MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Ghani Yalouz : « Je serai un DTN de terrain »
Commentez cette actualité
Ghani Yalouz : « Je serai un DTN de terrain »

Bernard Amsalem, le président de la FFA, avait choisi un lieu au nom et à la situation riches en sous-entendus, pour présenter aux médias le nouveau DTN de l’athlétisme français : le restaurant « Tout le monde en parle », rue du Départ, à un jet de pierre de la gare Montparnasse. Une première conférence de presse que Ghani Yalouz a attaquée en réclamant « beaucoup d’indulgence », sa prise de fonctions remontant à seulement quelques jours. Puis l’ancien médaillé olympique en lutte a répondu à toutes les questions. Extraits.

Athle.com : Vous étiez présent à Pékin, au titre de DTN de la lutte. Quel diagnostic avez-vous établi de la performance de l’équipe de France d’athlétisme aux Jeux?
Ghani Yalouz : A Pékin, j’étais concentré sur ma première famille, la lutte. Mais j’ai observé l’athlétisme et les athlètes français. Je ne porterai pas de jugement sur le travail de mon collègue, Franck Chevallier. L’équipe de France a ramené une médaille. Dans un sport aussi dense que l’athlétisme, où les podiums sont aussi difficiles à conquérir, ce résultat n’est certainement pas à sous-estimer. Pour le reste, ça s’est parfois joué à peu de choses. Je pense à Mehdi Baala, par exemple. Mais à Londres, en 2012, il faudra viser plus haut. Ne pas se contenter de participer, mais participer à la victoire.

A Pékin, les athlètes n’ont pas toujours démontré leur capacité à être présents le jour J. Comment comptez-vous inverser cette tendance ?
Je veux leur donner la culture de la victoire. Mais une culture collective, pas celle de l’exception, trop souvent rencontrée dans le sport français. Il faudra recréer un esprit équipe de France, redonner l’amour du maillot, l’envie de le défendre ensemble. Pour cela, je vais échanger, avec les athlètes bien sûr, mais aussi et surtout avec l’encadrement. Il faudra fédérer cette grande famille. Dans mon esprit, les championnats de France doivent redevenir un passage obligé pour les athlètes, une occasion de juger leur état de forme. Je suis aussi très attaché à ce que les gens arrivent ensemble à une grande compétition, et non plus les uns après les autres.

Comment allez-vous traiter le dossier Christine Arron ? Sa décision de ne pas participer aux stages du relais l’exclue, selon les règles, des épreuves individuelles des championnats du monde de Berlin…
Je n’ai pas encore de position arrêtée sur cette question. Je vais rencontrer Christine Arron à son retour de stage. Je verrai aussi Vincent Clarico, le responsable des relais. Je le répète, je suis décidé à multiplier les échanges, à aller au devant des athlètes et des entraîneurs. Je serai un DTN accessible, à l’écoute des uns et des autres. Le cas Arron sera traité ainsi, en privilégiant le dialogue et la transparence.

Bernard Amsalem n’a jamais fait mystère de sa volonté de vous adjoindre un directeur des équipes de France. A qui reviendra ce poste ?
Des noms ont circulé, mais la décision n’est pas encore prise. Je vais rencontrer les candidats, nous choisirons ensuite. Mais une chose est sûre : il s’agira d’un grand technicien. Et je délèguerai, comme je l’ai fait à la Fédération française de lutte.

Les modalités de sélection pour les championnats du monde de Berlin ont été fixées par la DTN avant votre arrivée. Vous souhaitez les conserver ?
Bien sûr. Elles font partie de l’héritage laissé par Franck Chevallier, il n’est pas dans mon intention de tout chambouler à quelques mois de l’échéance. Je veux fédérer, instaurer une culture de la gagne, mettre les athlètes français dans les meilleures dispositions pour réussir dans les grands championnats… Mais sans chercher à tout révolutionner. Je ne suis pas un magicien. Les bons résultats des championnats d’Europe en salle à Turin, l’hiver dernier, ont démontré que l’équipe de France avançait dans une dynamique positive. Nous allons essayer de la conserver dans quelques mois à Berlin.

Mettre les athlètes dans les meilleures dispositions, ça signifie quoi ?
Ne pas leur infliger une pression supplémentaire, en décidant par exemple de tout changer l’année des Jeux, comme je l’ai vu trop souvent dans le sport français. Et, surtout, les accompagner dans leurs projets de reconversion. Un athlète confiant dans son avenir, social ou professionnel, se révèle toujours plus performant. Il est bien dans sa tête, serein, libéré. C’est pourquoi le double projet figure parmi mes priorités.

Quel genre de DTN souhaitez-vous être ? Un « sportif » ou un « administratif » ?
Je serai très présent sur le terrain, plus souvent qu’assis derrière mon bureau. Au contact des athlètes et de leur encadrement. A l’écoute. Ouvert au dialogue, à l’échange.

Pour juger de vos premiers résultats, vous donnez rendez-vous au soir des championnats du monde de Berlin?
Non. Jusqu’à Berlin, je vais observer, écouter, discuter. Je suis une éponge, j’avale des tonnes d’information. Après, je pourrai proposer un projet pour l’olympiade. Mais mes résultats, il faudra les juger aux prochains Jeux olympiques. Le véritable objectif, où l’équipe de France devra répondre présente, c’est Londres 2012.

Propos recueillis par Alain Mercier pour athle.com

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/12 >  
31/10 >  
09/10 >  
21/09 >  
31/07 >  
27/06 > (1)
23/05 >  
26/04 >  
28/03 >  
07/03 >  
le reste de l'actualité
14/12 > (5)
13/12 > (1)
11/12 > (1)
05/12 >  
03/12 >  
27/11 >  
19/11 >  
14/11 > (2)
14/11 >  
06/11 > (2)
30/10 >  
24/10 >  
23/10 > (3)
16/10 > (3)
03/10 >  
21/09 >  
21/09 >  
19/09 >  
19/09 > (1)
04/09 > (1)
12/08 >  
27/07 >  
21/07 >  
19/07 >  
04/07 >  
rechercher
Outils communication
clubs FFA
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS