la cadette et régionale de l’étape (elle est licenciée à l’Entente Sud Lyonnais) a mis près de trois mètres dans la vue à son ancien record, ces 62,43 m qui dataient du début du mois de juin.

Juste derrière Aline, deux jeunes femmes se sont distinguées.. Dans l’ordre, Marthe  Piguel a pulvérisé son record de plus de 3 mètres pour dépasser les 60 m, une performance de haut niveau. Mais, surtout, Alexia Sedykh, digne fille de son père Yuriy (toujours recordman du monde du marteau pour la Russie) et de sa mère Natalya Lisovskaya (toujours recordwoman mondiale du poids), a elle aussi battu le record de France… mais minime.. La jeune fille, entraîné par son père, et de nationalité française, est en avance sur son âge. Au point qu’elle a été surclassée pour pouvoir prendre part à ces championnats. Elle en a profité pour améliorer son propre record de France en lançant son marteau de 3 kg à 60,06 m (elle qui avait déjà lancé à 58,33 m voilà une semaine).

La météo, en cette ultime session, s’était drapée d’une lourdeur orageuse. Un soleil de plomb, un vent fort et tournant, jouant avec les nerfs des sauteurs, un ciel bleu et quelques nuages noirs : les conditions semblaient hésiter sur le sort à réserver à ces championnats de France jeunes à Parilly.

Finalement, le temps sera resté clément. Il fut même doux pour les marcheurs. Il faut dire que ceux-ci, comme souvent, avaient rendez-vous à l’aube pour en découdre. Les juniors étaient ainsi convoqués à 7h00 pétantes pour leur 10 000 m marche. La palme du plus matinal des athlètes du week-end est revenue à Louis-Guillaume Blanc, qui a créé la surprise en dominant le favori Mehdi Boufraine (44’04 contre 45’27).

Les finales du sprint, avec un vent défavorable flirtant avec les 2 m dans la ligne droite, ont consacré plusieurs athlètes déjà couronnés. Ce fut le cas, en particulier, de l’espoir Aixois Pierre-Alexis Pessonneaux, titré sur 200 m après son titre vendredi sur 100 m (21’’04, - 1,8). Idem pour Romain Burel, champion de France cadet du 200 en 21’’94 (- 0,9), après son titre sur 100 vendredi… et cinq minutes avant d’aller tenter sa chance à la longueur. Mieux encore : en une heure, la Martiniquaise Lenora Guion-Firmin s’offrait d’abord le titre de championne de France cadette du 200 m (24’’69, - 2,4 m), avant de l’emporter sur 300 m dans le joli chrono de 38’’45.

Le vent, en tout cas, n’a pas gêné le moins du monde Myriam Lixfe. La junior du Club Colonial, après une année difficile marquée par un changement d’entraîneur et quelques soucis physiques qui l’ont poussée à abandonner le sprint et les haies – sa deuxième passion – a lancé son poids à 16,09 m. Soit à quatre centimètres, pas plus, du record de France de Claudia Villeneuve (en 2000), une autre sociétaire du Club Colonial. Autre belle performance au poids : celle de Tumatai Dauphin, qui a remporté le titre espoir avec un jet à 18,04 m.

Les sauts, eux, avaient dû se passer d’une des vedettes annoncées de ces championnats, l’espoir Eloyse Lesueur, blessée la veille en qualifications alors qu’elle était restée sur le sautoir en quête des minima olympiques. Mais Kathy Turlepin a su se montrer la digne héritière du grand espoir de la spécialité.  Tout simplement parce que la cadette a égalé, pour devenir championne de France, le record national d’Eloyse Lesueur (6,40 m), malheureusement avec un poil de vent trop favorable (+ 2,2 m/s). D’autres cadettes, à la hauteur, ont su se montrer au niveau, en particulier avec la belle victoire de Laëtitia Jovien à 1,78 m, une perf qui pourrait lui valoir un podium aux France élite la semaine prochaine… si la jeune fille n’avait décidé de partir en vacances. Derrière, Margaux Ledonne (1,76 m) faisait une belle dauphine. Enfin, à la perche espoir, la grande favorite, la Clermontoise Marion Buisson (4,40 m cette saison) devait s’arrêter à 4,00 m et au pied du podium dans une épreuve finalement remportée par Alizée Dufraisse (4,25 m).

Les courses à la fois tactiques et rapides du 800 et 1500 m ont tenu leurs promesses. En particulier avec la belle finale du 800 m espoir féminin, où Clarisse Moh s’imposait au finish devant Ophélie Claude-Boxberger, qui célébrait par une médaille d’argent (après celle obtenue sur 400 m haies la semaine passée aux championnats nationaux) les quarante ans de 1968 et de la sélection olympique de son père Jacky, alors junior. On notera aussi l’impressionnant cavalier seul de Florian Carvalho, redescendu sur 800 m après avoir couru le 1500 m aux Mondiaux juniors (1’49’’20), et la victoire dans un 1500 m espoir tactique et de belle facture de Nourredine Smaïl.

Que retenir encore du week-end, à l’heure où, en guise de clotûre, Yuriy Sedykh et Natalya Losovskaya remettaient les médailles à leur propre fille et à Aline Salut devant un public aux anges ? On notera, comme chaque année, qu’une brassée de jeunes athlètes ne donnent sans doute pas encore totalement leur pleine mesure sur une seule épreuve, pour faire le sage choix, pour l’heure, de la diversité. Ils sont nombreux, en effet, à être montés sur le podium dans des disciplines différentes, parfois après avoir avalé leurs épreuves à la file, les unes après les autres. On pense en particulier à Erwan Cassier aux lancers (trois fois médaillé au disque, au marteau et au poids espoir), à Laëtitia Jovien (deux fois championne de France cadette à la hauteur et au 320 m haies), à Florian Labourel (médaillé sur 110 m haies et finaliste à la hauteur, à l’espoir Yoann Rapinier (médaillé au triple saut mais également finaliste à la hauteur et sur 400 m)… Certains d’entre eux, et les plus talentueux de leurs petits camarades, ont rendez-vous à partir de jeudi, un peu plus à l’ouest, pour les championnats de France Elite à Albi.

A Parilly, Cyril Pocréaux pour athle.com

Retrouvez ci dessous tous les résultats et photos de cette journée :
Cliquez ici pour le programme détaillé
Pour consulter l'ensemble des résultats, cliquez ici
Retrouvez quelques photos de la 1ère journée en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la 2ème journée en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la 3ème journée en cliquant ici

Ils ont dit :

Lenora Guion-Firmin (La Gauloise de Trinité), championne de France cadette du 200 m en 24’’69 (- 2,4 m) :
« Je suis contente car c’était mon titre et il fallait que je le défende. Pendant la course, j’ai essayé de bien faire mon virage, d’être fréquente et de sortir fort, comme me le demande mon entraîneur. J’espérais aussi un chrono, mais la victoire était le plus important. »

Myriam Soumaré (AA Pays de Frnce Athlé 95), championne de France espoir du 200 m en 23’’70 (-1,3) :
« Je suis super contente, car c’était mes derniers championnats de France jeunes, et je n’avais jamais remporté le titre en espoir l’été. Je vais disputer les France élite la semaine prochaine. Sur 200 m, j’ai un titre de vice-championne de France à défendre. Sur 100 m, je vais essayer de faire descendre le chrono de 11’’43 que j’ai réalisé vendredi. »

Romain Burel (Entente Mont-Saint-Aignan Maromme), champion de France cadet du 200 m (après son titre sur 100 m vendredi) en 21’’94 (- 0,9) :
« Je pense que je ne suis pas très bien sorti, il doit y en avoir deux ou trois devant moi à la sorti du virage. Je remets donc un petit coup de jus, mais je ne pensais pas encore gagner à 40 m de la ligne. Mon titre sur 100 m ? Je n’avais jamais fait de titre en sprint, je suis content de l’avoir fait cette année, vu que je passe junior l’année prochaine et que ce sera du, avec Christophe Lemaître. Aujourd’hui, je m’entraîne trois fois par semaine, mais je n’ai pas commencé la muscu. Je veux attendre le plus possible, car je suis déjà musclé naturellement à cause du foot et du tennis. »

Pierre-Alexis Pessonneaux (AS Aix-les-Bains), champion de France espoir du 200 m en 21’’04 (-1,8) :
« Je venais ici pour gagner ce titre. En sortie de virage, je suis limite, à la bagarre avec les autres, mais après je fais ma course. Je visais mon record, moins de 20’’99, mais les conditions n’étaient pas là. Je ferai les France élite avec pour objectif d’arriver en finale. »

Erwan Cassier (EF Mont-Dore), vice-champion de France junior du disque avec 51,20 m et du poids avec 16,13 m :
« Le bilan est satisfaisant, je fais une médaille dans toutes mes discipline, même si je visais plus haut. Mais je manque sans doute un peu de fraîcheur avec le voyage des Mondiaux en Pologne et des concours de lancers tous les jours. Je vais maintenant enchaîner sur le stage et le match international à Rabat, avant de rentrer en Nouvelle-Calédonie. »

Myriam Lixfe (Club Colonial), championne de France junior du poids avec 16,09 m :
« J’ai un peu de regret par rapport au record de France, que je manque de 4 cm seulement. Mais au niveau de ma saison, je reviens de loin. J’ai changé d’entraîneur, j’ai eu des pépins physiques, et je ne pensais même pas faire les Championnats du Monde juniors. Pour mes premiers Mondiaux, je ne suis pas déçue. Avec les pépins que j’ai eus, j’ai pris une année sabbatique sur les courses et sur les haies, mais je m’y remets l’année prochaine. J’ai choisi de ne pas choisir, et je vais me préparer désormais pour l’heptathlon. »

Laëtitia Jovien (AC Boulogne Billancourt), championne de France cadette de la hauteur avec 1,78 m et du 320 m haies en 46’’60 :
« Je suis contente, j’égalise à la hauteur mon record réalisé cet hiver à l’Insep. Je voulais faire 1,80 m, mais je touche avec le coude. Maintenant, ma saison est finie, je pars en vacances. L’année prochaine, je vais à la fois courir sur 400 m haies et sauter en hauteur. »

Kathy Turlepin (CO les Ulis), championne de France cadette de la longueur avec 6,40 m (+2,2 m/s) :
« Je suis très fière, même s’il est dommage qu’il y ait eu trop de vent pour valider le record. Je ne le visais pas spécialement, et j’ai essayé de rester concentrée sur mon concours après avoir sauté 6,40 m au deuxième essai. »

Aline Salut (Entente Sud Lyonnais), championne de France cadette du marteau avec 65,15 m (RF) :
« J’ai fait 65,15 m à mon premier essai, et après, ce fut du n’importe quoi ! Je n’étais plus dans mon concours. Je voulais battre mon record, mais je ne pensais pas le faire d’autant. Je suis contente d’avoir battu ce record aux France car, jusque là, je n’avais pas eu beaucoup de chances avec mes perfs (ndlr : plusieurs de ses records n’avaient pas été homologués). J’étais un peu stressée au début du concours. Je vais maintenant partir avec le stage jeunes puis arrêter ma saison, pour préparer mon année cadette 2 l’an prochain. »

Alexia Sedykh (PLM Conflans), médaille de bronze du marteau cadette avec 60,06 m (RF minime) :
« Je suis très contente mais pas surprise, car mes parents m’avaient dit que je pouvais lancer loin. Ils croient en moi. C’est mon père qui m’entraîne. Je suis née en France, j’ai donc la nationalité française. »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
09/10 >  
17/02 >  
16/02 >  
07/07 >  
17/06 > (1)
16/06 > (2)
15/06 >  
02/04 >  
26/02 > (1)
25/02 > (4)
le reste de l'actualité
11/12 >  
05/12 >  
03/12 >  
27/11 >  
19/11 >  
14/11 > (2)
14/11 >  
06/11 > (2)
31/10 >  
30/10 >  
24/10 >  
23/10 > (3)
16/10 > (3)
09/10 >  
03/10 >  
21/09 >  
21/09 >  
21/09 >  
19/09 >  
19/09 > (1)
04/09 > (1)
12/08 >  
31/07 >  
27/07 >  
21/07 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS